Auteur : Bérengère Basset

Université Toulouse Jean Jaurès
Il laboratorio
Maison de la Recherche
5, allées Antonio Machado
F-31058 Toulouse Cedex 9

Bérengère Basset a soutenu en septembre 2013 une thèse de doctorat intitulée « Anecdotes et apophtegmes plutarquiens à la Renaissance : des « contre exemples » ? – Anormal et anomal au XVIe siècle » au sein du laboratoire « Patrimoine, Littérature, Histoire » (PLH) à l’Université Toulouse II-Le Mirail (France).

Petite bibliographie sélective :

BASSET, Bérengère (2016). Erreur/vérité, mensonge/sincérité, d’Érasme à Montaigne, Bulletin de la Société internationale des amis de Montaigne, 63, 2016-1, 73-92.

BASSET, Bérengère (2013). De la πολυπραγμοσύη à la curiosité : réception du traité de Plutarque « De la curiosité » à la Renaissance. Fables, exempla et anecdotes dans la réflexion morale sur la curiosité au XVIe siècle, Camenae, 15, mai 2013.

 

audio https://www.canal-u.tv

L’apophtegme est une forme brève, dit notable qui oscille entre gravité et facétie, fort prisée à la Renaissance. C’est Plutarque qui fournit les premiers recueils d’apophtegmes ; c’est chez cet auteur, auctoritas morale, que les humanistes puisent principalement les apophtegmes qu’ils recueillent, voire qu’ils forgent.
Retour haut de page
Aller au contenu principal