Panayotis Pachis, “The Hellenistic Era as an Age of Propaganda: the Case of Isis’ Cult”, dans L. H. Martin & P. Pachis (éds), Theoretical Frameworks for the Study of Graeco-Roman Religions, Thessaloniki, 2003, 97-125.

par

Pour P. P., le rôle des prêtres dans la diffusion des cultes isiaques ne doit pas être sous-estimé, car ils sont à la source même de la propagande isiaque, persuadant leurs interlocuteurs des nombreux pouvoirs de la déesse et insistant sur les liens forts existant entre les fidèles qui sont choisis par Isis lors d’épiphanies oniriques.

Le rôle des arétalogies, qui proclament l’omnipotence et la philanthropie d’Isis, et des arétalogues est également essentiel, renforçant le lien entre la divinité et les humains. Enfin, le mode de vie particulier des communautés isiaques était à même de leur attirer de nouveaux fidèles.

Bricault, Laurent (2008) : “Panayotis Pachis, ‘The Hellenistic Era as an Age of Propaganda: the Case of Isis’ Cult’, dans L. H. Martin & P. Pachis (éds), Theoretical Frameworks for the Study of Graeco-Roman Religions, Thessaloniki, 2003, 97-125”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/pachis-2003/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal