logo textes aquitains
logo ausonius éd.

La nouvelle collection numérique “Textes @quitains” portée par les éditions Ausonius a pour objectif d’éditer des textes anciens, littéraires ou administratifs relatifs à l’histoire de l’Aquitaine.

Elle est destinée à un public professionnel mais aussi au grand public cultivé en présentant des textes assortis de l’apparat critique de rigueur mais éventuellement aussi d’une traduction. Une introduction historique conséquente et une présentation du ou des manuscrits montreront de façon convergente l’élaboration et la tradition du texte et de ses manuscrits, en les resituant dans les usages de l’écrit, les normes juridiques et les pratiques linguistiques des milieux successifs qui les ont élaborés et transmis. Textes @quitains peut permettre de revisiter et de rendre utilisables les documents médiévaux transmis par des copies modernes parfois très tardives ou des éditions obsolètes. Une large part pourra être faite à la description paléographique et codicologique, ainsi qu’aux supports de l’écrit.

Textes @quitains groupe des publications numériques natives offrant la possibilité d’insérer de nombreuses illustrations de bonne qualité et des contenus additionnels (cartes, photos de manuscrits, etc.), avec un index permettant de naviguer dans le texte. La diffusion Textes @quitains est en libre accès pour assurer la diffusion la plus large possible à l’international et faire connaître les spécificités de l’Aquitaine.

The new digital collection « Textes @quitains », published by Ausonius, aims to publish ancient literary or administrative texts relating to the history of Aquitaine.

It is intended for a professional audience as well as for the general public by presenting texts with the necessary critical apparatus and possibly also a translation. A consequent historical introduction and a presentation of the manuscript(s) will show in a convergent way the elaboration and the tradition of the text and its manuscripts, by resituating them in the uses of writing, the legal norms and the linguistic practices of the successive milieus which elaborated and transmitted them. Textes @quitains can help to revisit and make usable medieval documents transmitted by modern copies, sometimes very late, or obsolete editions. A large part will be devoted to paleographic and codicological description, as well as to the media of the writing.

Textes @quitains is a group of native digital publications offering the possibility of inserting numerous good quality illustrations and additional content (maps, photos of manuscripts, etc.), with an index allowing navigation in the text. The distribution of Textes @quitains is open access to ensure the widest possible international distribution and to publicise the specificities of Aquitaine.

Premier volume à paraître en avril 2022

Bullaire de l’évêché d’Agen, compilé par Jean Valier vers 1520
éds. Françoise Lainé et Pierre Simon

Vers 1520, Johannes Valerii/Jean Valier, un clerc piémontais au service de l’évêque d’Agen Marc-Antoine de la Rovère, a compilé, manifestement avec une équipe de notaires locaux, un recueil comprenant un pouillé du diocèse, l’analyse des bulles concernant les dîmes et l’inventaire des meubles et livres d’évêché, ne restait complètement inédit que le second élément. Le bullaire résume 158 bulles présentées dans notre édition en 95 séries de une ou deux ou trois bulles semblables qui vidimaient 878 actes originaux, pour l’essentiel des cessions de dîmes faites par des laïcs à l’évêque d’Agen vers. 1240-1290. L’évêque d’Agen a obtenu en 1309 de son neveu le pape Clément V un ensemble massif de vidimus et confirmations, dont nous ne connaissons pas d’équivalent.

Des cessions originales nous ne conservons que trois originaux (0.3% du total) et des 158 bulles seulement 4 (2,5 % du total). La quête des textes résumés dans le bullaire passe aussi par des copies réalisées au XVIIIe siècle sur ces lettres apostoliques et aussi par les extraits du cartulaire épiscopal dus à Henri Argenton (1723-1780) livrant des arrentements de dîmes consécurifs à certaines cessions. Ce maigre échantillon d’originaux ou de copies intégrales permet toutefois de voir que les analyses du bullaire sont fidèles, à quelques erreurs de lecture près. L’édition met ces textes en regard d’un catalogue des titres de l’évêché réalisée à la Révolution.

Malgré ses lacunes, cet ensemble dense et homogène contribue à la compréhension, richesse et du fonctionnement des archives de l’évêché d’Agen et met en valeur le renforcement du pouvoir épiscopal dans le diocèse au XIIIe siècle. Il permet aussi d’appréhender un milieu d’alleutiers, paysans aisés ou petits seigneurs qui, de temps immémorial, avaient des dîmes dans leur patrimoine, mal démêlées des revenus seigneuriaux et qui remettent à l’évêque des droits pulvérisés au fil des héritages en fractions parfois dérisoires. Bien que la Réforme grégorienne ait affirmé le droit absolu de l’Église sur la dîme et que l’historiographie jusqu’à une époque très récente ait présenté ces transferts comme des « restitutions », ce terme n’apparaît jamais ni dans les originaux ni dans les analyses de Valier : il s’agit de cessions, pas toujours à titre gracieux, et assez souvent assorties d’une rétrocession partielle contre rente. Pour l’étude de la société, le bullaire de Valier complète et recoupe les autres séries documentaires issus des fonds princiers du temps d’Alphonse de Poitiers et d’Henri III et Édouard I d’Angleterre. Il éclaire aussi les structures ecclésiastiques du diocèse d’Agen, caractérisées par le pullulement de très petites paroisses qui n’en finissaient pas de dépérir encore à la veille de la Révolution.

Collection sous la direction de
portrait de Françoise Lainé
Professeur d'histoire médiévale émérite
Institut Ausonius
Université Bordeaux Montaigne
photo P. Simon
Secrétaire général de l’Académie des sciences, lettres et arts d’Agen,
coordinateur de la Revue de l’Agenais
Prendre contact :

Dans cette collection

Retour haut de page Aller au contenu principal