Julien Vial, Le Montpelliérais, CAG 34/3, Paris, 2003.

par

Page 250b sont données des précisions sur le lieu possible de découverte de la dédicace à Isis RICIS 605/0301. La pierre a généralement été attribuée au site antique de Sextantio, car elle est mentionnée pour la première fois dans un article consacré à celui-ci. Il semblerait en fait que cette dédicace provienne, comme le milliaire CIL XII 5651, de l’agglomération médiévale de St-Julien-de-Corneilhan, aujourd’hui sur la commune de Marsillargues. L’identification d’Isis sur une “médaille” de verre (p. 342a) retrouvée au début du XIXe siècle sur le territoire de la commune de St-Drézéry et aujourd’hui disparue demande à être confirmée.

Bricault, Laurent (2008) : “Julien Vial, Le Montpelliérais, CAG 34/3, Paris, 2003”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/vial-2003/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal