John Scheid, “Quand fut construit l’Iseum Campense ?”, dans L. Ruscu et al. (éds), Orbis Antiquus. Studia in honorem Ioannis Pisonis, Cluj-Napoca, 2004, 308-311.

par

Pour J. S. le temple décrété et non voué (Dion Cassius 47, 15, 4 écrit en effet ἐψηΦίσαντο) en 43 a.C. par les triumvirs en l’honneur d’Isis n’a sans doute jamais été construit. Quant au temple détruit en 19 p.C. sur l’ordre de Tibère, il n’a pu être construit qu’après 21 a.C. Ce n’était donc pas l’Iseum Metellinum, plus ancien, et pas davantage l’Iseum Campense, mais peut-être celui situé entre S. Clemente et St Jean du Latran. Le sanctuaire du Champ de Mars aurait en fait été édifié à partir de 70 p.C., dans la zone triomphale, près de la Villa publica, pour commémorer la victoire flavienne et, éventuellement, honorer un vœu fait par Vespasien alors à Alexandrie.

Bricault, Laurent (2008) : “John Scheid, ‘Quand fut construit l’Iseum Campense ?’, dans L. Ruscu et al. (éds), Orbis Antiquus. Studia in honorem Ioannis Pisonis, Cluj-Napoca, 2004, 308-311”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/scheid-2004/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal