Fausto Zevi, “L’autocelebrazione d’una famiglia ostiense; i Caltilii e il Serapeo di Ostia”, dans M. Cébeillac-Gervasoni & L. Lamoine (éds), Les élites et leurs facettes. Les élites locales dans le monde hellénistique et romain, Actes du colloque de Clermont-Ferrand, 24-26 novembre 2000, ERGA 3/EFR 309, Rome-Clermont-Ferrand, 2003, 569-579.

par

Le Serapeum d’Ostie fut dédié le 24 janvier 127, dies natalis d’Hadrien, lequel fut duumvir quinquennal de la cité l’année précédente, par un certain Caltilius (RICIS 503/1102)1. Les Caltilii sont bien attestés à Ostie. Ils portent des cognomina grecs, révélateurs de leurs origines serviles ; plusieurs d’entre eux sont des affranchis. L’ascension sociale de la famille est remarquable. L’auteur de la dédicace du Serapeum fut probablement également l’acquéreur d’un terrain dans la nécropole d’Ostie pour y faire édifier le tombeau de la gens, près de la Porta Romana, l’entrée de la ville la plus fréquentée, dans le but de marquer son intégration dans l’élite municipale.



noeud d'isis pour séparateur


  1. H. Bloch, “The Serapeum of Ostia and the Brick‑Stamps of 123 A. D., A new Landmark in the History of Roman Architecture”, AJA, 63, 1959, 225‑240.
Bricault, Laurent (2008) : “Fausto Zevi, ‘L’autocelebrazione d’una famiglia ostiense; i Caltilii e il Serapeo di Ostia’, dans M. Cébeillac-Gervasoni & L. Lamoine (éds), Les élites et leurs facettes. Les élites locales dans le monde hellénistique et romain, Actes du colloque de Clermont-Ferrand, 24-26 novembre 2000, ERGA 3/EFR 309, Rome-Clermont-Ferrand, 2003, 569-579”, Ausonius éditions BIS I, [En ligne] https://una-editions.fr/zevi-2003/ [consulté le 15 août 2021].

Menu @nubis 
(auteurs des ouvrages recensés)

Menu @nubis 
(auteurs des recensions)

Retour haut de page
Aller au contenu principal