Auteur : Laurent Gerbier

Département de philosophie
EA 6301 – INteractions, Transferts, RUptures artistiques et culturels (INTRU)
3 Rue des Tanneurs
F-37041 Tours Cédex 1
laurent.gerbier@univ-tours.fr
0247366597

Laurent Gerbier, né en 1971, est maître de conférences en philosophie à l’Université de Tours, ses travaux se partagent entre la philosophie politique de la Renaissance (Machiavel, La Boétie) et l’étude des cultures visuelles contemporaines. Il a créé et co-dirige la collection « Iconotextes » aux Presses Universitaires François-Rabelais, et il enseigne à l’École Européenne Supérieure de l’Image (Angoulême).

Après avoir été pendant plus de quinze ans chercheur au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (UMR 7323 du CNRS), il est désormais rattaché au laboratoire InTRu (Interactions, Transferts, Ruptures artistiques et culturelles, EA 6301) à l’Université de Tours.

Gabriel Chappuys est de loin le traducteur le plus prolifique de la Renaissance française, avec plus de soixante-dix traductions en à peine quarante années d’activité, à quoi s’ajoutent une douzaine d’œuvres de compilation. Cependant, cette œuvre colossale, qui conduit Chappuys, pour ses années les plus fécondes, à publier jusqu’à huit ou neuf traductions la même année, est systématiquement décriée dès le XVIIe siècle : de l’avis général, cette production impressionnante est également hâtive, mal préparée, souvent peu élégante, parfois franchement fautive.
Retour haut de page
Aller au contenu principal