Jean-Louis Podvin, “La triade Isis-Harpocrate-Anubis sur des lampes africaines”, Nouveautés lychnologiques. Lychnological News, 2003, 207-210.

par

On connaissait jusqu’à présent 36 exemplaires de lampes au médaillon décoré de cette triade et provenant presque toutes d’Italie (20) ou d’Espagne (7). J.-L. P. signale que l’on peut ajouter à ce corpus une douzaine de pièces découvertes en France, en Italie, en Espagne et en Afrique1. Dans cet article, il analyse plus précisément cinq lampes retrouvées en Afrique (4 en Tunisie et 1 dans une tombe d’Algérie). Il suppose que cette thématique a d’abord été connue par des lampes importées d’Italie, puis que des ateliers locaux les ont imitées assez maladroitement.



noeud d'isis pour séparateur


  1. Cf. J.-L. Podvin, “Nouvelles lampes de la triade Isis-Harpocrate-Anubis”, dans L. Bricault (dir.), Bibliotheca Isiaca I, Bordeaux, 2008, 59-61.
Malaise, Michel (2008) : “Jean-Louis Podvin, ‘La triade Isis-Harpocrate-Anubis sur des lampes africaines’, Nouveautés lychnologiques. Lychnological News, 2003, 207-210”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/podvin-2003a/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal