Jean-Yves Strasser, “Les Olympia d’Alexandrie et le pancratiaste M. Aur. Asklépiadès”, BCH, 128-129, 2004-2005, 421-468.

par

Étudiant les Olympia d’Alexandrie, J.-Y. S. pense que le grand athlète M. Aur. Asklépiadès1, néocore du grand Sarapis, y triompha une ultime fois en 200, devant Septime Sévère et Caracalla.



noeud d'isis pour séparateur


  1. Sur ce personage, cf. M. Drew-Bear, “Ammonios et Asklépiadès, Alexandrins et Hermopolitains”, GRBS, 32,2, 1991, 203-213.
Bricault, Laurent (2008) : “Jean-Yves Strasser, ‘Les Olympia d’Alexandrie et le pancratiaste M. Aur. Asklépiadès’, BCH, 128-129, 2004-2005, 421-468”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/strasser-2004-2005/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal