Daniel S. Richter, “Plutarch on Isis and Osiris: Text, Cult, and Cultural Appropriation”, TAPhA, 131, 2001, 191-216.

par

L’Isis et Osiris de Plutarque est un texte philosophique. Il a choisi ce mythe comme véhicule de ses pensées sur le divin et la structure de l’univers surtout pour démontrer la suprématie de la philosophie grecque sur le culte égyptien. De manière surprenante, il prétend ainsi que le nom d’Isis est grec. Il propose une approche philosophique du mythe et du culte, puis offre sa propre version, expurgée des éléments “barbares”.

Son but ultime est une interprétation allégorique du mythe et du culte d’Isis, par le biais de niveaux herméneutiques successifs. Pour lui, le culte égyptien d’Isis est barbare quand il n’est pas interprété par la philosophie grecque, car il mène à une appréhension superstitieuse et erronée du divin. Seule la philosophie grecque donne un sens à toutes les formes de culte : c’est le but d’Isis et Osiris.

Podvin, Jean-Louis (2008) : “Daniel S. Richter, ‘Plutarch on Isis and Osiris: Text, Cult, and Cultural Appropriation’, TAPhA, 131, 2001, 191-216”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/richter-2001/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal