Auteur : Luis Berrocal-Rangel

La présence de remparts protohistoriques montrant des signes clairs de vitrification est un fait démontré par les analyses physico-chimiques et les fouilles menées au cours des dernières années, suite à leur repérage à la fin du siècle dernier.
Retour haut de page
Aller au contenu principal