Le libre accès immédiat

logo de l'open access

En novembre 2016, un groupe de travail se constitue suite au constat par trois présidents d'université (Bordeaux, Limoges, Pau) des contraintes liées à la transition numérique au sein de leurs presses universitaires. Sous l'impulsion de l' Université Bordeaux Montaigne (UBM) avec le soutien financier dès l'origine du ministère de la Culture et de la Région Nouvelle-Aquitaine, les établissements universitaires réunis en consortium débutent alors leur projet collaboratif à long court, en s'appuyant sur leur maison d'édition.

• Ausonius Éditions (UBM-CNRS) ;
• la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA éditions) (UBM) ;
• les Presses universitaires de Bordeaux (PUB) (UBM) ;

• les Presses universitaires de Limoges (PULim) (UNILIM) ;

• les Presses universitaires de Pau-Pays de l’Adour (PUPPA) (UPPA).

Cette fédération des presses universitaires de Nouvelle-Aquitaine (appelé aujourd'hui UN@ éditions) s'oriente peu à peu vers le développement d'outils libres, augmentés et évolutifs. Défendant valeurs et qualité scientifique communes, elle décide de créer une plateforme technique mutualisée pour affirmer le souhait de développer une culture de partage et le traitement des données basée sur les principes FAIR (Faciles à trouver, Accessibles, Interopérables, Réutilisables) auprès des chercheurs, ingénieurs, étudiants, documentalistes, bibliothécaires.

Le libre accès des livres universitaires est un choix innovant. UN@ éditions, rattaché désormais à la direction de la recherche de l'UBM, offre aux acteurs de l’écosystème français de recherche et d’innovation (universités, agences de financement, organismes de recherche, laboratoires, Labex,…) un service d’édition de publications natives enrichies sous la licence CC-BY-SA. C'est un outil qui se veut complémentaire de l'activité éditoriale traditionnelle des presses universitaires et qui favorise l’accès complet et immédiat des publications scientifiques. Il affiche une position claire en faveur de la Science Ouverte, axe majeur de la recherche en Franceet de la bibliodiversité.

En ligne

L’étude du mobilier céramique se fait en collaboration de plus en plus étroite entre archéologues, historiens et archéomètres : on est passé à un véritable dialogue entre les disciplines dans une optique large, relevant aussi bien du paléoenvironnement que des techniques et de l’économie.
Play Video
Deux personnes qui ne parlent pas la même langue se rencontrent. L’un écrit le nom de l’autre : scène fugace, intemporelle et banale. Seule une modeste trace écrite en garde la mémoire. Grâce à elle pourtant nous pouvons, des siècles plus tard, revivre le moment exact de cet échange. Parfois le nom fugitivement capté sera le seul vestige de langues entièrement disparues.
Play Video

En préparation

L’étude des interactions entre les Hommes et les Carnivores constitue un axe important de recherche pour comprendre l’évolution sociétés humaines et leur rapport au monde sauvage. Parmi les carnivores, les canidés sont omniprésents dans les gisements fossiles. Compétiteurs, commensaux, animaux de compagnie, animaux de bouche, compagnons de la dernière heure, les canidés offrent un vaste champ de recherche en archéologie. Les travaux menés au cours de ces dix dernières années en taphonomie, en archéozoologie, en morphométrie et en paléogénétique offrent un nouveau regard sur les relations qui ont pu exister entre ces carnivores et les sociétés humaines.
Le grand complexe architectural de Tarragone connu sous le nom de "Forum provincial" est l'un des monuments les plus emblématiques de l'époque impériale découverts dans les provinces romaines de l'Ouest. Partant de l'observation et de l'analyse de ses vestiges archéologiques et sous une forme jusque-là inédite, cette monographie propose une investigation détaillée des caractéristiques techniques et des processus de construction qui ont participé à l'érection des trois espaces du monument: le lieu de culte, la place de la représentation du conseil et le cirque.
Play Video
Le site archéologique de Montcaret est constitué par la Pars urbana d’un vaste établissement romain. Il se compose de deux niveaux (Haut Empire et Bas-Empire), eux- mêmes subdivisés en plusieurs états. Le dernier état (Ve siècle p.C.) présente la plus grande salle basilicale de la région, un triclinium, une piscine et des mosaïques très bien conservées. Le site est réoccupé au Moyen-Âge par une église romane et une nécropole.
Play Video

Nos actualités

Article du FNS. La science ouverte est une nécessité, et pas seulement en temps de crise.
Dernières parutions d’Ausonius Éditions, MSHA, PUB, PULIM et PUPPA
L’Université Bordeaux Montaigne candidate à l’Appel à Projets, Fonds national pour la science ouverte

Nous contacter

Vous avez des questions, des suggestions ou vous souhaitez être publié sur ce site internet ?
Alors n’hésitez pas à renseigner le formulaire ci-dessous et à nous envoyer un message

Retour haut de page Aller au contenu principal