Paolo Caputo, “Cuma. Il nuovo tempio di Iside”, dans C. Gialanella (éd.), Nova antiqua phlegraea: nuovi tesori archeologici dai Campi Flegrei. Guida alla mostra, Naples, 2000, 89-90.

par

Rapide présentation des fouilles de l’édifice et des objets égyptiens découverts. En 1992, lors de travaux publics, on a retrouvé sur la côte, près du port, au sud de l’acropole, une structure romaine et trois monuments pharaoniques : une rampe mène à un podium soutenu par une structure voûtée ; devant l’ensemble, une vasque rectangulaire est entourée d’un portique. P. C. rend compte des diverses phases chronologiques de l’“Iseum”, de la fin du IIe siècle a.C. au IVe siècle p.C. où il aurait été détruit par les chrétiens.

La présence de trois sculptures acéphales égyptiennes lui permet de conclure, un peu rapidement, que l’édifice est un Iseum. Une statue naophore ; une statue d’Isis ? ; un sphinx en granit. D’autres documents retrouvés ailleurs à Cumes sont évoqués, en particulier la statue monumentale d’Anubis.

Seules les fouilles en cours pourront décider s’il s’agit d’un culte public ou d’un culte privé, et même, à notre avis, confirmer définitivement qu’il s’agit d’un Iseum. Pour les sculptures, cf. E. Nuzzo, dans Egittomania: Iside e il mistero, Naples 12 octobre 2006-26 février 2007, Milan, 2006, 83-84.

Budischovsky, Marie-Christine (2008) : “Paolo Caputo, ‘Cuma. Il nuovo tempio di Iside’, dans C. Gialanella (éd.), Nova antiqua phlegraea: nuovi tesori archeologici dai Campi Flegrei. Guida alla mostra, Naples, 2000, 89-90”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/caputo-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal