Auteur : Martin Schönfelder

Leibniz-Zentrum für Archäologie
Ludwig-Lindenschmit-Forum 1
D – 55116 Mainz
martin.schoenfelder@leiza.de
0000-0002-2595-7904

nuage de mots Schoenfelder

Martin Schönfelder a étudié à Regensburg, Marburg et Oxford et a terminé ses études par un doctorat sur la tombe à char de Boé 2000 sous la direction d’Otto-Herman Frey à Marburg (publié en 2002). La bourse postdoctorale de la région Bourgogne l’a conduit à Bibracte en 2000/2001, depuis il est également Chercheur associé à l’UMR 6298 ArTeHiS à Dijon.

Ses recherches portent notamment sur « L’importance de l’art celtique dans la représentation des élites, de la religion et des identités (Ve-Ier siècle avant J.-C.) » et « Migrations celtiques, mobilité et expansion de la culture de La Tène du IVe au IIe siècle avant J.-C. ».

Ses activités à l’institut de recherche du Römisch-Germanisches Zentralmuseum (RGZM) à Mayence étaient fortement liées à la maison d’édition de celle-ci, il a ainsi publié la revue internationale « Archäologisches Korrespondenzblatt » de 2004 à 2020. A partir de 2020, il participe à l’équipe de l’exposition. Depuis 2023, le RGZM porte le nom « Leibniz-Zentrum für Archäologie (LEIZA) » et réside dans un nouveau bâtiment (plus dans le Kurfürstliches Schloss).



Bibliographie sélective

  • W. Lamb / M. Schönfelder, Spearbutts for horse bits: a new interpretation for certain bronze fittings from the Irish Iron Age. Journal of Irish Archaeology 31, 2022, 69-80.
  • Schönfelder, L’armement et les vêtements de la statue; Étude du mobilier de tombe découvert dans les fouilles de 1844. Le mobilier métallique. In: O. Cavalier (Hrsg.), Le guerrier de Mondragon. Recherches sur une sculpture celtique de la fin de l’âge du Fer (Cinisello Balsamo, Milano 2018) 142-159; 160-171.
  • Schönfelder, Le mobilier funéraire des défunts découverts en 1876. In: L. Olivier (Hrsg.), Autopsie d’une tombe gauloise: La tombe à char de La Gorge-Meillet à Somme-Tourbe (Marne). Cahiers du Musée de l‘Archéologie Nationale 2 (Saint-Germain-en-Laye 2016) 173-202.
  • Moore / A. Braun / J. Creighton / L. Cripps / P. Haupt / I. Klenner / P. Nouvel / C. Ponroy / M. Schönfelder, Oppida, agglomerations and suburbia. The Bibracte environs and new perspectives on Late Iron Age urbanism in central-eastern France. European Journal of Archaeology 16/3, 2013, 491-517.
  • Hauschild / M. Schönfelder / M. Scheeres / C. Knipper / K. W. Alt / Ch. Pare, Nebringen, Münsingen und Monte Bibele – Zum archäologischen und bioarchäometrischen Nachweis von Mobilität im 4./3. Jahrhundert v. Chr. Archäologisches Korrespondenzblatt 43/3, 2013, 345-364.
  • Schönfelder (Hrsg.), Kelten! Kelten? Keltische Spuren in Italien. Begleitbuch zur Ausstellung im Römisch-Germanischen Zentralmuseum 19 Mai bis 1. August 2010. Mosaiksteine 7 (Mainz 2010).
  • Schönfelder, Élite ou aristocratie? Les Celtes vus par les sources archéologiques. In: H.-L. Fernoux / Ch. Stein, Aristocratie antique. Modèles et exemplarité sociale (Dijon 2007) 11-23.
  • Haupt / I. Klenner / M. Schönfelder, Prospektionen im Umfeld des Oppidums Bibracte (Burgund) – ein Vorbericht. Archäologisches Korrespondenzblatt 37, 2007, 409-419.
  • Schönfelder, Traces organiques sur quelques armes celtiques de la Champagne. Mémoires de la Société Éduenne N. S. 57/2, 2003/04, 53-64.
  • Perrin / M. Schönfelder, La tombe à char de Verna (Isère): Témoignage de l’aristocratie celtique en territoire allobroge. Documents de l’Archéologie en Rhône-Alpes et Auvergne 24 (Lyon 2003).
  • Schönfelder, Das spätlatènezeitliche Wagengrab von Boé (Dép. Lot-et-Garonne). Studien zu Wagen und Wagengräbern der jüngeren Latènezeit. Monograpien RGZM 54 (Mainz 2002).
Les habitats ouverts de l’âge du Fer sont un phénomène courant, déjà connu pour le Ve siècle a.C.. Au IIIe siècle a.C., on peut constater une forte augmentation de leur nombre et une répartition large en Europe centrale.
Retour haut de page
Aller au contenu principal