Baldassare Giardina, “Bronzetti di Isis-Fortuna nel Museo Archeologico Nazionale di Napoli”, RSAnt, 30, 2000, 225-239.

par

Publication de 14 petits bronzes campaniens conservés dans les réserves du Musée archéologique de Naples : une statuette de Fortuna, une d’Abundantia et douze d’Isis-Fortuna selon B. G. Toutefois, il nous semble que plusieurs bronzes qualifiés d’Isis-Fortuna ne présentent en fait aucun signe distinctif isiaque (basileion, nœud sur la poitrine). Nous ne retiendrions comme Isis-Fortuna assurées que les statuettes n° S5 (n° inv. 5318 ; h. 9,2 cm ; Isis coiffée du basileion, nœud isiaque), S4 (n° inv. 5351 ; h. 12,4 cm ; nœud isiaque ?), S8 (n° inv. 5314 ; h. 24 cm ; nœud isiaque), S10 (n° inv. 115552 ; h. 12 cm ; nœud isiaque ?) et S11 (n° inv. 109475 ; h. ? ; nœud isiaque ?) ; la statuette n° S7 (n° inv. 5319 ; h. 19,4 cm) aurait, selon l’auteur, tenu dans la dextre un sistre.

Sur l’iconographie de Fortuna et, indirectement, d’Isis-Fortuna, cf. B. Lichocka, L’iconographie de Fortuna dans l’empire romain (Ier siècle avant n.è.-IVe siècle de n.è.), Varsovie, 1997, que B. G. ne semble pas connaître.

Bricault, Laurent (2008) : “Baldassare Giardina, ‘Bronzetti di Isis-Fortuna nel Museo Archeologico Nazionale di Napoli’, RSAnt, 30, 2000, 225-239”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/giardina-2000a/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal