Fausto Zevi, “Traiano e Ostia”, dans J. González (éd.), Trajano. Emperador de Roma, Roma, 2000, 509-547.

par

L’auteur se pose la question du moment où la flotte alexandrine rejoint directement Ostie sans passer par Pouzzoles. Une inscription mentionnant le stolos alexandrin, qui ne peut être antérieure au règne de Commode, est souvent mise en avant. Cependant, la dédicace d’un Serapeum à Ostie, par Caltilius P., en 127 de notre ère (RICIS 503/1102), fait remonter cette date, car les fidèles de Sarapis sont surtout originaires d’Alexandrie, à la différence de ceux d’Isis, au recrutement géographique plus varié. Une autre inscription de Caltilia Diodora (RICIS 503/1113) montre l’intérêt de cette famille pour les cultes isiaques (Isis et Bubastis).

Podvin, Jean-Louis (2008) : “Fausto Zevi, ‘Traiano e Ostia’, dans J. González (éd.), Trajano. Emperador de Roma, Roma, 2000, 509-547”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/zevi-2000/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal