Maison d'édition : Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine

Auteur de deux monographies sur la prise en charge des enfants abandonnés à Bordeaux parues à la MSHA, Bernard Allemandou, pédopsychiatre, s’intéresse ici au sort réservé aux enfants pauvres auteurs de délits. Le pénitencier de Saint-Jean créé en 1837 pour les garçons mineurs, et celui de Sainte-Philomène l’année suivante pour les filles, étaient nés du défaut du système d’incarcération pratiqué à l’époque où les enfants n’étaient pas séparés des détenus adultes.
L’ouvrage analyse une vaste fresque au cœur des transformations de l’État, des régions et des secteurs d’activité, en s’engageant dans un dialogue interdisciplinaire. Il contribue à la compréhension des dynamiques territoriales contemporaines de l’Économie sociale et solidaire, à travers deux secteurs d’activité (insertion par l’activité économique, aide à domicile).
Retour haut de page
Aller au contenu principal