Costanza Gialanella, “Il mosaico con lottatori da una villa del suburbio orientale di Puteoli”, dans F. Guidobaldi & A. Paribeni (éds), AISCOM. Atti dell’ VIII Colloquio dell’ Associazione Italiana per lo studio e la conservazione del Mosaico, Firenze, 21-23 febbraio 2001, Ravenne, 2001, 599-608.

par

Le sol de l’apodyterium d’une villa suburbaine du secteur est de Puteoli, fouillée en urgence en 1998, a livré une mosaïque blanche et noire représentant deux couples de pancratiastes (fig. 4-5 p. 607-608). Les noms de trois d’entre eux sont conservés : Helix, Alexander et Magira. Au centre de la composition, au-dessus de divers objets relatifs aux combats (urne agonistique, palme, bourse de 150 deniers destinée au vainqueur, etc.) se trouve une tabula ansata sur laquelle est inscrit : Iseo Eusebia (cf. RICIS Suppl. I, 504/0407).

Ceci pourrait indiquer qu’une partie des compétitions organisées lors des Eusebeia se déroulait dans l’enceinte de l’Iseum de Pouzzoles. La mosaïque est datable du début du IIIe siècle p.C.

Bricault, Laurent (2008) : “Costanza Gialanella, ‘Il mosaico con lottatori da una villa del suburbio orientale di Puteoli’, dans F. Guidobaldi & A. Paribeni (éds), AISCOM. Atti dell’ VIII Colloquio dell’ Associazione Italiana per lo studio e la conservazione del Mosaico, Firenze, 21-23 febbraio 2001, Ravenne, 2001, 599-608”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/gialanella-2001/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal