Antonella Romualdi, I marmi antichi conservati nella Villa Corsini a Castello. 1. Le statue, Florence, 2004.

par

Dans ce catalogue des collections de statuaire antique de la Villa Corsini, on remarque une belle statue féminine en marbre blanc d’Italie, déjà connue1, qui représente une isiaque au diadème ornée d’un basileion et tenant une cornucopia de la main gauche. Les traits stylistiques et la coiffure permettent de dater ce monument du deuxième quart du IIsiècle p.C.



noeud d'isis pour séparateur


  1. H. J. Kruse, Römische weibliche Gewandstatuen des zweiten Jahrhunderts n. Ch., Göttingen, 1975, 329 n° D 10 ; H. Wrede, Consecratio in formam deorum. Vergöttlichte Privatpersonen in der römischen Kaiserzeit, Mayence, 1981, 256, n° 165.
Bricault, Laurent (2008) : “Antonella Romualdi, I marmi antichi conservati nella Villa Corsini a Castello. 1. Le statue, Florence, 2004”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/romualdi-2004/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal