Auteur : Dominique Fratani

UFR Langues
Domaine Universitaire
F-33607 Pessac Cedex
Dominique.fratani@u-bordeaux-montaigne.fr
0000-0002-5829-3972

nuage de mots Fratani

Dominique Fratani est nommée maître de Conférences à l'Université Bordeaux Montaigne, département d’Italien en 2021-2002.

Auparavant, elle a été PRAG , Université Toulouse-le-Mirail, section d'Italien, après avoir été détachée budgétaire à l'Institut Français de Naples, comme responsable du département de Traduction (littéraire, orale, simultanée, consécutive) et Interprétariat (1994-88). Elle a obtenu son doctorat ès lettres et sciences humaines à l'Université Paris X- Nanterre en 1996.

Bibliographie

  • « L'Érotisme dans les nouvelles du ‘Mambriano’ », in Au pays d'Eros, C.I.R.R.I., Vol. 16, Paris, La Sorbonne Nouvelle, 1988.
  • Le « Mambrien » du Cieco de Ferrare, Lille, PUL, 1998.
  • « Imitation et réécriture : le Cieco de Ferrare et Niccolò degli Agostini », in Regards sur la Renaissance italienne, CIRRI, Paris, Paris X-Nanterre, 1998, p. 147-166.
  • « Les chevaux des Gonzagues à la bataille de Fornoue », in Le cheval et la guerre, Actes du colloque de Plaisance organisé par, sous la direction de D. ROCHE, les 23-24-25 septembre 1999, Paris, Association pour l’Académie d’art équestre de Versailles, 2002, p. 45-53.
  • « L'influence des guerres d'Italie sur la production chevaleresque mineure : le ‘Mambrien’ du Cieco de Ferrare », in : Actes du colloque Les guerres d’Italie, organisé à Paris les 9-10-11 décembre 99, Paris, Univ. Paris III La Sorbonne Nouvelle, 2002, p. 301-318.
  • « Construction ou déconstruction, le ‘Quatrième livre’ de Niccolò degli Agostini », in : Diffusion et réception du genre chevaleresque, Actes du colloque organisé à Bordeaux le 17-18 octobre 2003, Presses Universitaires du Mirail, 2005, p. 55-82.
  • Diffusion et réception du genre chevaleresque, Actes du colloque organisé à Bordeaux le 17-18 octobre 2003, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2005, Introduction aux actes, p. 1-4.
  • « Témoignages historiques et comptes rendus diplomatiques : l’ouverture du recueil épistolaire de Bernardo Tasso », Studi Tassiani,  53, 2005 [i.e. 2008], p. 7-38.
  • « Edizione e Nicodemismo », Line@editoriale, 2, 2010, p. 56-81, http://revues.univ-tlse2.fr/pum/lineaeditoriale/index.php?id=240.
  • « La construction d’un modèle : le premier recueil de Bernardo Tasso », Studi Tassiani, n° 56, 2013, 205-235.
  • « De courtisan à ‘caval vecchio’ : Bernardo Tasso dans la tourmente de l’histoire napolitaine », PART[h]Enope, Naples et les arts/ Napoli e le arti, (éd/cur.) Camillo Faverzani, Berne, Peter Lang, 2013, p. 143-172.
  • « Un maître chanteur sur la scène du monde : le deuxième volume de lettres de Bernardo Tasso » in L’exemplarité épistolaire du Moyen Age à l’époque humaniste et renaissante, Maria Cristina Panzera (dir.), collection Eidôlon, Presses Universitaires de Bordeaux, 2013, p. 37-62.
  • « L’impact de la Réforme sur les lettres de Bernardo Tasso », Revue d’Études Italiennes, t. 61, n° 3-4, juillet-décembre 2015, p. 21-44.
  • « Exemplum e controesempio nelle lettere di Bernardo Tasso », Chroniques italiennes, web 27 (1/2014), p. 49-81.
  • Participation à Archivio delle corrispondenze letterarie di età moderna (secoli XVI-XVII), les lettres de Bernardo Tasso (1549), 2016-2018.
  • Bibliografia di Bernardo Tasso, Lineaditoriale, 10, 2018, p. 1-53, (http://revues.univ-tlse2.fr/pum/lineaeditoriale/index.php?id=1233).
  • Dominique Fratani, « Édition et nicodémisme dans l’Italie du XVIe siècle », Les Cahiers de Framespa [En ligne], 34 | 2020, http://journals.openedition.org/framespa/9236
  • La servitude d’un courtisan-secrétaire au XVIe siècle. L’épistolographie de Bernardo Tasso, (en cours de publication), Presses universitaires de Bordeaux, 2022.
  • La Cène de Véronèse ou l’éloge de la folie, (en cours de publication), Regards croisés, Cahier n° 2, éditions EUM, 2022.
Publiés respectivement en 1549 et 1560, les recueils épistolaires de Bernardo Tasso, père de Torquato du même nom et poète renommé en son temps, obéissent à des logiques et à des nécessités différentes. Le premier se présente comme un modèle destiné à un large public dans une volonté patente d’éducation aux bonnes lettres et aux bonnes mœurs.
Retour haut de page
Aller au contenu principal