R. S. O. Tomlin & M. W. C. Hassal, dans Britannia, 31, 2000, 448-449.

par

Les auteurs publient une inscription gravée sur un autel de grès jaune passé à plusieurs reprises en ventes publiques et donné comme provenant du Yorkshire, puis de Berwick-on-Tweed (fig. 14 et pl. XX IV). Il est, à la date de la publication, conservé dans une collection privée de Grande-Bretagne. Il s’agit d’une dédicace d’époque impériale au grand dieu Sérapis, de Gaius Petronius, fils de Gaius, inscrit dans la tribu Velina (RICIS *501/0222). Ils considèrent ce texte comme un alienum et le rapprochent de CIL VI, 30907, dédicace à Hercule par un personnage du même nom, gravée sur un autel de marbre trouvé à Rome en 1888 près d’une tombe le long de la via Salaria. La gravure, le formulaire et le matériau du support nous feraient plutôt songer à un faux.

Bricault, Laurent (2008) : “R. S. O. Tomlin & M. W. C. Hassal, dans Britannia, 31, 2000, 448-449”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/tomlin-hassal-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal