Elizabeth J. Walters, “Predominance of Women in the Cult of Isis in Roman Athens: Funerary Monuments from the Agora Excavations and Athens”, dans L. Bricault (éd.), De Memphis à Rome. Actes du Ier Colloque international sur les études isiaques, Poitiers-Futuroscope, 8-10 avril 1999, RGRW 140, Leyde-Boston-Cologne, 2000, 63-89.

par

Elizabeth J. Walters étudie ici les 34 reliefs funéraires réutilisés comme matériau de construction sur l’Agora d’Athènes et représentant, seules ou accompagnées, des femmes en costume isiaque, avec un manteau frangé noué sur la poitrine, tenant une situle, et brandissant souvent un sistre. L’étude du style, des inscriptions et des données prosopographiques permet d’établir une chronologie pour les reliefs funéraires attiques d’époque romaine, depuis la fin du Ier jusqu’au début du IVe siècle. Ils attestent une participation plus intense au culte isiaque pour le milieu du Ier siècle et les 60 premières années du IIIe siècle.

La majorité des personnes nommées sont des citoyens, tandis que les démotiques révèlent un intérêt répandu dans l’espace. Malheureusement, aucune de ces personnes n’est connue par ailleurs comme membre d’une association cultuelle ou comme prêtresse. Pour l’auteur, il ne s’agit d’ailleurs pas de prêtresses, mais plutôt d’initiées appartenant à une classe moyenne prospère.

Malaise, Michel (2008) : “Elizabeth J. Walters, ‘Predominance of Women in the Cult of Isis in Roman Athens: Funerary Monuments from the Agora Excavations and Athens’, dans L. Bricault (éd.), De Memphis à Rome. Actes du Ier Colloque international sur les études isiaques, Poitiers-Futuroscope, 8-10 avril 1999, RGRW 140, Leyde-Boston-Cologne, 2000, 63-89”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/walters-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal