Auteur : Anne Montenach

UMR 7303 TELEMMe – MMSH
5, rue du Château de l’Horloge
CS 90412
F-13097 Aix-en-Provence Cedex 2
anne.montenach@univ-amu.fr
0000-0003-0712-1801

nuage de mots Montenach

Anne Montenach est agrégée d’histoire, docteure en histoire de l’Institut universitaire européen de Florence et professeure d’histoire moderne à Aix-Marseille Université (CNRS, TELEMMe, Aix-en-Provence, France). Ses travaux portent sur l’histoire du travail des femmes et de leur place dans l’économie de l’époque moderne, ainsi que sur l’histoire des sociétés de montagne (Alpes du Sud).



Bibliographie 

  • « Coping with economic uncertainty : women’s work and the protoindustrial family in eighteenth-century Lyon », Continuity and Change, 2020, vol. 35, n° 1, pp. 33-52. https://dx.doi.org/10.1017/S0268416020000041
  • « Género, economía ilícita y estrategias de supervivencia: las mujeres y el contrabando en el sureste de Francia en el siglo XVIII », Historia Social, 2020, n° 96, pp. 79-96.
  • « All’ombra dello Stato. Montagna, frontiera e contrabbando nelle Alpi occidentali dei XVIII secolo », Histoire des Alpes. Storia delle Alpi. Geschichte der Alpen, n° 23, 2018, pp. 71-88.
  • Deborah Simonton and Anne Montenach (eds), A Cultural History of Work, London, Bloomsbury, 2018, 6 vol.
  • Femmes, pouvoirs et contrebande dans les Alpes au XVIIIe siècle, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2017
  • Deborah Simonton, Katie Barclay, Elaine Chalus, Marjo Kaartinen, Nina Koefoed, Anne Montenach, Nigel Worden (eds), The Routledge History Handbook of Gender and the Urban Experience, London, Routledge, 2017
  • Deborah Simonton, Anne Montenach, Marjo Kaartinen (eds), Luxury and Gender in European Towns, 1700-1914, New York, Routledge, 2015
  • Deborah Simonton, Anne Montenach (eds), Female Agency in the Urban Economy: Gender in European Towns, 1640-1830, New York, Routledge, 2013
  • L’économie du quotidien. Espaces et pratiques du commerce alimentaire à Lyon au XVIIe siècle, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2009


Espaces publics, espaces pluriels. Traces, habitants, usages (©TELEMMe – UMR 7303, AMU-CNRS).


Tutoyer les sommets, « histoires verticales » de la montagne, février 2021 (©France Culture, Le cours de l’histoire).


Contrairement à ce que l’historiographie a longtemps répété, les hautes vallées des Alpes occidentales sont loin de constituer, à l’époque moderne, des isolats peuplés d’habitants arriérés, vivant à l’écart des mouvements du monde dans des montagnes qui formeraient une sorte de conservatoire des traditions.
Retour haut de page
Aller au contenu principal