Bibliographie

Bibliographie

  • Abrams, M. H., 2005, A glossary of literary terms, Boston, Thomson Wadsworth.
  • Adam, J.-M., 1993, La description, Paris, Presses universitaires de France.
  • Agnew, J., 1993, « Representing space: Space, scale and culture, in social science », dans Duncan, J.S.  et Ley, D.F. (dir.), Place/Culture/Representation, Londres, Routledge, p. 251-271.
  • Aitken, C.S., 1977, « Faulkner’s Yoknapatawpha county : geographical fact into fiction », Geographical Review, vol. 67, n° 1, p. 1-21.
  • Anderson, J., et Saunders, A., 2015, « Relational literary geographies : co-producing page and place », Literary Geographies, vol. 1, n° 2, p. 115-119.
  • Arnaud de Sartre, X., 2010, « Texte et contexte dans la création d’une image de la ville – Los Angeles dans la série ‟Harry Bosch” », Géographie et cultures, n° 73, p. 90-107.
  • Astre, G.-A., 1974, Thèmes et structures dans l’oeuvre de John Dos Passos, Paris, Minard (c.1956).

  • Bachelard, G., 1943, L’ Air et les Songes : Essai sur l’imagination du mouvement, Paris, José Corti.
  • Bachelard, G., 1957, La poétique de l’espace, Paris, PUF (Quadrige).
  • Bailly, A., 1977, La perception de l’espace urbain, Paris, Centre de recherche d’urbanisme.
  • Bailly, A., 1989, « L’imaginaire spatial. Plaidoyer pour la géographie des représentations », Espace Temps, n° 40-41, p. 53-58.
  • Bakhtine, M., 1978, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, (Tel).
  • Bakhtine, M., 1984, Esthétique de la création verbale, Paris, coll. « Bibliothèque des idées Gallimard ».
  • Baker, A.R.H., 1998, Geography and history : Bridging the divide, Cambridge, Cambridge University Press.
  • Bal, M., 1985, Narratology : Introduction to the theory of narrative, London, University of Toronto Press.
  • Balfe, M., 2004, « Incredible geographies ? Orientalism and genre fantasy », Social & cultural geography, vol. 5, n° 1, p. 75–90.
  • Barnes, T.J. et Duncan, J.S. (dir.), 1992, Writing worlds ; Discourses, text and metaphors in the representation of landscape, London, Routledge.
  • Barnett, C., 1996, « « A Choice of Nightmares” : narration and desire in Heart of Darkness », Gender, Place and Culture, vol. 3, n° 3, p. 277-291.
  • Barnett, C., 1998, « The cultural turn : fashion or progress in cultural geography? », Antipode, vol. 30, n° 2, p. 379-394.
  • Barnett, C., 2006, « Postcolonialism : Space, textuality and power », dans Aitken, S. et Valentine, G.  (dir.), Approaches to Human Geography, London, Sage, p. 147–159.
  • Barthes, R., 1968, « L’effet de réel », repris dans R. Barthes et al. (1980), Littérature et réalité, Paris, Seuil, p. 81-90.
  • Barthes, R., 1973, Le plaisir du texte, Paris, Seuil.
  • Baughan, M. G., 2004, Charles Bukowski, Philadelphie, Chelsea House.
  • Becker, H., 2010, Les mondes de l’art, Paris, Champs, Flammarion.
  • Bédard, M., Augustin, J.-P. et Desnoilles, R. (dir.), 2012, L’imaginaire géographique, un contrepoint à la réalité ? Perspectives, pratiques et devenirs périphériques, Presses de l’Université du Québec, 378 p. 
  • Bédard, M. et Lahaie, C., 2008, « Géographie et littérature : entre le topos et la chôra », Cahiers de géographie du Québec, 52, n° 147, p. 391–397.
  • Bell, D., 2009, « Cultural studies and human geography», dans Kitchin, R. and Thrift, N. (dir.), International Encyclopedia of Human Geography, London, Elsevier., p. 437-441.
  • Benjamin, W., 1989, Paris, capitale du XIXe siècle : le livre des passages, Paris, Éditions du Cerf.
  • Berdoulay, V., 1982, « La métaphore organiciste. Contribution à l’étude du langage des géographes », Annales de géographie, vol. 91, n° 507, p. 573-586.
  • Berdoulay, V., 1988a, Des mots et des lieux. La dynamique du discours géographique, Paris, Éditions du Centre national de la recherche scientifique.
  • Berdoulay, V., 1988b, « Géographie : lieux de discours », Cahiers de géographie du Québec, vol. 32, n° 87, p. 245-252.
  • Berdoulay, V., 1989, « Pluralité du discours et post-modernisme », Espaces Temps, n° 40-41, p. 32-33.
  • Berdoulay, V., 2000, « Le retour du refoulé, ou les avatars modernes du récit géographique », dans Lévy, J. et Lussault, M. (dir.), Logique de l’espace, esprit des lieux, Paris, Belin, p. 111-126.
  • Berdoulay, V., 2012, « Sujeto, lugar, y mediación del imaginario », dans Hiernaux, D.
    et Lindón, A. (dir.), Las geografías de los imaginarios, Barcelone-México, Éditions Anthropos et Universidad Autonóma Metropolitana Iztapalapa, p. 49-64.
  • Berdoulay, V., Gomes, P. C. da Costa et Lolive, J. (dir.), 2004, L’espace public à l’épreuve. Régressions et émergences, Pessac, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 224 p.
  • Berdoulay, V., Gomes, P. C. da Costa, et Maudet, J.-B., 2015 « L’image dans l’écriture géographique : enjeux épistémologiques et valeur heuristique. Réflexions au détour des ‟tableaux géographiques” », Géographie et cultures, n° 93-94, p. 153-173.
  • Berdoulay, V. et Entrikin, J. N., 1998, « Lieu et sujet. Perspectives théoriques », L’Espace géographique, vol. 27, n° 2, p. 111–121.
  • Berque, A., 2000, Écoumène. Introduction à l’étude des milieux humains, Paris, Belin.
  • Besse, J.-M., 1988, « Lire Dardel aujourd’hui », L’espace géographique, n° 1, p. 43-47.
  • Besse, J.-M., 1990, « Géographie et existence d’après l’œuvre d’Éric Dardel », dans Dardel, É., L’Homme et la Terre : nature de la réalité géographique, 2e édition, Pinchemel, P.  et Besse, J.-M., (dir.) Paris, Éditions du CTHS, p. 135-175.
  • Besse, J.-M., 2009, « Remarques sur la géographicité. Généalogie du mot, enjeux épistémologiques et historiographiques », dans Delacroix C., Dosse, F. et Garcia, P. (dir.), Historicités, Paris, La Découverte, p. 285-300.
  • Bhabha, H., 1994, The location of culture, London, Routledge.
  • Blanc, J.-N., 1991, Polarville. Images de la ville dans le roman policier, Lyon, Presses universitaires de Lyon.
  • Bloch-Dano, E., 2019, Mes maisons d’écrivains : d’Aragon à Zola, Paris, Stock.
  • Blunt, A., 1994, Travel, gender and imperialism. Mary Kingsley and West Africa, London, Guilford Press.
  • Blunt, A. et Rose, G., 1994, Writing women and space : colonial and postcolonial geographies, New York, Guilford Press.
  • Bonniot-Mirloup, A., 2016, Imaginaire des lieux et attractivité des territoires : Une entrée par le tourisme littéraire : Maisons d’écrivain, routes et sentiers littéraires, thèse de doctorat en géographie, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand II, <https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01517269/document>, consulté le 11 mai 2021.
  • Bonniot-Mirloup, A. et Blasquiet H., 2016, « De l’œuvre aux lieux. La maison d’écrivain pour passerelle (France) », Territoire en mouvement. Revue de géographie et aménagement, n° 31, n.p. , <http://journals.openedition.org/tem/3722>, consulté le 11 mai 2021.
  • Bordessa, R., 1988, « The city in canadian literature : realist and symbolic interpretations »,
    Le géographe canadien, 32, n° 3, p. 272-274.
  • Borel, M.-J., 1989, « Textes et construction des objets de connaissance », dans Reichler, C. (dir.), L’interprétation des textes, Paris, Minuit, p. 115-156.
  • Bourdieu, P. , 1992, Les règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil.
  • Bouthillette, B., 2005, La trace de l’escargot, Montréal, Éditions JCL.
  • Bouveresse, J., 1984, Un philosophe chez les autophages, Paris, Minuit, p. 198.
  • Bouveresse, J., 2008, La Connaissance de l’écrivain. Sur la littérature, la vérité et la vie, Marseille,   coll. « Banc d’essais », Agone, 238 p.
  • Bouvet, R., 2015, Vers une approche géopoétique, Québec, Presses de l’Université du Québec.
  • Bouvet, R. (dir.), 2018, Littérature et géographie. Anthologie, Québec, Presses de l’Université du Québec.
  • Brady, M.P., 1999, « The contrapuntal geographies of woman hollering creek and other stories », American Literature, vol. 71, pp. 117–150.
  • Brand, D., 2005, What we all long for, Toronto, Alfred A. Knopf.
  • Brand, D., 2011, Les désirs de la ville, Québec, L’instant même (Traduction en français de Brand, 2005).
  • Brewer, G., 1997, Charles Bukowski,  New York, Twayne Publishers.
  • Brosseau, M., 1994, « Geography’s literature », Progress in Human Geography, Vol. 18, n° 30, p. 33-353.
  • Brosseau, M., 1995, « The city in textual form : Manhattan Transfer’s New York », Ecumene, vol. 2, n° 1, p. 89-114.
  • Brosseau, M., 1996, Des romans-géographes, Essai, Paris, coll. « Géographie et Cultures », L’Harmattan, 246 p.
  • Brosseau, M., 1997, « Géographie, pratiques discursives et ambiance postmoderne », Cahiers de géographie du Québec, 41 (114), p. 289-299.
  • Brosseau, M., 2002, « “It isn’t the place that does the writing” : lieux et écriture chez Bukowski », Géographie et cultures, n° 4, p. 5-32.
  • Brosseau, M., 2006, « Los Angeles vue d’en bas : représentations de la ville dans l’œuvre de Charles Bukowski », Revue des sciences humaines, n° 284, p. 27-45.
  • Brosseau, M., 2008a, « The traps : Bukowski as interpreter of cornered lives », Anglia. Zeitschrift für Englische Philologie, vol. 126, n° 2, p. 380-396.
  • Brosseau, M., 2008b, « L’espace littéraire en l’absence de description : Un défi pour l’interprétation géographique de la littérature », Cahiers de géographie du Québec, vol. 52, n° 146, p. 419-437.
  • Brosseau, M., 2009, « Literature », dans Kitchin, R. and Thrift, N. (dir.), International encyclopedia of human geography, London, Elsevier. Vol. 6, p. 212-218.
  • Brosseau, M., 2010, « Sujet et lieux dans l’espace autobiographique de Bukowski », Cahiers de géographie du Québec, vol. 53, n° 153, pp. 517-537.
  • Brosseau, M., 2011, « L’espace littéraire entre géographie et critique », dans Navarro Perdiñas, B. et Vigneault, L. (dir.), Après tout, la littérature. Parcours d’espaces interdisciplinaires, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 31-53.
  • Brosseau, M., 2012, « Imaginaire des bas-fonds chez Bukowski », dans Bédard, M. et Augustin, J.-P. (dir.), L’imaginaire géographique, un contrepoint à la réalité ? Perspectives, pratiques et devenirs périphériques, Presses de l’Université du Québec, p. 225-236.
  • Brosseau, M., 2015, « Acquis et ouvertures de la géographie littéraire », dans Dupuy, L. et Puyo, J-Y. (dir.), De l’imaginaire géographique aux géographies de l’imaginaire, Pau, Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, p. 20-40.
  • Brosseau, M., 2017, « L’essai géographique. Réflexions sur l’œuvre de Luc Bureau », Cahiers de géographie du Québec, vol. 61, n° 173, p. 219-234.
  • Brosseau, M., 2017, « In, of, out, with, and through : New perspectives in literary geography », dans Tally, R. T. (dir.), The Routledge Handbook of Literature and Space, Routledge, London, New York, Chapter 1, pp. 9-27.
  • Brosseau, M., 2020, « Literature », dans Kobayashi, A. (dir.), International Encyclopedia of Human Geography, 2nd edition. vol. 8, Elsevier, pp. 185–191.
  • Brosseau, M., et Cambron M., 2003, « Entre géographe et littéraire : frontières et perspectives dialogiques », Recherches sociographiques, vol. 44, n° 3, p. 525-547.
  • Brosseau, M. et Ayari, L., 2005, « Writing place and gender in novels by tunisian women writers », dans Nagel, C. et Falah, G. (dir.), Geographies of muslim women : Gender, religion, and space, London, Guilford Press, p. 275-299.
  • Brosseau, M. et Le Bel P.-M., 2007, « Lecture chronotopique du polar : Montréal dans La trace de l’escargot », Géographie et cultures, n° 61, p. 99-114.
  • Brosseau, M. et Tavares, D., 2008, « Écrire la ville multiculturelle : la polyphonie torontoise excentrée de Dionne Brand », Études canadiennes / Canadian Studies, n° 64, p. 79-97.
  • Brosseau, M. et Tavares D., 2013, « The spatial politics of informal urban citizenship : Reading the literary geographies of Toronto in Dionne Brand’s What we all long for », Zeitschrift für Kanada-Studien, vol. 33, n° 1, p. 9-33.
  • Budgen, F., 1972, James Joyce and the making of Ulysses, Oxford, Oxford University Press.
  • Bukowski, C., 1969, Notes of a dirty old man, San Francisco, City Lights.
  • Bukowski, C., 1972, Erections, ejaculations, exhibitions and general tales of ordinary madness, San Francisco, City Lights Books.
  • Bukowski, C., 1973a, [1969] Notes of a dirty old man, San Francisco, City Lights Books.
  • Bukowski, C., 1973b, South of no North, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1975, Factotum, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1978, Women, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1980, « Preface», dans Fante, J., Ask the dust, Santa Rosa, Black Sparrow Press, p. 5-7.
  • Bukowski, C., 1981, Contes de la folie ordinaire. Paris, Grasset. (Traduction française partielle de Erections, ejaculations, exhibitions and general tales or ordinary madness).
  • Bukowski, C., 1982a, Ham on rye, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1982b, Au Sud de nulle part, Paris, Grasset. (Traduction française de South of No North).
  • Bukowski, C., 1982c, Nouveaux contes de la folie ordinaire, Paris, Grasset. (Traduction française partielle de Erections, ejaculations, exhibitions and general tales or ordinary madness).
  • Bukowski, C., 1983a, The most beautiful woman in town and other stories, San Francisco, City Lights Books.
  • Bukowski, C., 1983b, Tales of ordinary madness, San Francisco, City Lights Books.
  • Bukowski, C., 1983c, Hot water music, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1984, There’s no business, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1987, The movie : « Barfly », Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1988a, The roominghouse madrigals. Early selected poems, 1946-66, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1988b, Je t’aime Albert, Paris, Grasset.
  • Bukowski, C., 1989, Hollywood, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1990, Septuagenerian stew. Stories and poems, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1995, Living on luck. Selected letter 1960s-1970s, Volume 2, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1996, Betting on the muse : Poems and stories, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 1997, Le ragoût du septuagénaire, Paris, Grasset.
  • Bukowski, C., 1999, Reach for the sun. Selected letters 1978-1994, Volume 3, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Bukowski, C., 2000, Laughing with the gods (Interviews by Fernanda Pivano), Northville, Michigan, Sundog Press.
  • Bukowski, C., 2003, Sunlight here I am. Interviews & encounters 1963-1993 (David S. Calonne dir.), Northville Michigan, Sundog Press.
  • Bukowski, C., 2008, Portions from a wine-stained notebook. Uncollected stories and essays, Volume 1 : 1944-1990 (D. S. Calonne dir.), San Francisco, City Lights.
  • Bukowski, C., 2010, Absence of the hero. Uncollected stories and essays, Volume 2 : 1946-1992 (D. S. Calonne dir.), San Francisco, City Lights.
  • Bunkse, E.V., 1981, « Humboldt and an aesthetic tradition in geography », The Geographical review, vol. 71 n° 2, p. 127-146.
  • Bureau, L., 1984, Entre l’Éden et l’Utopie. Les fondements imaginaires de l’espace québécois, Montréal, Québec/Amérique.
  • Bureau, L., 1997, Géographie de la nuit, Montréal, Boréal.
  • Bureau, L., 2001, L’idiosphère. De Babel au village global, Montréal, L’Hexagone.
  • Bureau, L., 2009, Terra erotica, Montréal, Fides.
  • Butler, R., 1986, « Literature as an influence in shaping the image of tourist destinations », dans Marsh, J. (dir.), Canadian studies of parks, recreation and tourism in foreign lands, Peterborough, Trent University.

  • Cabot, J., 2017, « Usage pédagogique de l’éloge paradoxal : Pays perdu », Nouvelles francographies, 2017, p. 23-33.
  • Cabot, J., 2018, « Pays perdu : de l’éloge paradoxal à la lecture offensée », dans Fournier, M. (dir.), Rural writing : Geographical imaginary and expression of a new regionality, Cambridge Scholars Publishings, pp. 125-146.
  • Calonne, D. S. (dir.), 2003, Charles Bukowski. Sunlight here I am. Interviews & encounters 1963‑1993, Northville, Michigan, Sun Dog Press.
  • Calvino, I., 1989, Leçons américaines. Aide-mémoire pour le prochain millénaire, Paris, Gallimard.
  • Caquard, S., 2011, « Cartography 1 : Mapping narrative geography », Progress in human geography, vol. 37, n° 1, p. 135-144.
  • Caquard, S. et Cartwright, W. (dir.), 2014, Cartographic journal : The world of mapping, numéro thématique « Cartography and Narratives », vol. 51, n° 2, p. 99-186.
  • Cavaillé, F., 2016, « Que peut la fiction pour la géographie ? Les apports de la littérature de jeunesse dans les apprentissages », Annales de géographie, n° 709-710, p. 246-271.
  • Carter, G., 2001, « ‟Domestic geography” and the politics of scottish landscape in Nan Sheppard’s The living mountain », Gender, Place and Culture, vol. 8, n° 1, p. 25-36.
  • De Certeau, M., 1990, L’invention du quotidien, 1. Arts de faire, Paris, Gallimard.
  • Cervulle, M. et Quemener, N., 2015, Cultural studies. Théories et méthodes, Paris, Armand Colin.
  • Charlson, D., 2005, Charles Bukowski. Autobiographer, gender critic, iconoclast, Victoria, Trafford Publishing.
  • Chassay, J.-F. et Gervais, B., 2002, « Avant-propos : De quels lieux parlons-nous ? », dans  Chassay, J.‑F. et Gervais, B. (dir.), Les lieux de l’imaginaire, Montréal, Liber, p. 9-12.
  • Chelebourg, C., 2000, L’imaginaire littéraire. Des archétypes à la poétique du sujet, Paris, Fernand Nathan.
  • Cherkovski, N., 1997, Bukowski. A life, South Royalton (Vermont), Steerforth Press.
  • Chevalier, M., 1989, « Géographie et paragéographie », L’Espace géographique, vol. 18, n° 1, p. 5-17.
  • Chevalier, M., 1993, « Géographie et littérature », dans Chevalier, M.  (dir.), La littérature dans tous ses espaces, Paris, Éditions du CNRS, p. 1-83.
  • Chivallon, C., 2008, « L’espace, le réel et l’imaginaire : À-t-on encore besoin de la géographie culturelle ? », Annales de Géographie, vol. 117, n° 660-661, p. 67-89.
  • Claval, P., 1984a, Géographie humaine et économique contemporaine, Paris, PUF.
  • Claval, P., 1984b, « Les langages de la géographie et le rôle du discours dans son évolution », Annales de géographie, n° 518, p. 409-422.
  • Claval, P., 1987, « Le thème régional dans la littérature française », L’Espace géographique, n° 1, p. 60-73.
  • Claval, P., 1992, « Champs et perspectives de la géographie culturelle », Géographie et cultures, n° 1, p. 7-38.
  • Claval, P., 1995, La géographie culturelle, Paris, Nathan.
  • Claval, P., 2008, « La géographie culturelle dans les pays anglophones », Annales de géographie, n° 660-661, p. 8-26.
  • Claval, P., 2017, Géo-épistémologie, Paris, Armand Colin, 128 p.
  • Claval, P. et Entrikin, J.N., 2004, « Cultural geography : place and landscape between continuity and change », dans Benko, G. et Strohmayer, U. (dir.), Human geography : A History for the 21st century, London, Arnold, p. 25-46.
  • Clerc, P. , 2016, « Épépé. Une géographie expérimentale », L’Espace géographique, vol. 45, n° 4, p. 295-307.
  • Collington, T., 2006, Lectures chronotopiques. Espace, temps et genres romanesques, Montréal, XYZ.
  • Collot, M., 2014, Pour une géographie littéraire, Paris, José Corti, 280 p.
  • Compagnon, A., 1998, Le démon de la critique, Paris, Seuil.
  • Cooper, S., 1995, « John Fante’s eternal city », dans Fine, D. (dir.), Los Angeles in fiction, Alburquerque University of New Mexico Press, p. 83-99.
  • Cooper, D., Donaldson, C. et Murrieta-Flores, P. (dir.), 2016, Literary mapping in the digital age, London, Routledge.
  • Cooper, D., et G. Priestnall, 2011, « The processual intertextuality of literary cartographies : Critical and digital practices », The cartographic journal, vol. 48, n° 4, p. 250-263.
  • Corbin, A., 1986, Le miasme et la jonquille. L’odorat et l’imaginaire social, XVIIIe-XIXe siècles, Paris, Flammarion, (Champs), (c.1982).
  • Cosgrove, D. E., 1994, « Worlds of meaning : cultural geography and the imagination », dans Foote, K.E. et autres (dir.), Re-reading Cultural Geography, Austin, University of Texas Press, p. 387-395.
  • Costes, L., 2010, « Le Droit à la ville de Henri Lefebvre : quel héritage politique et scientifique ? », Espaces et sociétés, n° 140-141, p. 177-191.
  • Crang, M., 1998, Cultural geography, London, Routledge.
  • Cresswell, T., 1993, « Mobility as resistance : a geographical reading of Kerouac’s On the road », Transactions, Institute of British Geographers NS, n° 18, p. 249-262.
  • Cresswell, T., 2013, Geographic thought. A critical introduction, London, Wiley-Blackwell.
  • Crush, J., 1994, « Gazing on Apartheid : post-colonial travel narratives of the golden city », dans Preston, P. et Simpson-Housley, P. (dir.), Writing the city. Eden, Babylon and the New Jerusalem, London, Routledge, p. 257-284.

  • Daniels, S., 1985, « Arguments for a humanistic geography », dans Johnston, R.J. (dir.), The future of geography, London, Methuen, p. 143-158.
  • Daniels, S., et Rycroft, S., 1993, « Mapping the modern city : Alan Sillitoe’s Nottingham novels », Transactions. Institute of British geographers Ns., n° 18, p. 249-262.
  • Darby, H.C., 1948, « The regional geography of Thomas Hardy’s Wessex », The geographical Review, n° 38, p. 426-443.
  • Dardel, E., 1952, L’homme et la terre, Paris, CTHS (réédition, 1990).
  • Davis, M., 1992, City of quartz, New York, Vintage books.
  • Debarbieux, B., 1992, « Imagination et imaginaire géographique », dans Bailly, A., Ferras, R.
    et Pumain, D. (dir.), Encyclopédie de géographie, Paris, Economica, p. 875–888.
  • Debarbieux, B., 2003, « Imaginaire géographique ». dans Jacques, L. et Lussault, M. (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Paris, Belin, p. 489-491.
  • Debarbieux, B., 2015, L’espace de l’imaginaire. Essais et détours, Paris, CNRS Editions. 308 p.
  • De Koninck, R., 1984, « La géographie critique », dans Bailly, A. (dir.), Les concepts de la géographie humaine, Paris, Masson, chapitre 11.
  • Dennis, R., 2008, Cities in modernity, representations and production of metropolitan space, 1840‑1930, Cambridge. Cambridge University Press.
  • Derrida, J., 2003, « La loi du genre », dans Parages, Paris, Galilée, p. 251-287.
  • Derrida, J., 1988, « Y-a-t-il une langue philosophique », Autrement, n° 102, p. 30-37.
  • Desbois, H., 2017, « Des cités hallucinées à la grille invisible, William Gibson et les métamorphoses du cyberespace », ReS Futurae [En ligne], 10 | 2017, mis en ligne le 29 novembre 2017, consulté le 03 septembre 2019. <http://journals.openedition.org/resf/1043> consulté le 15/12/22
  • Desbois, H., 2016, « Le futur n’est plus ce qu’il était. Le Continuum Gernsback et les géographies spéculatives de William Gibson », dans Besson A., Prince N., Bazin L., (dir.), Mondes fictionnels, mondes numériques, mondes possibles. Adolescence et culture médiatique, Rennes, PUR, p. 101-115.
  • Desbois H., 2010, « Code Source de William Gibson et les imaginations géographiques à l’ère du GPS », Géographie et cultures, n° 75, p. 189-206.
  • Desbois, H., 2007, « Présence du futur. Le cyberespace et les imaginaires urbains de la science-fiction », Géographie et cultures, n° 61, p. 123-140.
  • Desbois, H., et Gervais-Lambony, P., 2017, « Les lieux que nous avons connus… », Deux essais sur la géographie, l’humain et la littérature, Paris, Presses universitaires de Paris Nanterre, 142 p.
  • Desbois, H., Gervais-Lambony, P. et Musset, A., 2016, « Géographie : la fiction au cœur », Annales de géographie, n° 709-710, p. 235-245.
  • Dirkx, P. , 2000, Sociologie de la littérature, Paris, Armand Colin.
  • Dos Passos, J., 1925, Manhattan Transfer, Boston, Houghton Mifflin company.
  • Dos Passos, J., 1928, Manhattan Transfer, Paris, Gallimard (Traduction en français de Dos Passos, 1925).
  • Dirkx, P. , 2000, Sociologie de la littérature, Paris, Armand Colin, 176 p.
  • Drevon, G., Gwiazdinski, L. et Klein O. (dir.), 2017, Chronotopies. Lecture et écriture des mondes en mouvement, Clermont-Ferrand, Elya Éditions.
  • Dubet, F., 1994, Sociologie de l’expérience, Paris, Seuil.
  • Dubois, J., 1992, Le roman policier ou la modernité, Paris, Nathan.
  • Dubois, J., 2000, Les romanciers du réel. De Balzac à Simenon, Paris, Seuil.
  • Doubrovski, S., Lecarme, J., et Lejeune, P. (dir.), 1993, Autofictions et Cie, Paris, Université Paris X, Centre de recherches interdisciplinaires sur les textes modernes.
  • Duncan, J. S., 1980, « The superorganic in american cultural geography », Annals of the Association of American geographers, vol. 70, p. 181-198.
  • Duncan, J.S. 1990, The City As Text : The politics of landscape interpretation in the Kandyan Kingdom, London, Routledge.
  • Duncan, J.S., 1994, « After the civil war : reconstructing cultural geography as heterotopia », dans Foote, K. E. et al. (dir.), Re-reading cultural geography, Austin, University of Texas Press, p. 401-408.
  • Duncan, J. S. et Ley, D., 1993, Place/culture/representation, Londres, Routledge.
  • Dupouy, A., 1942, Géographie des Lettres françaises, Paris, Armand Colin.
  • Dupuy, L., 2005, En relisant Verne. Un autre regard sur les Voyages extraordinaires, Dole, La Clef d’argent.
  • Dupuy, L., 2006a, Jules Verne, l’homme et la terre. La mystérieuse géographie des Voyages extraordinaires, Dole, La Clef d’argent.
  • Dupuy, L., 2006b, « De Jules Verne à Élisée Reclus. Aux origines de la géographie dans les Voyages extraordinaires », Acta Geographica, n° 1521, p. 63-74.
  • Dupuy L., 2010, « L’imaginaire géographique au cœur d’un Voyage Extraordinaire : Le Superbe Orénoque de Jules Verne », Géographie et Cultures, n° 75, p. 175-188.
  • Dupuy L., 2011a, « Jules Verne et la géographie française de la deuxième moitié du XIXe siècle », Annales de Géographie, n° 679, p. 222-245.
  • Dupuy L., 2011b, « La métaphore au service de l’imaginaire géographique : Vingt mille lieues sous les Mers de Jules Verne (1869) », Cahiers de Géographie du Québec, vol. 55, n° 154, p. 37-49.
  • Dupuy, L., 2013a, « Les Voyages extraordinaires de Jules Verne ou le roman géographique
    au XIXe siècle », Annales de géographie, n° 690, p. 131-150.
  • Dupuy, L., 2013b, « Un exemple de roman géographique (et pédagogique) au XIXe siècle : Les enfants du capitaine Grant (Jules Verne – 1867-68) », Bulletin de l’Association des géographes français, vol. 90, n° 1, p. 82-93.
  • Dupuy, L., 2013c, Jules Verne, la géographie et l’imaginaire. Aux sources d’un voyage extraordinaire : Le Suberbe Orénoque (1898), Aiglepierre, La clef d’Argent. 152 p.
  • Dupuy, L., 2015, « Jules Verne et la Société de Géographie de Paris (1865-1898) », Bulletin de la Société de Géographie, n° 28, p. 31-36.
  • Dupuy, L., 2019, L’imaginaire géographique. Essai de géographie littéraire, Pau, Presses de l’université de Pau et des Pays de l’Adour, 194 p.

  • Eco, U., 1985, Lector in fabula. Le rôle du lecteur ou La coopération interprétative dans les textes narratifs, Paris, Grasset (Le livre de poche), (c.1979).
  • Eco, U., 1992, Les limites de l’interprétation, Paris, Grasset.
  • Entrikin, J. N., 1991, The betweenness of place. Towards a geography of modernity, Baltimore, John Hopkins University Press.
  • Ernaux, A., 2014, Le vrai lieu, Paris, Gallimard.
  • Evrard, F., 1997, La Nouvelle, Paris, Seuil.

  • Fabre, D., 2001, « Maison d’écrivain. L’auteur et ses lieux », Le Débat, n° 115, p. 172-177.
  • Fanon, F., 1952, Peau noire, masques blancs, Paris, Seuil.
  • Fanon, F., 1961, Les damnés de la terre, Paris, Maspéro.
  • Fante, J., 1980, Ask the dust, Santa Rosa, Black Sparrow Press (c.1939).
  • Fante, J., 1986, Demande à la poussière, Paris, 10/18 (Traduction française de Ask the Dust).
  • Farish, M., 2005, « Cities in shade : Urban geography and the uses of Noir », Environment and Planning D, vol. 23, n° 1, pp. 95-118.
  • Fel, A., 1988, « Le langage de la géographie humaine », Acta geographica, n° 74, p. 3-12.
  • Ferras, R., 1989, « Jules Verne, géographe, aussi », dans Les Géographies universelles et le monde de leur temps, coll. « RECLUS Modes d’Emploi », p. 61-73.
  • Ferré, A., 1939, Géographie de Marcel Proust, Paris, Le Sagittaire.
  • Ferré, A., 1946, Géographie littéraire, Paris, Le Sagittaire.
  • Fine, D., 2000, Imagining Los Angeles. A city in fiction, Albuquerque, University of New Mexico Press.
  • Finkielkraut, A. (dir.), 2006, Ce que peut la littérature, Paris, Gallimard.
  • Fletcher, L. (dir.), 2016, Popular fiction and spatiality. Reading genre settings, New York, Palgrave Macmillan.
  • Foley, D., 2009, The Bloomsday trams : Dublin’s tramway fleet of James Joyce’s Ulysses, Booksurge.com.
  • Foucault, M., 1971, L’ordre du discours, Paris, Gallimard.
  • Fournier, M. (dir.), 2016a, Cartographier les récits, Clermont-Ferrand, coll. « CERAMAC » [Centre d’études et de recherches appliquées au Massif central], n° 35, Presses universitaires Blaise Pascal.
  • Fournier, M. (dir.), 2016b, « Géographie, littérature, territoires », numéro thématique de la revue Territoire en mouvement. Revue de géographie et aménagement, n° 31, <https:// tem.revues.org/3767>, consulté le 11/05/2021.
  • Fournier, M., et Le Bel, P.-M., 2018, « Le tourisme littéraire, lire entre les lieux », Téoros, 37, 1 | 2018, <http:// journals.openedition.org/teoros/3258> consulté le 19/02/2018.
  • Frank, J., 1972, « La forme spatiale dans la littérature moderne », Poétique, n° 10, p. 244-266.
  • Frémont, A., 1972, « La région : essai sur la notion d’espace vécu », dans La pensée géographique française contemporaine, Saint-Brieuc, Presses Universitaires de Bretagne, p. 663-678.
  • Frémont, A., 1976, La région espace vécu, Paris, PUF.
  • Frémont, A., 1981, « Flaubert géographe. À propos d’Un coeur simple », Études Normandes, n° 1, p. 49-64.
  • Frémont, A.,1990, « Vingt ans ‟d’espace vécu” », dans Bailly, A. et Scariati, R. (dir.), L’humanisme en géographie, Paris, Anthropos, p. 13-22.
  • Freyermuth, G. S., 2000, « That’s it ». A final visit with Charles Bukowski, Xlibris, Privately published.
  • Fuss, D., 2004, The sense of an interior : four rooms and the writers that shaped them, London, Routledge.

  • García Márquez, G., 2002, Vivre pour la raconter, Paris, Grasset.
  • Garcia-Ramon, M.-D., Albet-Mas, A., Nogue-Font, J. et Riudor-Gorgas, L., 1998, « Voices from the margins : gendered images of ‟Otherness” in colonial Morocco », Gender, Place and Culture, vol. 5, n° 3, p. 229-240.
  • Gasparini, P. , 2004, Est-il je ? Roman autobiographique et autofiction, Paris, Seuil.
  • Gaulejac, V. de, 2009, Qui est « je » ?, Paris, Seuil.
  • Geertz, C., 1983, Bali. Interprétation d’une culture, Paris, Gallimard.
  • Gelder, K., 2004, Popular fiction : The logics and practices of a literary field, London, Routledge.
  • Gelfant, B. H., 1970, The American city novel, Norman, University of Oklahoma Press.
  • Genette, G., 1966, « Frontières du récit », Communications, n° 8, p. 158-169.
  • Genette, G., 1987, Seuils, Paris, Seuil.
  • Genette, G., 1991, Fiction et diction, Paris, Seuil.
  • Gesler, W., 2004, « Using Herman Melville’s Moby-Dick to explore geographic themes », Journal of historical geography, 20, p. 283-304.
  • Gilbert, E., 1994, « Transgressing boundaries : Isabel Allende’s Santiago de Chile », dans Preston, P. et Simpson-Housley, P.  (dir.), Writing the city. Eden, Babylon and the New Jerusalem, London, Routledge, p. 307-330.
  • Gilbert, E., et Simpson-Housley, P., 1997, « Places and spaces of dislocation : Lady Oracle’s Toronto », Le Géographe canadien, 41 : 235-248.
  • Gilbert, E.W., 1960, « The idea of region », Geography, 45, p. 157-175.
  • Gilbert, E.W., 1972, « Bristish regional novelist and geography », dans Gilbert, E.W. (dir.), British pionneers in geography, New York, Barnes and Noble, p. 116-127.
  • Godlewska, A. et Smith, N., 1994, Geography and empire, London, Blackwell, 404 p.
  • Gomes, P. C. da Costa, 2001a, A condição urbana: ensaios de geopolítica da cidade, Rio de Janeiro, Bertrand Brasil.
  • Gomes, P. C. da Costa, 2001b, « L’espace public métropolitain et le recul de la culture civique », dans Ghorra Gobin, C. (dir.), Réinventer le sens de la ville, Paris. L’Harmattan, p. 233-243.
  • Gracq, J., 2002, Entretiens, Paris, José Corti.
  • Gregory, D., 1981, « Human agency and human geography », Transactions, Institute of British Geographers N S., vol. 6, p. 1-18.
  • Gregory, D., 1989, « Areal differentiation and post-modern human geography », dans Gregory, D. and Walford, R. (dir.), Horizons in human geography, London, Macmillan, p. 67-96.
  • Gregory, D., 1994, Geographical Imaginations, London, Blackwell.
  • Gregory, D., 1995, « Imaginative geographies », Progress in Human Geography, 19 : 477–485.
  • Gregory, D., 2009a, « Geographical imaginary », dans Gregory, D., Johnston, R., Pratt, G., Watts, M. et Whatmore, S. (dir.), The dictionary of human geography, London, Wiley-Blackwell, p. 282–283.
  • Gregory, D., 2009b, « Imaginative geographies », dans Gregory, D., Johnston, R., Pratt, G., Watts, M. et Whatmore, S. (dir.), The dictionary of human geography, London, Wiley‑Blackwell, p. 369-370.
  • Gregory, D. et Henderson, G. 2009, « Literature », dans Gregory, D., Johnston, R., Pratt, G., Watts, M. et Whatmore, S. (dir.), The dictionary of human geography, London, Wiley‑Blackwell, p. 419-422.
  • Grojnowski, D., 2000, Lire la nouvelle, Paris, Nathan.
  • Guimont-Marceau, S. et Le Bel P.-M., 2012, « La spatialité du texte. Étude sur la réception des Morts qui dérangent », EspacesTemps.net, Travaux, <http://www.espacestemps.net/articles/la-spatialite-du-texte-tude-sur-la-reception-des-morts-qui-derangent/> consulté le 15/12/22
  • Guinard, P., 2019, Géographies culturelles. Objets, concepts, méthodes, Paris, Armand Colin.

  • Hamid, M., 2007, The reluctant fundamentalist, Anchor, Canada.
  • Hamilton, W. G., 1991, « The experience of place in the spy novels of John Le Carré », Canadian Geographer, vol. 35, n° 4, pp. 404-412.
  • Hamon, P., 1981, Introduction à l’analyse du descriptif, Paris Hachette.
  • Hamon, P. (dir.), 1991, La description littéraire. De l’Antiquité à Roland Barthes, Paris, Macula.
  • Hancock, C., 2001, « La géographie postcoloniale. ‟L’empire contre-attaque” », dans Staszak, J-F. et al. (dir.), Géographies anglo-saxonnes. Tendances contemporaines, Paris, Belin, p. 95-98.
  • Hancock, C., 2002, « Salman Rushdie, l’écriture contre le territoire », Géographie et cultures, n° 44, p. 43-62.
  • Harrison, R., 1994, Against the american dream. Essays on Charles Bukowski, Santa Rosa, Black Sparrow Press.
  • Harvey, D., 1973, Social justice and the city, London, Edward Arnold.
  • Harvey, D., 1985a, Consciousness and the urban experience, Oxford, Basil Blackwell.
  • Harvey, D., 1985b, The urbanization of capital, Oxford, Basil Blackwell.
  • Harvey, D., 2000, « Reinventing geography », New Left Review, vol. 4 July-August, p. 75-97.
  • Harvey, D., 2003, Paris, capital of modernity, London, Routledge.
  • Harvey, D., 2012, Paris, capitale de la modernité, Paris, Les Prairies ordinaires.
  • Hausladen, G.J., 2000, Places for dead bodies, Austin, University of Texas Press.
  • Hawthorn, J., 1994, A glossary of contemporary literary theory, Londres, Arnold.
  • Hones, S., 2008, « Text as it happens : literary geography », Geography Compass, vol. 2, n° 5, p. 1301-1317.
  • Hones, S., 2010, « Literary geography and the short story : setting and narrative style », Cultural geographies, vol. 17, n° 4, p. 473-485.
  • Hones, S., 2011, « Literary geography : setting and narrative space », Social & Cultural Geography, vol. 12, n° 7, p. 685-699.
  • Hones, S., 2014, Literary geographies. Narrative space in Let the great world Spin, New York, Palgrave Macmillan.
  • Hones, S., 2018, « Literary geography and spatial literary studies », Literary geographies, Vol. 4, n° 2, p146-149.
  • Howell, P., 1998, « Crime and the city solution : Crime fiction, urban knowledge, and radical geography », Antipode, vol. 30, n°. 4, pp. 357-378.
  • Hughes, R.B, 1999, « Empire and domestic space in the fiction of Jamaica Kincaid », Geographical research, vol. 37, n° 1, p. 11-23.
  • Hubier, S., 2003, Littératures intimes. Les expressions du moi, de l’autobiographie à l’autofiction, Paris, Armand Colin.
  • Hugill, P. J., 1999, « Imperialism and manliness in Edwardian boys novels », Ecumene, vol. 6, n° 3, p. 318–340.

  • Iser, W., 1978, The implied reader. Patterns of communication in prose fiction from Bunyan to Beckett, Baltimore, John Hopkins University Press.
  • Issacharoff, M., 1976, L’espace et la nouvelle, Paris, José Corti.

  • Jackson, P. , 1989, Maps of meaning, London, Routledge.
  • Jacobs, J. M., 2001, « Espaces (post)coloniaux », dans Staszak, J-F. et al. (dir.), Géographies anglo-saxonnes. Tendances contemporaines, Paris, Belin, p. 99-115.
  • Jannin, B., 2012, Pays éperdu, Clermont-Ferrand, Page centrale
  • Jauss, H. R., 1978, Pour une esthétique de la réception, Paris, Gallimard (Tel).
  • Jay, L. J., 1974, « The black country of Francis Brett Young », Transactions. Institute of British geographers, n° 66, p. 57-72.
  • Jazeel, T., 2005, « Because pigs can fly : sexuality, race and the geographies of difference in Shyam Selvadurai’s Funny Boy », Gender, Place and Culture, vol. 12, n° 2, p. 231-249.
  • Jeans, D.N., 1984, « Fiction and the small town in the United States : a contribution to the study of urbanization », Australian geographical studies, 22: 261-274.
  • Johnson, N., 2004, « Fictional journeys : paper landscapes, tourist trails and Dublin’s literary texts », Social & cultural geography, Vol. 5, n° 1, p. 91-107.
  • Jones, E. H., 2007, Spaces of belonging : Home, culture and identity in 20th-Century French Autobiography, Amsterdam, Rodopi.
  • Jourde, P. , 1991, Géographies imaginaires. De quelques inventeurs de mondes au XXe siècle, Paris, José Corti.
  • Jourde, P. , 2003, Pays perdu, Paris, L’esprit des péninsules.
  • Jourde, P. , 2013, La première pierre, Paris, Gallimard.
  • Jourde, P. , et Kalinski, P. , 2012, Voyage en Auvergne, Clermont-Ferrand, Page Centrale.
  • Juillard, E.,1969, « L’aménagement du territoire français… en 1837, d’après Stendhal », Bulletin de la Faculté des Lettres de Strasbourg, (avril-mai), repris dans La « région ». Contribution à une géographie générale des espaces régionaux, Paris, Editions Ophrys, 1974, pp. 63-75.

  • Kadonaga, L., 1998, « Strange countries and secret worlds in Ruth Rendell’s crime novels », Geographical Review, vol. 88, n° 3, pp. 413-428.
  • Kalifa, D., 2013, Les bas-fonds. Histoire d’un imaginaire, Paris, Seuil.
  • Keunen, B., 2001, « The plurality of chronotopes in the modernist city novel : The Case of Manhattan Transfer », English Studies, vol. 82, n° 5, pp. 420-436.
  • Kerouac, J., 2003, On the road, New York, Penguin (c.1957).
  • Kerouac, J., 1960, Sur la route, Paris, Gallimard.
  • King, R., Connell, J. et White, P. (dir.), 1995, Writing across worlds. Literature and migration, London, Routledge.
  • Kirsh, A., 2005, « Smashed. The transgressive thrills of Charles Bukowski », The New Yorker, édition du 14 mars 2005, non paginé, <https://www.newyorker.com/magazine/2005/03/14/smashed> consulté le 15/12/2020,
  • Kitchin, R. et Kneale, J., 2001, « Science fiction or future fact : Exploring imaginative geographies of the new millennium », Progress in human geography, vol. 25, n° 1, p. 19-35.
  • Kneale, J., 2003, « Secondary worlds. Reading novels as geographical research », dans Blunt, A. et autres (dir.), Cultural geography in practice, Londres, Edward Arnold, p. 39-51.
  • Kneale, J., 2006, « From beyond : H. P. Lovecraft and the place of horror », Cultural Geographies, vol. 13, pp. 106–126.
  • Kundera, M., 1986, L’art du roman, Paris, Gallimard.
  • Kundera, M., 2005, Le rideau, Paris, Gallimard.

  • Lacoste, Y., 1987, « Julien Gracq, un écrivain géographe. Le Rivages des Syrtes, un roman géopolitique », Hérodote, n° 44, p. 8-37, repris dans Paysages politiques, Paris, Librairie générale française (Le livre de poche, 1990), p. 151-189.
  • Lafaille, R., 1989, « Départ : géographie et poésie », Le Géographe Canadien, vol. 33, n° 2, p. 118-30.
  • Lahaie, C., 2001, « L’écriture nouvellière et la (non)représentation du lieu », dans Lahaie, C. et Watteyne, N. (dir.), Lecture et écriture: Une dynamique. Objets et défis de la recherche en création littéraire. Montréal, Nota Bene, pp. 85-109.
  • Lahaie, C., 2003, « Configurations spatiales et structures mémorielles dans la nouvelle littéraire », dans J. Vion-Dury, Jean-Marie Grassin et Bertrand Westphal (dir.), Littérature et espaces, coll. « Espaces humains », Limoges, Presses Universitaires de Limoges, p. 507-515.
  • Lamme, A.J., 1977, « The use of novels in geography classrooms », Journal of geography, vol. 76, n° 2, p. 66-68.
  • Lando, F., 1996, « Fact and fiction : geography and literature », Geojournal, vol. 38, n° 1, p. 3-18.
  • Lassave, P., 2002, Sciences sociales et littérature, Paris, PUF.
  • Lavocat, F. (dir.), 2016, La théorie littéraire des mondes possibles, Paris, Seuil.
  • Le Bel, P.-M., 2006, « De la surface aux réseaux. Nouvelles spatialités du polar montréalais », Cahiers de géographie du Québec, vol. 50, n° 141, pp. 515-522.
  • Le Bel, P.-M. 2012, Montréal et la métropolisation. Une géographie romanesque, Montréal, Tryptique, 218 p.
  • Le Bel, P.-M., 2016, « Le roman en guerre à Lussaud. L’orientalisme dans le discours sur un village du Cantal », Géographie et cultures, n° 97-98, pp. 199-218.
  • Le Bel, P.-M. et D. Tavares, 2008, « Genres littéraires et représentations de l’Amérique du Sud dans l’œuvre de Luis Sepúlveda : des tensions intratextuelles à la réception populaire », Cahiers de géographie du Québec, vol. 52, n° 146, p. 489-506.
  • Lecercle, J.-J., 1989, « Hardy (Thomas) 1840-1928 », Encyclopaedia universalis, Tome 11, Paris, p. 212.
  • Lejeune, P., 1996 [1975], Le pacte autobiographique, Paris, Seuil.
  • Lévy, B., 1989, Géographie humaniste et littérature : l’espace existentiel dans l’œuvre de Hermann Hesse (1877-1962), Genève, Le concept moderne.
  • Lévy, B., 1992, Hermann Hesse. Une géographie existentielle, Paris, José Corti.
  • Lévy, B., 1997, « Géographie humaniste, géographie culturelle et littérature. Position épistémologique et méthodologique », Géographie et cultures, n° 21, p. 27-44.
  • Lévy, B., 2006, « Géographie et littérature : une synthèse historique », Le Globe. Revue genevoise de géographie, n° 146, p. 25-52.
  • Lévy-Piarroux, Y., 2013, « Littérature (géographie et) », dans Lévy, J. et Lussault, M. (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, Paris, Belin, p. 568-571.
  • Ley, D., et M. Samuels, 1978, Humanistic geography. Prospects and problems, London, Croom Helm.

  • Macé, M., 2011, Façons de lire, manières d’être, Paris, Gallimard.
  • Magny, C.-E., 1948, L’âge du roman américain, Paris, Seuil.
  • Mallory, W. A., et Simpson-Housley, P. (dir.), 1987, Geography and literature. A meeting of the disciplines, Syracuse, Syracuse University Press.
  • Malone, A., 2003, The hunchback of east Hollywood, Manchester, Headpress.
  • Massey, D., 2005, For Space, London, Sage.
  • Mattelart, A. et Neveu, É., 2003, Introduction aux cultural studies, Paris, La découverte.
  • Matthey, L., 2008, « Quand la forme témoigne. Réflexions autour du statut du texte littéraire en géographie », Cahiers de géographie du Québec, vol. 52, n° 147, p. 401-417.
  • Maudet, J.-B., 2016, « Richard Brautigan à bord du Tokyo-Montana Express », Cybergeo : European Journal of Geography, Politique, Culture, Représentations, document 795 <http://journals.openedition.org/cybergeo/27843> consulté le 15/12/22.
  • May, C. (dir.), 1994, The new short story theories, Athens, Ohio University Press.
  • McCann, C., 2009, Let the great world spin, New York, Random House.
  • McCarthy, J., 1986, Joyce’s Dublin : A walking guide to Ulysses, Dublin, Wolfhound Press.
  • McCleery, A. et A., 1981, « Personnality of place in the urban regional novel », Scottish geographical magazine, 97, n° 2, p. 66-76.
  • McManis, D.R., 1978, « Places for mysteries », The geographical review, vol. 68, n° 3, pp. 319-334.
  • McDowell, L., 1995, « The transformation of cultural geography », dans Gregory, D., Martin, R.
    et G. Smith (dir.), Human geography. Society, space and social science, Minneapolis, University of Minnesota Press, p. 146-173.
  • McKittrick, K., 2000, « Black and ‟Cause I’m Black I’m Blue” : transverse racial geographies in Toni Morrison’s The Bluest Eye », Gender, Place and Culture, vol. 7, n° 2, p. 125-142.
  • Memmi, A., 1957, Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur, Paris, Buchet/Chastel, 193 p.
  • Merleau-Ponty, M., 1960, Signes, Paris, Gallimard.
  • Miles, B., 2005, Charles Bukowski, London, Virgin Books.
  • Miller, J.W., 1987, « Anytime the ground is uneven : the outlook for regional studies and what to look out for », dans Mallory, W.E. et Simpson-Housley, P. (dir.), Geography and literature. A meeting of disciplines, New York, Syracuse University Press, p. 1-19.
  • Mill’s, D., 2005, « Peeling the surface of grey Toronto to reveal the colour beneath Donna Bailey Nurse », National Post, édition du 12 février, p. WP8.
  • Miraux, J.-P., 2009, L’autobiographie. Écriture de soi et sincérité, Paris, Armand Colin.
  • Mitchell, D., 2000, Cultural geography. A critical introduction, London, Wiley-Blackwell.
  • Mitchell, D., 2003, The right to the city. Social justice and the fight for public space, New York, Guilford Press.
  • Mitchell, M., 1998, « Landscapes and literature : a look at the early twentieth century rural south », Journal of geography, 97, n° 4-5, p. 204-212.
  • Mitterand, H., 1990, « Chronotopies romanesques : Germinal », Poétique, n° 81, pp. 89-104.
  • Molina, G., 2014, « La fabrique spatiale de la littérature oulipienne », EspacesTemps.net, Travaux, 16.06.2014
  • Monk, J., et Norwood, V., 1987, The desert is no lady : South-western landscapes in women’s writing and art, New Haven, Yale University Press.
  • Monk, J., et Norwood, V., 1990, « (Re)membering the Australian city : urban landscapes in women’s fiction », dans L. ZONN (dir.), Place images in the media, Maryland, MD, Rowman and Littlefield, p. 105-119.
  • Morel, J.-P., 1990, Dos Passos, Manhattan Transfer, Paris, PUF.
  • Moretti, F., 2000, Atlas du roman européen, Paris, Seuil.
  • Murphet, J., 2001, Literature and race in Los Angeles, Cambridge, Cambridge University Press.
  • Murton, B.J., 1983, « L’approche humaniste des lieux en Nouvelle-Zélande », L’espace géographique, n° 4, p. 253-262.

  • Newby, P. T. 1981, « Literature and the fashioning of tourist taste », dans Pocock, D.C.D. (dir.), Humanistic geography and literature. Essays on the experience of place, London, Croom Helm, p. 130-141.
  • Norris, D., 1982, Joyce’s Dublin, Dublin, Eason & Son.
  • Noxolo, P. et Preziuso M., 2013, « Postcolonial imaginations : Approaching a ‟fictionable” world through the novels of Maryse Condé and Wilson Harris », Annals of the Association of American Geographers, vol. 103, n° 1, p. 163–179.

  • Ogborn, M., 2006, « Mapping words », New Formations, n° 57, p. 145-149.
  • Olwig, K.R., 1981, « Literature and ‟reality”: The transformation of the Jutland heath », dans Pocock, D.C.D.  (dir.), Humanistic geography and literature : Essays on the experience of place, London, Croom Helm, p. 47–65.

  • Painter, J. et Philo, C., 1995, « The spaces of citizenship : An introduction », Political Geography, vol. 14, n° 2, p. 107-20.
  • Parades, R. A., 1995, « Los Angeles from the barrio : Oscar Zeta Acosta’s The revolt of the cockroach People », dans Fine, D. (dir.), Los Angeles in fiction, Alburquerque, University of New Mexico Press, p. 239-252.
  • Paré, F., 1992, Les littératures de l’exiguïté, Hearst, Le Nordir.
  • Pavel, T., 1988, Les univers de la fiction, Paris, Seuil.
  • Peet, R., 1977, Radical Geography : alternative viewpoints on contemporary social issues, Chicago, Maaroufa Press.
  • Peraldo E. (dir.), 2016, Literature and geography : The writing of space throughout history, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholar Publishing.
  • Pivot, B., 2001, Le métier de lire, Paris, Gallimard.
  • Phillips, R., 1997, Mapping men and empire : A geography of adventure, London, Routledge. 224 p.
  • Phillips, R., 2001, « Politics of reading: decolonizing children’s geographies », Ecumene, vol. 8, n° 2, p. 125-150.
  • Pocock, D., 1981a, « Place and the novelist », Transactions, Institute of British geographers, Vol. 6, p. 337-347.
  • Pocock, D. (dir.), 1981b, Humanistic geography and literature. Essays on the experience of place, London, Croom Helm.
  • Pocock, D., 1984, « La géographie humaniste », dans Bailly, A. (dir.), Les concepts de la géographie humaine, Paris, Masson, Chapitre 13.
  • Porteous, J. D., 1985, « Literature and humanistic geography », Area, vol. 17, n°2, p. 117-122.
  • Porteous, J. D., 1990, Landscapes of the mind : worlds of sense and metaphor, Toronto, University of Toronto Press.
  • Pratt, M.-L., 1992, Imperial Eyes : Travel writing and transculturation, London, Routledge.
  • Preston, P. et Simpson-Housley, P., 1994, Writing the city. Eden, Babylon and the New Jerusalem, London, Routledge.

  • Raffestin, C., 1987, « Pourquoi n’avons-nous pas lu Eric Dardel ? », Cahiers de géographie du Québec, 31, n° 84 p. 471-481.
  • Reymond, A., 1990, « La naissance de l’essai géographique », L’Espace géographique, vol. 19, n° 3, p. 273-278.
  • Reuschel, A.-K., et Hurni,  L., 2011, « Mapping literature : visualisation of spatial uncertainty in fiction », The Cartographic journal, vol. 48, n° 4, p. 293-308.
  • Ricœur, P., 1985, Temps et récit. T.3 Le temps raconté, Paris, Seuil.
  • Ricœur, P., 1988, « L’identité narrative », Esprit, n° 140-141, p. 295-304.
  • Ricœur, P., 1990, Soi-même comme un autre, Paris, Seuil.
  • Ricœur, P., 2004, Parcours de la reconnaissance, Paris, Gallimard.
  • Ridanpää, J., 2007, « Laughing at Northernness : postcolonialism and metafictive irony in the imaginative geography », Social & Cultural Geography, vol. 8, n° 6, p. 907–928.
  • Rimbert, S., 1973, Les paysages urbains, Paris, Armand Colin.
  • Robin, R., 1989, « Le retour du lisible dans la littérature française d’aujourd’hui », Cahiers de recherche sociologique, n° 12, p. 63-76.
  • Robin, R., 2009, Mégapolis. Les derniers jours du flâneur, Paris, Stock.
  • Robinson, B., 1977, « Some fragmented forms of space », Annals of the Association of American Geographers, vol. 67, n° 4, p. 549-63.
  • Robinson, B., 1987, « The geography of a crossroads : modernism, surrealism, and geography », in Mallory, W.E. and Simpson-Housley, P. (dir.), Geography and literature. A meeting of disciplines, Syracuse, Syracuse University Press, p. 185-98.
  • Rolin, O., 1999, Paysages originels. Hemingway, Borges, Kawabata, Nabokov, Michaux, Paris, Seuil.
  • Rosemberg, M., 2006-2007, « L’expérience géolittéraire de la ville chez Julien Gracq », Annales de l’Université Valahia, vol. 6-7, p. 49-62.
  • Rosemberg, M. (dir.), 2007, Le roman policier, Numéro spécial de la revue Géographie et cultures, n° 61.
  • Rosemberg, M., 2007, « Les pratiques citadines d’un héros de roman policier », Bulletin de l’asssociation des géographes français, vol. 84, n° 3, pp. 261-273.
  • Rosemberg, M., 2012, Le Géographique et le Littéraire. Contribution de la littérature aux savoirs de la géographie, Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, thèse d’habilitation à diriger des recherches, vol. 3, 176 p.
  • Rosemberg, M., 2016, « La spatialité littéraire au prisme de la géographie », L’espace géographique, vol. 45, n° 4, p. 289-294.
  • Rosemberg, M., 2016, « Spatialité du déracinement dans La Petite Fille de Monsieur Linh, de Philippe Claudel », L’espace géographique, vol. 45, n° 4, p. 405-417.
  • Rosemberg, M. et Troin, F., 2017, « Cartographie du Marseille d’un héros de roman policier (Total Khéops de J.-C. Izzo) », Mappemonde, vol. 121, 22 p, <http://mappemonde.mgm.fr/121_as2/> consulté le 15/12/22.
  • Rossetto, T., 2014, « Theorizing maps with literature », Progress in human geography, vol. 38, n° 4, p 513-530.

  • Saïd, E., 1980, L’Orientalisme, l’Orient créé par l’Occident, Paris, Seuil, 398 p.
  • Saïd, E., 1993, Culture and imperialism, Vintage Books, 380 p.
  • Saint-Arnaud, P., 1997, Park-Dos Passos Metropolis. Regards croisés sur la modernité urbaine aux États-Unis, Québec et Toulouse, Presses universitaires du Mirail et Presses de l’Université Laval.
  • Salter, C.L. et Lloyd, W. L., 1976, Landscape in literature. Resource paper for college geography, (76-3), Washington, Association of American geographers.
  • Sandberg, L.A. et Marsh, J.S., 1988, « Focus : literary landscapes – geography and literature »,
    Le géographe canadien, 32, n° 3, p. 266-276.
  • Sapiro, G., 2014, La sociologie de la littérature, Paris, La découverte, 128 p.
  • Saunders, A., 2010, « Literary geography : reforging the connection », Progress in Human Geography, Vol. 34, n° 4, p. 436–452.
  • Saunders, A., 2013, « The spatial event of writing : John Galsworthy and the creation of Fraternity », Cultural Geographies, 20, n° 3, p. 285–98.
  • Saunders, A., 2015, « Interpretations on an interior », Literary geographies, Vol. 1, n° 5, p. 174-194.
  • Savary, S., 2007, « Comment les polars barcelonais modèlent l’imaginaire de la ville », Géographie et Cultures, n° 61, pp. 79-97.
  • Scaggs, J., 2005, Crime fiction, London, Routledge.
  • Schmid, D., 1995, « Imagining safe urban space : The contribution of detective fiction to radical geography », Antipode, vol. 27, n° 3, pp. 242-269.
  • Seillan J.-M., 2008, « Histoire d’une révolution épistémologique au XIXe siècle : la captation de l’héritage d’Alexandre Dumas par Jules Verne », dans Saminadayar-Perrin, C. (dir.), Qu’est-ce qu’un événement littéraire au XIXe siècle ?, St-Etienne, Publication de St-Etienne, p. 199-218.
  • Seamon, D., 1981, « Newcomers, existential outsiders and insiders : their portrayal in two books by Doris Lessing », dans Pocock, D.C.D. (dir.), Humanistic geography and literature. Essays on the experience of place, London, Croom Helm, p. 85-100.
  • Sénécal, G., 1992, « Aspects de l’imaginaire spatial : identité ou fin des territoires ? », Annales de géographie, n° 563, p. 28-42.
  • Sepúlveda, L., 1996, Le neveu d’Amérique, Paris, Seuil.
  • Sharp, J., 1996, « Locating imaginary homelands : literature, geography and Salman Rushdie », Geojournal, vol. 38, n° 1, p. 119-127.
  • Sharp, J., 2009, Geographies of poscolonialism, London, Sage.
  • Shortridge, J.S., 1991, « The concept of the place-defining novel in American popular culture », Professional Geographer, vol. 43, n° 3, pp. 280-291.
  • Silk, J., 1984, « Beyond geography and literature », Environment and Planning D: Society and Space, vol. 2, p. 151–178.
  • Silk, C.P. et Silk, J., 1985, « Racism, nationalism and the creation of a regional myth : The Southern States after the civil war », dans Burgess, J. et Gold, J. (dir.), Geography, the media and popular culture, Beckenham, Croom-Helm, p. 165-191.
  • Simpson-Housley, P. et Paul, A. H., 1984, « Some regional themes in the writings of D.H. Lawrence », Canadian geographer, 28, n° 1, p. 63-77.
  • Sion, J., 1934, « L’art de la description chez Vidal de la Blache », dans Mélanges de philosophie, d’histoire et de littérature offerts à Joseph Vianey, Paris, Les Presses Françaises, p. 479-487.
  • Skinner, R. E., 1995, « Streets of fear : the Los Angeles novels of Chester Himes », dans Fine, D. (dir.), Los Angeles in Fiction, Alburquerque University of New Mexico Press, p. 239-252.
  • Smith, J., 1985, « Charles Bukowski and the Avant-Garde », Review of Contemporary Fiction, vol. 5, n° 3, p. 56-59.
  • Smith, N., 1987, « The postmodernization of geography : A review », Annals of the Association of American Geographers, 77, n° 2, p. 289-297.
  • Soja, E., 1996, Thirdspace : Journeys to Los Angeles and other real-and-imagined places, Oxford, Basil Blackwell.
  • Soubeyran, O., 1997, Imaginaire, science et discipline, Paris, L’Harmattan, 482 p.
  • Sounes, H., 1998, Charles Bukowski. Locked in the arms of a crazy life, New York, Grove Press.
  • Specklin, R., 1981, « Les regions françaises dans la littérature allemande (1870-1945) », dans Pinchemel, P. (dir.), Histoire et épistémologie de la géographie, Paris, Bibliothèque nationale (CTHS), p. 117-161.
  • Squire, S., 1992, Meanings, myths and memories : Literary tourism as cultural discourse in Beatrix Potter’s Lake District, thèse de doctorat en philosophie, University of London, Londres, G‐B.
  • Squire, S., 1993, « Valuing countryside : Reflections on Beatrix Potter tourism », Area, vol. 25, n° 1, p. 5-10.
  • Squire, S., 1996, « Literary tourism and sustainable tourism : Promoting Anne of Green Gables in Prince Edward Island », Journal of Sustainable Tourism, vol. 4, n° 3, p. 119-134.
  • Staszak, J.-F., 2001, « Les enjeux de la géographie anglo-saxonne », dans Staszak, J-F. et al. (dir.), Géographies anglo-saxonnes. Tendances contemporaines, Paris, Belin, p. 7-21.
  • Staszak, J-F. et al. (dir.), 2001, Géographies anglo-saxonnes. Tendances contemporaines, Paris, Belin.
  • Stephens, A. C., 2011, « Beyond imaginative geographies ? Critique, co-optation, and imagination in the aftermath of the War on Terror », Environment and Planning D : Society and Space, vol. 29, p. 254–267.
  • Strauss, K., 2015, « These overheating worlds », Annals of the Association of American Geographers, vol. 105, n° 2, p. 342–350.

  • Tadié, B., 2006, Le polar américain. La modernité et le mal, Paris, PUF.
  • Tadié, J.-Y., 1978, Le récit poétique, Paris, PUF.
  • Tally, R. T., 2013, Spatiality, London, Routledge.
  • Tally, R.T. (dir.), 2017, The Routledge Handbook of literature and space, London, Routledge.
  • Tally, R. T., 2020, Spatial literary studies. Interdisciplinary Approaches to space, geography and the imagination, London, Routledge.
  • Tavares, D. et Brosseau, M., 2006, « The representation of Mongolia in contemporary travel writing : Imaginative geographies of a travellers’ frontier », Social and Cultural Geography, vol. 7, n° 2, p. 299–317.
  • Tavares, D. et Brosseau, M., 2013, « The spatial politics of informal urban citizenship. Reading the literary geographies of Toronto in Dionne Brand’s What we all long for », Zeitschrift für Kanada-Studien, vol. 33, n° 1, p. 9-33.
  • Tavares, D. et Brosseau, M., 2016, « Equivocal identity politics in multi-cultural London », dans Sandten, C. and Bauer, A. (dir.), Re-Inventing the postcolonial (in the) metropolis, Amsterdam, Rodopi (Cross Cultures Series), p. 33-53.
  • Tavares, D., et Le Bel, P.-M., 2008, « Forcing the boundaries of genre : The imaginative geography of South America in Luis Sepulveda’s Patagonia Express », Area, vol. 40, n° 1, p. 45-54.
  • Thrift, N., 1978, « Landscape and literature », Environment and Planning A, vol. 10, p. 347-49.
  • Thrift, N., 1983, « Literature, the production of culture and the politics of place », Antipode, vol. 15, n° 1, p. 12-24.
  • Tissier, J.-L., 1981, « De l’esprit géographique dans l’œuvre de Julien Gracq », L’espace géographique, (1) p. 50-59.
  • Tissier, J.-L., 1981, « Julien Gracq en Normandie », Études Normandes, n° 2, p. 67-78.
  •  Tissier, J.-L., 1982, « La carte et le paysage : les affinités géographiques », Julien Gracq, actes du Colloque international d’Angers, Presse de l’Université d’Angers, pp. 96-104.
  • Tissier, J.-L., 1988 ,« Où la fiction dépasse la géographie », dans Paysages et sites dans l’oeuvre de Julien Gracq, José Corti et Maison du Livre et des écrivains de Montpellier, non-paginé.
  • Tissier, J.-L., 1992, « Géographie et littérature », dans Bailly, A., Ferras, R. et Pumain, D. (dir.) Encyclopédie de géographie, Paris, Economica, chapitre 12.
  • Tissier, J.-L., 1996, « L’Île mystérieuse – Jules Verne – 1874 – Hydrographie et orographie. L’ île est-elle habitée ? Baptême des baies, caps, golfes, rivières… », Cybergeo : European Journal of Geography, Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 2, <http://journals.openedition.org/cybergeo/219> consulté le 15/12/22.
  • Tissier, J.-L., 2016, « Les terres du couchant de Julien Gracq. Empire sédentaire versus empire nomade », L’espace géographique, 45, n° 4, p. 368-377.
  • Todorov, T., 1978, Les genres du discours, Paris, Seuil.
  • Todorov, T., 1981, Mikhaïl Bakhtine. Le principe dialogique, Paris, Seuil.
  • Todorov, T., 1984, Critique de la critique. Un roman d’apprentissage, Paris, Seuil.
  • Todorov, T., 1987, « La notion de littérature », dans La notion de littérature et autres essais, Paris, Seuil, p. 9-26.
  • Todorov, T., 2007, La littérature en péril, Paris, Flammarion.
  • Travis, C., 2016, « Bloomday’s big data: GIS, social Media and James Joyce’s Ulysses », dans Cooper, D., Donaldson, C. et Murrieta-Flores, P. (dir.), Literary mapping in the digital age, London, Routledge, p. 102-121.
  • Travis, C., 2017, « Joycean chronotopography : Homer, Dante, Ulysses », dans Tally, R.T. (dir.), The Routledge Handbook of literature and space, Routledge, London, New York, p. 323-336.
  • Travis, C., 2020, « Digital geohumanities », dans Kobayashi, A. (dir.), International encyclopedia of human geography, 2nd edition. vol. 8, Elsevier.
  • Tuan, Y-F., 1978, « Literature and geography : Implications for geographical research », in Ley, D. et Samuels, M.S., (dir.), Humanistic geography. Prospects and problems, Chicago, Maaroufa Press, p. 194-206.
  • Tuan, Y-F., 1985, « The Landscapes of Sherlock Holmes », Journal of Geography, vol. 84, n° 2, p. 56-60.

  • Van Gorp, H., et al. (dir.), 2005, Dictionnaire des termes littéraires, Paris, Honoré Champion.
  • Volvey, A., 2014, « Au fond de soi, (la performance de) la ville. Une lecture égo-géographique de La forme d’une ville de Julien Gracq », Géographie et cultures, n° 89, p. 199-216.

  • Walker, S., 2005, « Sweet smell of ethnic stew », dans Toronto Star, Toronto, 14 Février, p. E04.
  • Watson, J.W., 1965, « Canadian regionalism in life and letters », Geographical Journal, n° 131, p. 21-33.
  • Weisberger, J., 1971, « Notes sur la représentation de l’espace dans le roman », Revue de l’Université de Bruxelles, n° 2-3, p. 149-165.
  • Westphal, B. (dir.), 2000, La géocritique, mode d’emploi, Limoges, Presses universitaires de Limoges.
  • Westphal, B., 2007, La géocritique. Réel, fiction, espace, Paris, Éditions de Minuit.
  • White, K., 1994, Le plateau de l’albatros : introduction à la géopoétique, Paris, Grasset.
  • Wright, J.K., 1924a, « Geography in literature », The Geographical Review, vol. 14, January, p. 659-660.
  • Wright, J.K., 1924b, « The geography of Dante », The Geographical Review, 319-20.
  • Wright, J.K., 1926, « A plea for historical geography », Isis, 8, 477-491.
  • Wright, J.K., 1947, « Terrae incognitae : the place of imagination in geography », Annals of the Association of American Geographers, vol. 37, p. 1-15.
  • Wunenburger, J.-J., 2003, L’imaginaire, Paris, Presses universitaires de France.

  • Young, R.J.C., 2003, Postcolonialism. A very short introduction, New York, Oxford University Press.

  • Zelinsky, W., 1973, The cultural geography of the United States, Englewood Cliffs, Prentice-Hall.
Posté le 16/12/2022
EAN html : 9782353111475
ISBN html : 2-35311-147-5
Publié le 16/12/2022
Volume : 2
ISBN pdf : 2-35311-148-3
ISSN : 2827-1882
22 p.
Code CLIL : 4027; 3407
DOI : 10.46608/spatialites2.9782353111475.11
licence CC by SA

Contenu(s) additionnel(s) :

Illustration de couverture • Montréal.
Design : Jazzberry Blue.

Comment citer

Brosseau, Marc, « Bibliographie », in : Brosseau, Marc, Tableau de la géographie littéraire, Pau, PUPPA, Collection Sp@tialités 2, 2022, 213-236, [en ligne] https://una-editions.fr/bibliographie-brosseau [consulté le 05/12/2022].

Dans la collection papier

L’imaginaire géographique.
Entre géographie, langue et littérature
,
par Lionel Dupuy, Jean-Yves Puyo, 2015
ISBN : 978-2-35311-060-5
Prix : 25 €

De l’imaginaire géographique aux géographies de l’imaginaire.
Écritures de l’espace
,
par Lionel Dupuy, Jean-Yves Puyo, 2015
ISBN : 978-2-353110-68-1
Prix : 15 €

Aménager pour s’adapter au changement climatique.
Un rapport à la nature à reconstruire ?
,
par Vincent Berdoulay, Olivier Soubeyran, 2015
ISBN : 978-2-35311-071-1
Prix : 18 €

De la spatialité des acteurs politiques locaux.
Territorialités & réticularités
,
par Frédéric Tesson, 2018
ISBN : 978-2-35311-087-2
Prix : 18 €

L’imaginaire géographique.
Essai de géographie littéraire
,
par Lionel Dupuy, 2019
ISBN : 978-2-35311-097-1
Prix : 18 €

Poésie des mondes scientifiques,
par Sonia Dheur, Jean-Baptiste Maudet, 2020
ISBN : 978-2-35311-115-2
Prix : 20 €

Retour haut de page
Aller au contenu principal