Agnès Rouveret, “Strabon et les lieux sacrés de l’oikoumène”, dans A. Vauchez (dir.), Lieux sacrés, lieux de culte, sanctuaires : approches terminologiques, méthodologiques, historiques et monographiques, EFR 273, Rome, 2000, 43-57.

par

L’analyse sémantique des termes désignant les lieux de culte dans la Géographie de Strabon met en évidence l’existence d’une grille d’analyse cohérente qui définit une géographie religieuse de l’“oikoumène”. Celle-ci entérine la découpe de l’espace méditerranéen consacrée par le nouvel ordre augustéen : centralité de l’Italie fondée sur la création d’une spécificité religieuse romaine et “italique” autour de la notion d’enclos et de bois sacrés ; transformation de l’espace sacré grec en lieu pittoresque de pèlerinages culturels ; mise en place d’une altérité irréductible des cultes de l’Égypte, de la Perse et de la Judée.

Bricault, Laurent (2008) : “Agnès Rouveret, ‘Strabon et les lieux sacrés de l’oikoumène’, dans A. Vauchez (dir.), Lieux sacrés, lieux de culte, sanctuaires : approches terminologiques, méthodologiques, historiques et monographiques, EFR 273, Rome, 2000, 43-57”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/rouveret-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal