Françoise Gury, “L’idéologie impériale et la Lune : Caligula”, Latomus, 59.3, 2000, 564-595.

par

La prétention de Caligula d’avoir commerce avec la Lune a été jugée sévèrement par Suétone (Cal. 22) et Dion Cassius (59, 26, 5 ; 27, 6). Pour F. G., la déesse conviée par le Prince à s’unir à lui n’est autre que la Diane de Nemi, forme occidentale d’Isis.

La hiérogamie lunaire de Caligula et son mariage philadelphe avec Drusilla ne seraient alors que les deux volets d’une même tentative d’attacher une conception lumineuse, à la fois solaire et jovienne, du pouvoir à l’idée d’éternité cosmique incarnée par le couple impérial sur le modèle du pharaon “aimé d’Isis”.

Bricault, Laurent (2008) : “Françoise Gury, ‘L’idéologie impériale et la Lune : Caligula’, Latomus, 59.3, 2000, 564-595”, MEFRA, 113.2, 2001, 999-1044”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/gury-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal