Auteur : Bertrand Schnerb

Jean Froissart, dans ses chroniques, rapportant les événements qui suivirent la victoire remportée par Bertrand du Guesclin sur les Anglais à Pontvallain (4 décembre 1370), livre à ses lecteurs d’intéressantes réflexions sur le comportement du connétable à l’égard des prisonniers.
Retour haut de page
Aller au contenu principal