Jean-Paul Descoeudres (dir.), Ostia. Port et porte de la Rome antique, Genève, 2001.

par

Dans ce catalogue d’exposition, deux documents, connus par ailleurs, sont présentés (p. 435). Il s’agit d’un Sarapis trônant (XIV.11, Antiquarium 1125), en marbre, et de la lampe en forme de bateau (XIV.12, Antiquarium 3218) décorée des bustes de Sarapis et d’Harpocrate, et d’Isis en pied.

Un article de M. Ceci (p. 192-195) évoque “La production des lampes à huile : l’exemple de l’atelier d’Annius Serapiodorus”. Cet atelier était actif à l’époque des Sévères1.



noeud d'isis pour séparateur


  1. Cf. M. Ceci, “L’officina di Annius Serapiodorus ad Ostia”, RCRF, 38, 2003, 73-76.
Podvin, Jean-Louis (2008) : “Jean-Paul Descoeudres (dir.), Ostia. Port et porte de la Rome antique, Genève, 2001”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/descoeudres-2001/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal