UN@ est une plateforme d'édition de livres numériques pour les presses universitaires de Nouvelle-Aquitaine

Auteur : Pauline Rates

Le vêtement était jusqu’ici un objet principalement étudié par l’archéologie et par l’histoire culturelle, comme symbole d’une identité sociale, ethnique ou de genre.
En apparence, décrire le corps comme le vêtement de l’âme traduit une conception dualiste de la nature humaine, où le corps est accessoire, accidentel, instrumental et inférieur à ce qui serait la dimension fondamentale de la personne, son âme.
Retour en haut
Aller au contenu principal