Type de document : Article de revue

La guerre, ainsi que le développement de la course et de la piraterie en Méditerranée, ont placé la question des captifs au cœur des négociations diplomatiques.
Rappelons, tout d’abord, les circonstances dans lesquelles les Albret avaient dû quitter Meilhan dont ils étaient probablement seigneurs depuis la fin du XIIe siècle. Au cours de l’hiver 1250 Amanieu VI (1240-1270) était entré en rébellion contre Simon de Monfort, lieutenant du roi d’Angleterre, Henri III, mais, le 25 mai 1251, à Couthures, il conclut un accord avec lui, en fait une capitulation.
Retour en haut
Aller au contenu principal