Virtù et Servitù : Bernardo Tasso
ou les tribulations d’un humaniste du XVIe siècle

Sommaire •••

1• Introduction

2• Avant-propos

3• Abréviations bibliographiques

4• Critères de transcription

Le volume de 1549-1559 : l’étude de la varietas

5• Le paratexte

6• Les différentes typologies épistolaires

7• Le poids de l’histoire

Le volume de 1560

8• Un drame sur la « scène du monde »

9• La finalité de ce deuxième recueil épistolaire

10• L’Amadis de Gaule

Conclusion

11• La construction d’un modèle

12• Les lettres privées ; un contre-exemple

Recensement bibliographique

13• Les manuscrits

14• Les apostilles

15• Les Rime

16• Les poésies éditées dans des anthologies

17• Les éditions des lettres

18• Les études sur Bernardo Tasso

Annexes

19• Transcription de textes choisis

20 Bibliographie utilisée

21• Index

Ouvrage publié avec le concours de l’EA 4590 Il Laboratorio de l’Université Toulouse Jean Jaurès et de l’équipe de projet Hybridations Savantes de l’Université Bordeaux Montaigne.

Résumé •••

Publiés respectivement en 1549 et 1560, les recueils épistolaires de Bernardo Tasso, père de Torquato du même nom et poète renommé en son temps, obéissent à des logiques et à des nécessités différentes. Le premier se présente comme un modèle destiné à un large public dans une volonté patente d’éducation aux bonnes lettres et aux bonnes mœurs. Il accueille des typologies épistolaires très variées, fait la part belle à l’histoire mouvementée du début du XVIe siècle et le Tasse s’y affirme comme chroniqueur et diplomate tout en mettant l’accent sur sa stature de mentor d’un prince, soucieux d’apparaître tel un parangon de vertus professionnelles et personnelles. 

Le deuxième recueil en revanche répond à la volonté de publier les échanges liés à l’élaboration de son roman chevaleresque, l’Amadis, mais est largement tributaire des événements napolitains de 1547 qui ont transformé ce parfait secrétaire en courtisan désargenté. L’ouvrage retrace donc en partie la dégradation des rapports du Tasse avec son mécène, Ferrante Sanseverino. Jointes à son dénigrement du prince, des contingences matérielles ainsi que l’intrusion d’un vocabulaire du quotidien contribuent à éloigner ce recueil du précédent et à tracer un autoportrait bien différent de son auteur. Le courtisan au cursus honorum exemplaire y cède la place à un intellectuel pugnace conscient du pouvoir de sa plume. Le modus vivendi de 1549 se heurte à la réalité d’un serviteur vieillissant dans l’adversité, tandis qu’au modus scribendi d’un secrétaire idéal succède un lexique de l’ordinaire et parfois de l’aigreur.

Abstract •••

Published respectively in 1549 and 1560, the epistolary collections of Bernardo Tasso, father of Torquato of the same name and a renowned poet in his time, obey different logics and needs. The first is presented as a model for a wide public, with a clear desire to educate in good letters and morals. It includes a wide variety of epistolary typologies, and focuses on the turbulent history of the early 16th century. Tasso asserts himself as a chronicler and diplomat, while emphasising his stature as a mentor to a prince, anxious to appear as a paragon of professional and personal virtues.

The second collection, on the other hand, responds to the desire to publish the exchanges linked to the development of his chivalric novel, Amadis, but is largely dependent on the Neapolitan events of 1547, which transformed this perfect secretary into a penniless courtier. The book thus partly traces the deterioration of Tasso’s relationship with his patron, Ferrante Sanseverino. Together with his denigration of the prince, material contingencies and the intrusion of everyday vocabulary contribute to distancing this collection from the previous one and to drawing a very different self-portrait of its author. The courtier with an exemplary cursus honorum gives way to a pugnacious intellectual aware of the power of his pen. The modus vivendi of 1549 collides with the reality of an ageing servant in adversity, while the modus scribendi of an ideal secretary is succeeded by a lexicon of the ordinary and sometimes of the sour.

EAN html : 9791030008227
ISBN html : 979-10-300-0822-7
ISBN livre papier : 979-10-300-0809-8
ISBN pdf : 979-10-300-0810-4
ISSN : 2743-7639
Code CLIL : 3387; 4024 ; 3345
licence CC by SA

Comment citer

Fratani, Dominique, Virtù et Servitù : Bernardo Tasso ou les tribulations d’un humaniste du XVIe siècle, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, collection S@voirs humanistes 3, 2022, [bientôt en ligne] https://una-editions.fr/bernardo-tasso [consulté le 21/01/2022].

Au téléchargement

Contenu(s) additionnel(s) :

Retour haut de page
Aller au contenu principal