Auteur : Jean-Baptiste Mallye

UMR 5199 PACEA
Université de Bordeaux
Allée Geoffroy Saint Hilaire, CS 50023
F – 33615 Pessac cedex
jean-baptiste.mallye@u-bordeaux.fr
+33 (0)5 40 00 29 84
IdHal jean_baptiste_mallye

Jean-Baptiste Mallye est chargé de recherches au CNRS, UMR 5199 PACEA, il co-dirige le projet Labex TeHoTeCa.

Archéozoologue et Taphonomiste, ses recherches portent sur les relations entre les sociétés humaines paléolithiques et les petits et moyens carnivores tels que le renard, le dhole et le chien et l’impact de ses derniers sur les sites archéologiques.

Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
L’étude des interactions entre les Hommes et les Carnivores constitue un axe important de recherche pour comprendre l’évolution des sociétés humaines et leur rapport au monde sauvage. Parmi les carnivores, les canidés sont omniprésents dans les gisements fossiles et leurs rôles sont très divers.
Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
Nous présentons ici les résultats d’une expérimentation menée auprès d’une meute de loups captifs d’un parc de Lozère. Cette expérimentation a été entreprise dans le but de mesurer l’impact de grands carnivores européens sur des ossements abandonnés après avoir prélevé l’ensemble des tissus nutritifs (chair et moelle).
Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
Le site du Castéra occupé entre le XIe et le XIIIe siècles, a été découvert en 1985. Il est interprété depuis comme le site déserté du castrum primitif de Langoiran.
L’étude des interactions Hommes-Carnivores constitue un axe important de recherche pour comprendre l’évolution des sociétés humaines et leur rapport au monde sauvage. Parmi les Carnivores, les Canidés sont omniprésents dans les gisements fossiles.
Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
Le site du Castéra occupé entre le XIe et le XIIIe siècles, a été découvert en 1985. Il est interprété depuis comme le site déserté du castrum primitif de Langoiran.
Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
L’étude des interactions entre les Hommes et les Carnivores constitue un axe important de recherche pour comprendre l’évolution des sociétés humaines et leur rapport au monde sauvage. Parmi les carnivores, les canidés sont omniprésents dans les gisements fossiles et leurs rôles sont très divers.
Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
Nous souhaitons dédier cet ouvrage compilant divers travaux sur l’étude des relations Hommes-Canidés sur le temps long à notre amie et collègue Émilie Campmas.
Accès au livre Relations hommes - canidés de la Préhistoire aux périodes modernes
Au même titre que les grands carnivores, les petits carnivores sont omniprésents dans l’histoire de l’Homme et partagent des niches écologiques voisines. En raison de leur petite taille, leur impact sur les accumulations osseuses d’origine anthropiques est souvent négligé. Cependant leur régime alimentaire varié, incluant le charognage et le chapardage, peut être à l’origine de modifications au sein des accumulations humaines. Ces modifications, si elles ne sont pas appréhendées, peuvent biaiser la lecture des comportements humains déduits de l’analyse des restes fauniques.
Retour haut de page Aller au contenu principal