Auteur : Bastien Dubuis

38 rue des Dats
F-51520 Saint-Martin-sur-le-Pré
Bastien.dubuis@inrap.fr
+33 06 71 92 73 40

nuage de mots Dubuis

Titulaire d’un Master II en archéologie, Bastien Dubuis est responsable de Recherches Archéologiques à l’Inrap depuis 2014 et protohistorien. Il a dirigé 6 opérations de fouille, dont la principale est celle du complexe funéraire monumental de Lavau (Aube) et sa tombe princière du milieu du Vème siècle avant notre ère. Cette découverte fait l’objet d’un PCR qu’il dirige, depuis 2018, visant la publication monographique exhaustive du site. En 2019, Bastien Dubuis a également dirigé la fouille programmée du tumulus princier de Vix, lieu de la fabuleuse découverte de la tombe princière de 1953. En parallèle, il s’intéresse à l’instrumentum de l’âge du Fer et de l’époque romaine, en particulier le matériel en plomb et en terre cuite. Enfin, il s’attache depuis 2011 à l’exploration diachronique d’un terroir de moyenne montagne, le Haut-Beaujolais (Rhône).

Courte bibliographie Au total, en 2021, ses travaux ont donné lieu à un ouvrage (un autre en préparation), et 51 publications (en auteur principal majoritairement), 28 communications scientifiques ou d’enseignement, 33 communications grand public, 4 interventions radiophoniques, 9 rapports de fouille préventive ou de diagnostic, 6 rapports de projets scientifiques, 44 contributions à des rapports d’opération archéologique préventive (études d’instrumentum principalement), 11 contributions à un rapport de projet scientifique.

Quelques articles :

  • Bastien Dubuis, Émilie Millet, L’or dans la tombe princière de Lavau (Aube) Les dossiers d'Archéologie, Edition Faton, Dijon, 2020, 399, pp.64-67
  • Bastien Dubuis, Nicolas Garnier, Delphine Barbier-Pain, Dominique Frère, David Josset, Émilie Millet, La question du vin dans la tombe princière de Lavau (Aube, Ve s. av. n. ère), Archéopages : archéologie & société , INRAP édition, 2020, 47, pp.36-43
  • Émilie Millet, Bastien Dubuis, Renaud Bernadet, Le concept d’un « artisanat de cour » : l’exemple de la tombe de Lavau. in : La spécialisation des productions et les spécialistes, Session XXXIV-2 du XVIIIe congrès de l'UISPP, Rebecca Peake; Sylvain Bauvais; Caroline Hamon; Claude Mordant, Jun 2018, Paris, France. pp.161-182
  • Bastien Dubuis, Emilie Millet, Chronique d’une découverte exceptionnelle : La nécropole et la tombe « princière » de Lavau, Vie en Champagne, 2017, pp.3-23.

Bastien Dubuis, HAL-archives ouvertes

Accès au livre Vix et le phénomène princier
La fouille de Lavau “Zac du Mouton” a permis d’étudier un vaste monument funéraire installé au Ve s. a.C. sur des aménagements plus anciens. Constitué de deux enclos fossoyés quadrangulaires accolés, il abritait une sépulture que l’on pourrait qualifier de princière. Le personnage inhumé là est paré de bijoux en or et repose sur la caisse d’un char à deux roues. Un dépôt de vaisselle d’importation (chaudron, oenochoé attique, accessoires en argent) l’accompagne. Cette sépulture et son monument constituent une des plus impressionnantes manifestations du “phénomène princier”. Cette découverte vient confirmer la présence, au niveau de Troyes, d’un pôle de pouvoir dont la forme paraît s’éloigner du standard des résidences princières. À travers l’examen multiscalaire des données disponibles, différentes questions sont soulevées, comme la position et la forme de l’habitat principal, celle de l’existence de sites fortifiés, ou encore l’organisation du territoire.
Retour haut de page
Aller au contenu principal