Giovanna M. Sandrini, “Riflessi di culti domestici dalla documentazione archeologica altinate”, dans G. Cresci Marrone & M. Tirelli (éds), Orizzonti del Sacro. Culti e Santuari antichi in Altino e nel Veneto orientale, Studi e ricerche sulla Gallia Cisalpina 14 – Altinum, Studi di Archeologia, epigrafia e storia 2, Rome, 2001, 185-195.

par

L’auteur étudie un certain nombre de petits objets qui lui semblent appartenir à l’ambiance des laraires. L’attribution à Isis-Fortuna d’un petit bronze acéphale avec les attributs de la Fortune mais sans nœud isiaque nous semble très hypothétique (fig. 2e). En revanche, on notera deux figurines d’Harpocrate : une statuette de type égyptien (fig. 2f) de la collection Lucheschi, sans mention de provenance, et une petite tête en plomb du IIe siècle p.C. trouvée le long de la Via Annia (fig. 3a). Un bronze barbu et velu de la collection Lucheschi, au corps disproportionné, est interprété comme un Bès, mais il pourrait s’agir tout autant d’un Satyre ou d’un Silène.

Budischovsky, Marie-Christine (2008) : “Giovanna M. Sandrini, ‘Riflessi di culti domestici dalla documentazione archeologica altinate’, dans G. Cresci Marrone & M. Tirelli (éds), Orizzonti del Sacro. Culti e Santuari antichi in Altino e nel Veneto orientale, Studi e ricerche sulla Gallia Cisalpina 14 – Altinum, Studi di Archeologia, epigrafia e storia 2, Rome, 2001, 185-195”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/sandrini-2001/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal