Giuseppina Capriotti Vittozzi & Giovanni Garbini, “Un amuleto egizio-filisteo da Cupra Maritima”, Rend. Accad. Naz. Lincei ser. 9, vol. 11, 2000, 529-541.

par

Cette amulette en forme de tablette, inscrite sur les deux faces, a été retrouvée dans une zone de nécropole. Le côté A (fig. 1) comporte deux types de signes de lecture difficile : des hiéroglyphes (Imn, Amon ?) et du linéaire B ? ; sur le côté B (fig. 2), on distingue une brève inscription hiéroglyphique (s3 Imn, fils d’Amon ?).

Ce mélange d’écriture correspondrait à l’horizon culturel de la Palestine philistine (XIIe-Xe siècles a.C.). La présence de cet objet sur la côte des Marches est mise en relation avec le commerce adriatique de l’ambre et des métaux ; par conséquent, pour l’auteur, la région porterait les traces d’une influence orientalisante (dea Cupra, Asculum/Ascalon ?).

Budischovsky, Marie-Christine (2008) : “Giuseppina Capriotti Vittozzi & Giovanni Garbini, ‘Un amuleto egizio-filisteo da Cupra Maritima’, Rend. Accad. Naz. Lincei ser. 9, vol. 11, 2000, 529-541”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/capriotti-garbini-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal