Ennio Sanzi, I culti orientali nell’impero romano. Un’antologia di fonti, Hiera, Collana di Studi Storico-Religiosi 4, Cosenza, 2003.

par

Ennio Sanzi propose une anthologie des sources littéraires relatives aux cultes “orientaux” dans l’Empire romain, qui dépasse à la fois le cadre chronologique de son titre (sont cités, entre autres, Ctésias, Hérodote ou Ménandre) et le cadre “géographique” (puisque sont inclus, par exemples, les mystères d’Éleusis). Les textes relatifs aux cultes isiaques sont réunis p. 53-216. Ce recueil est évidemment moins complet que ne le sont les Fontes de Theodor Hopfner1, mais cet ouvrage est bien difficile à trouver. Présentés chronologiquement, les textes retenus par l’auteur sont traduits en italien. Ils font la part belle à Diodore (p. 62-82), Plutarque (p. 95-121) et Apulée (p. 134-175). On y trouve également les arétalogies d’Isis (p. 204-216).



noeud d'isis pour séparateur


  1. T. Hopfner, Fontes historiae religionis aegyptiacae, Bonn, 1922-1925.
Bricault, Laurent (2008) : “Ennio Sanzi, I culti orientali nell’impero romano. Un’antologia di fonti, Hiera, Collana di Studi Storico-Religiosi 4, Cosenza, 2003”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/sanzi-2003/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal