Auteur : Julie Remy

Université de Nantes
Chemin de la Censive-du-Tertre
F-44312 Nantes
Julie.remy@univ-nantes.fr
0000-0001-6499-900X

nuage de mots Remy

Archéologue et chargée de recherche au CNRS, Julie Remy est rattachée au Centre de Recherches en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH Nantes), LARA (Laboratoire de recherche ARchéologie et Architectures), UMR 6566.

Elle est spécialiste des phénomènes d’urbanisation à l’âge du Fer et co-responsable du Programme Collectif de Recherche AGGLO (AGGlomérations Laténiennes du nord-Ouest de la Gaule).



Bibliographie sélective

  • Wilczek, J., Cannot, A., Le Cozanet, T., Remy, J., dir. (2017) : Interdisciplinarity and New approaches in the Research of the Iron Age, Jiri Machacek et Jan Klaapste curantibus editae, Masaryk University, Brno, 2017, 210 p. (Dissertationes archaeologicae Brunenses/ Pragensesque, supplementum IV).
  • Remy J. (2021) : Territoires et réseaux en Bretagne et Pays de la Loire à la fin de l’âge du Fer (IIIe-Ier siècles a.C.), Bordeaux, Ausonius Editions, Scripta Antiqua 147.
  • Remy J., Mouchard, J., Hulot, O., Menez, Y., Lorho, T. (à paraître) : Détections géopotopographiques et premières réflexions sur l’emplacement des ports maritimes et fluvio-maritimes de Bretagne (de la Protohistoire à l’époque moderne), in : Dupont, C., Daire, M.-Y. : HOMER 2021 : Archéologie des peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu en Atlantique nord équateur, Proceedings of the HOMER 2021 Conference, Château d’Oléron, 27/09-02/10/2021.
  • Laruaz, J.-M., Augier, L., Couvin, F., di Napoli, F., Gay, J.-P., Levillayer, A., Linger-Riquier, S., Lusson, D., Mortreau, M., Mouchard, J., Payet-Gay, K., Peyne, N., Remy, J., Roux-Capron, E. et M. Troubady(à paraître) Dynamiques et modalités du peuplement dans la vallée de la Loire, entre Orléans et Saint-Nazaire, de La Tène moyenne à la fin du règne d’Auguste, In : Axes fluviaux et territoires à l’âge du Fer en Europe tempérée. Actes du 44e colloque international de l’Association française pour l’étude de l’âge du Fer, Collection Afeaf 4.
  • Remy, J. (2021) : De terre et de bois : un rempart du Hallstatt moyen/final à Bouguenais (Loire-Atlantique), in : Delrieu, F., Féliu, C., dir. : Les espaces fortifiés à l’âge du Fer en Europe, Colloque international de l’AFEAF, Le Puy-en-Velay, 30 mai au 2 juin 2019, Collection Afeaf, 3.
  • Houdusse, Remy J., Giraud, P. (2018) : Nouvelles perspectives sur l’architecture des fortifications à l’âge du Fer dans l’Ouest de la France, in : Menez, Y.), Villard-Le-Tiec (A.) dir., Architectures de l’âge du Fer en Europe occidentale et centrale, 40e Colloque international de l’AFEAF, Rennes, 4 au 7 mai 2016, Presses Universitaires de Rennes.
  • Remy, J. (2017) : L’étude des territoires du quart N-O de la Gaule à la fin de La Tène : un bref examen historiographique, in : Wilczek, J., Cannot, A., Le Cozanet, T., Remy, J., dir., Brno, Dissertationes archaeologicae Brunenses/ Pragensesque, supplementum IV.
  • Remy, J. (2016) : Premières réflexions sur l’organisation des territoires dans le quart Nord-Ouest de la Gaule à la fin du second âge du Fer : Les Aulerques Cénomans, in : Blancquaert, G., Malrain, F. : Évolution des sociétés gauloises du Second âge du Fer, entre mutations internes et influences externes, Revue Archéologique de Picardie, 30, 49-60.
  • Remy, J., Routhiau, M., Nicolas, T. (2016) : L’éperon barré de La Sangle dans l’estuaire de la Loire (Bouguenais, Loire Atlantique). Prospections et fouille : un premier bilan des acquis, Revue Archéologique de l’Ouest, 33, 139-162.
  • Bouvet, J.-P., Levillayer, A., Remy, J. (2014) : Des fiches en fer du Second âge du Fer provenant des communes de Vue (Loire-Atlantique) et du Fief-Sauvin (Maine-et-Loire) conservées au musée Dobrée : la question des fortifications gauloises en Pays-de-la-Loire, Bulletin de la Société Archéologique et Historique de Nantes et de Loire-Atlantique, 149, 73-86.
Les études européennes menées depuis les années 1970 mettent en avant un processus d’urbanisation durant le second âge du Fer qui s’illustre par l’émergence précoce d’agglomérations non fortifiées dans le courant des IIIe et IIe s. a.C., suivie du développement des oppida entre la fin du IIe et début du Ier s. a.C..
Retour haut de page
Aller au contenu principal