Marion Witteyer, “‘Isis als Überraschungs-Coup’: Mogontiacum und seine neu entdeckten orientalischen Göttinnen – Staatskult und private Zauberpraktiken”, Mainz: Vierteljahreshefte für Kultur, Politik, Wirtschaft, Geschichte, 22, 2002, 19-24.

par

Présentation préliminaire d’un sanctuaire daté du dernier tiers du Ier siècle p.C. découvert à Mayence, l’ancienne Mogontiacum, devenue capitale de la nouvelle province de Germanie Supérieure précisément sous Domitien. Plusieurs inscriptions ont été retrouvées lors des fouilles, dont une dédicace à Isis et une autre à la Magna Mater, datables d’après le formulaire de l’époque flavienne (RICIS Suppl. I, 610/0301-0309). L’édification du sanctuaire pourrait être liée à la présence des légionnaires et aux rapports privilégiés entretenus par Vespasien et ses fils avec les deux déesses. La trouvaille, sur le site, de poupées “vaudoues” incite M. W. à considérer que des pratiques magiques s’y déroulaient.

Bricault, Laurent (2008) : “Marion Witteyer, ‘‘Isis als Überraschungs-Coup’: Mogontiacum und seine neu entdeckten orientalischen Göttinnen – Staatskult und private Zauberpraktiken’, Mainz: Vierteljahreshefte für Kultur, Politik, Wirtschaft, Geschichte, 22, 2002, 19-24”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/witteyer-2002/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal