Sources

  • L’Académie des dames ou la Philosophie dans le boudoir du Grand Siècle, trad. Jean-Pierre Dubost, Arles, Philippe Picquier, 1999.
  • L’École des filles ou La Philosophie des dames [1655], éd. M. Millot, Paris, Allia, 1997, t. I, p. 22-23.
  • Pastorale du berger Celidor et de Florimonde sa bergere. Representee sur le theatre des Marchands le jour de l’Ascension, trad. Jean-François Courouau et Bénédicte Louvat, Béziers, Jean Martel, 1629.
  • Théâtre de Béziers. Pièces historiées représentées au jour de l’Ascension (1628-1657),Tome 1-1628, éd. B. Louvat, Paris, Classiques Garnier, 2019.
  • Le Parnasse des poëtes satyriques, [collectif, s. l.,1622, BnF n°FRBNF33526765] ; éd. G. Bourdeuil, Albi, Éditions Passage du Nord-Ouest, 2002.
  • APIAN Pierre, Inscriptiones sacrosanctæ vetustatis non illæ quidem Romæ, sed totius fere orbis incipiunt, Ingolstadt, 1534 (USTC 666636).
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), « Lettre du 9 novembre 1527 à Messire Battista Zatti, de Brescia et citoyen de Rome », dans Lettres de L’Arétin [1528-1553], choix et trad. André Chastel et Nadine Blamoutier, Paris, Éditions SCALA, 1988.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), La Puttana Errante, e la Zaffeta in fime, di M. Pietro Aretino, Venise, 1531.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Coloquío de las damas por Pedro Aretino, agora nuevamente traduzido de lengua toscana en castellano por Fernan Xuares, Medina del Campo, P. de Castro, 1549.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Tromperies dont usent les mieux affetees courtisanes à l’endroit d’un chacun : principalement les Jouvenceaux desbauchez, qu’elles attirent en leurs filets, faisans que sous propos emmiellez perdent honneur & cheent en pauvreté. Œuvre party en dialogue, orné de saincts enseignemens, conseils & advis à la jeunesse, pour eviter les deceptions, tromperies & traverses de telles femmes. Traduit d’Italien en François. Plus La Courtisane de Joachim Du Bellay, Paris, Pierre Chevillot, 1580.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Histoire des amours feintes et dissimulées de Laïs et Lamia, récitées par elles-mêmes ; mise en forme de dialogue. Où sont descouvertes les fallaces et communes tromperies dont usent les mieux affétées courtisanes de ce temps à l’endroit de leurs amis, Paris, Du Breuil, 1595.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Les secrettes ruses d’amour, Paris, Antoine Estoc, 1610.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Le Cabinet des Secrettes ruses d’amour : Ou est monstre le vray moyen de faire les approches, & entrer aux plus fortes places de son Empire. Y compris Les Paradoxes d’amour, Le Dialogue de l’Aretin, La messagere d’amour, Le manuel d’amour, Par le S.D.M.A.P. Rouen, 1618.—, Pornodidascalus, seu Colloquium muliebre Petri Aretini […] Dialogus. Ex italico in hispanicum sermonem versus à Ferdinando Xuaresio Sevenliensi. De hispanico in latinum traducebat, ut juventus germana pestes illas diabolicas apud exteros, utinam non & intra limites, obvias cavere possit cautius Caspar Barthius, Francfort, Daniel & David Aubry, & Clement Schleichij, 1623.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Pornodiascalus, seu Colloquium muliebre Petri Aretini, de astu nefario horrendisque dolis, quibus impudicae mulieres juventuti incautae insidiantur, dialogus ex italico in hispanicum semonem versus a Ferdinando Xuaresio, de hispanico in latinum traducebat Caspar Barthius. […] Zwickau (Saxe), Melchior Gopneri, 1660.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Capricciosi & piaceuoli ragionamenti di M Pietro Aretino […] Nuova Editione Con certe postille, che spianano e dichiarano evidentemente i luoghi & le parole più oscure, & più difficili dell’opera, Amsterdam, Daniel Elzevier, 1660.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), La Putain errante ou Dialogue de Madelaine et Julie, trad. [N.], Lampsaque, 1760 ; [s.l. (Paris), 1791].
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), La Bibliothèque d’Arétin. Contenant les pièces marquées à la table suivante, Cologne, Pierre Marteau (s.d.).
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), L’œuvre du divin Arétin. Les Ragionamenti. La Vie des Nonnes. La Vie des femmes mariées. La Vie des Courtisanes. Sonnets Luxurieux, etc. Œuvres choisies comprenant des traductions nouvelles et des morceaux traduits pour la première fois, introduction et notes par Guillaume Apollinaire, Paris, Bibliothèque des curieux, 1909.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), L’œuvre du divin Arétin. Deuxième partie. Les Ragionamenti. L’Éducation de la Pippa. Les Roueries des Hommes. La Ruffianerie. Essai de bibliographie arétinesque par Guillaume Apollinaire, Paris, Bibliothèque des curieux, 1910.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Sei giornate, éd. G. Aquilecchia, Bari, Laterza, 1975.
  • ARETINO Pietro (L’Arétin), Ragionamenti, éd. P Larivaille et G. Aquilecchia, 2 vol., Paris, Les Belles Lettres, 1998.
  • ARISTOPHANE, Théâtre, trad. Eugène Talbot, t. II, Paris, Alphonse Lemerre, 1897.
  • ARISTOTE, Du ciel, trad. Michel Federspiel, Paris, Les Belles Lettres, 2017.
  • BAÏF Jean-Antoine de, Le premier des Meteores, Paris, Robert Estienne, 1567 et éd. G. Demerson, dans Le Premier Livre des poèmes, Grenoble, P.U.G., 1975.
  • BANDELLO Matteo, Novelle, [1564], éd. G. Brognolino, 3 vol, Bari, Laterza, 1928.
  • BAUDELAIRE Charles, Les Fleurs du Mal, Paris, Poulet-Massis, 1857.
  • BAYLE Pierre, Dictionnaire historique et critique, Amsterdam, Compagnie des Libraires, 1734, t. II, p. 577, article « David ».
  • BENOET DU LAC, La Tasse. Comedie propre pour estre exhibée au temps de Caresme-prenant, dans le Recueil de pièces rares et facétieuses, Paris, Albert Barraud, 1873, t. III, p. 5-161.
  • BERGERAC Savinien de Cyrano de, L’autre monde ou les estats et empires de la Lune, éd. M. Alcover, Paris, Champion, 1977.
  • BOAISTUAU Pierre, Le Théâtre du Monde (1558), éd. M. Simonin, Genève, Droz, 1981.
  • BOAISTUAU Pierre, Histoires prodigieuses,Paris, Vincent Sertenas, 1560.
  • BOCCACIO Giovanni, Decameron, éd. V. Branca, Turin, Einaudi, 1980.
  • BOCCACIO Giovanni, Décaméron, éd. C. Bec, Paris, Le livre de poche, 1994.
  • BOCCACIO Giovanni, Il Decamerone, éd. L. Dolce, Venise, [Francesco Bendoni, & Mapheo Pasini] 1541 / Venise, Gabriel Giolito di Ferrari, 1542 / éd. Girolamo Ruscelli, Venise, Valgrisio, 1522 / Lyon, Rovillio, 1555.
  • BODIN Jean, Universæ naturæ theatrum, Lyon, Jacques Roussin, 1596.
  • BODIN Jean, Le Theatre de la nature universelle […] traduict du Latin par M. François de Fougerolles, Lyon, Jean Pillehotte, 1597.
  • BODIN Jean, Colloque de Jean Bodin, Des Secrets cachez des choses sublimes, Entre sept sçavants qui sont de differens sentimens, trad. Roger Chauviré, Paris, Champion, 1914.
  • BRUCIOLI Antonio, Dialogi della naturale philosophia humana, Venise, Bartholomeo Zanetti, 1537.
  • BRUCIOLI Antonio, Trattato della sphera, nel quale si dimostrano, e insegnano i principii della astrologia raccolto da Giovanni di Sacrobusto, e altri astronomi, et tradotto in lingua italiana per Antonio Brucioli e con nuove annotationi in piu luoghi dichiarato, Venise, Francesco Brucioli e i frategli, 1543.
  • BRUCIOLI Antonio, Dialogues sur certains points de la philosophie naturelle et choses meteorologiques, pris des dialogues d’Antoine Brucioli, Lyon, Guillaume Rouillé, 1556.
  • BRUNO Giordano, Le Banquet des cendres, 1584, III, 5 dans Opere Italiane, éd. Wagner, Lipsiae, 1830.
  • BRUNO Giordano, L’Infini, l’univers et les mondes, trad. Bertrand Levergeois, Paris, Berg international, 1987.
  • BURE Guillaume-François de, Bibliographie instructive : ou, Traité de la connoissance des livres rares et singuliers, vol. IV, Paris, Guillaume-François de Bure le jeune, 1765 
  • BURTON Robert, Anatomie de la mélancolie, [Oxford, Henry Cripps, 1621], trad. Bernard Hoepffner, Paris, José Corti, 2000.
  • CARDAN Jérôme, De subtilitate, Nuremberg, Johannes Petreius, 1550,
  • CARDAN Jérôme Les livres intitulés de la subtilité et subtiles inventions, ensemble les causes occultes et raisons d’icelles, trad. Richard Le Blanc , Paris, Guillaume Le Noir, 1556.
  • CARDAN Jérôme, De Rerum Varietate libri XVII, [Avignon, Matthieu Vincent, 1558, VIII, XLII], Ma vie, Paris, Belin, 1991.
  • CARRACHE Augustin, L’Arétin, ou Recueil de postures érotiques. D’après les gravures à l’eau-forte par cet Artiste célèbre, Avec le texte explicatif des Sujets, À la nouvelle Cythère, Paris, Didot, s. d. [1798]. Fac. simile : Les amours des dieux : L’Arétin d’Augustin Carrache, ou Recueil de postures érotiques, 1798, textes S. C. Croze-Magnan, estampes J. J. Coiny, introduction J. Blanc, Paris, PUF, 2014.
  • CASTELVETRO Ludovico, Pœtica d’Aristotele vulgarizzata e sposta [1570], éd. W. Romani, Bari, Laterza, 1979.
  • CESALPINO Andrea, Peripateticarum quæstionum libri quinque, Venise, Lucantonio II Giunta, 1571.
  • CHAMPAIGNAC Jean de, Physique françoise expliquant universellement la cognoissance de toutes choses naturelles, Bordeaux, Simon Millanges, 1595.
  • CHAMPIER Symphorien, Medicinale bellum inter Galenum et Aristotelem gestum [Guerre médicale entre Galien et Aristote], Lyon, Simon Vincent, s. d. [1516 ?].
  • CHAMPIER Symphorien, Cordis ad pelagus comparatio et Differentia XXXVIII dans Conciliator, Venise, Lucantonio de Giunta, 1520.
  • CHAMPIER Symphorien, Les gestes ensemble la vie du preulx chevalier Bayard, éd. D. Crouzet, Paris, Imprimerie nationale, 1992.
  • CHAPELAIN Jean, Lettres de Jean Chapelain, de l’Académie française, publiées par Ph. Tamizey de Larroque, Paris, Imprimerie nationale, 1880.
  • CHAPPUYS Gabriel, Les Facétieuses journées, éd. M. Bideaux, Paris, Champion, 2003.
  • CHAPPUYS Gabriel, Le Secrettaire (1588), éd. V. Mellinghoff-Bourgerie, Genève, Droz, 2014.
  • CHAPPUYS Gabriel, Dialogues philosophiques et tres-utiles Italiens-François, touchant la vie Civile […]. Traduit des trois excellens dialogues Italiens de M. Ian Baptiste Giraldi Cynthien [Giraldi Cinzio] […], Par Gabriel Chappuys Tourangeau, Paris, Abel L’Angelier, 1583.
  • CHAPPUYS Gabriel, Raison et gouvernement d’Estat, en dix livres. Du Seigneur Giovani Botero Benese. Traduicts […] par Gabriel Chappuys Secretaire, Interprete du Roy […]. Paris, Guillaume Chaudiere […] 1599.
  • CHAPPUYS Gabriel, L’Estat, description et gouvernement des royaumes et republiques du monde, tant anciennes que modernes. Compris en XXIII livres. Contenans divers reiglemens, ordonnances, loix, coustumes, offices, Magistrats, & autres choses notables appartenant à l’histoire, & utiles à toutes manieres & conditions d’hommes, tant en affaires d’Estat que de la Police. Par Gabriel Chappuys, Tourangeau, Paris, Pierre Cavellat, 1585.
  • CHAPPUYS Gabriel, Les Mondes celestes, terrestres et infernaux […]. Tirez des œuvres de Doni Florentin, par Gabriel Chappuys Tourangeau, Lyon, Barthelemey Honorati, 1578.
  • CHAPPUYS Gabriel, Le Parfait courtisan du comte Baltasar Castillonois […]. De la traduction de Gabriel Chappuys Tourangeau […]. Lyon, Loys Cloquemin, 1580 ; rééd. Paris, Nicolas Bonfons, 1585.
  • CHAPPUYS Gabriel, La Civile conversation, divisee en quatre livres. […] Traduite de l’Italien du S. Estienne Guazzo […], par Gabriel Chappuys Tourangeau, Lyon, Jean Beraud, 1579.
  • CHARPENTIER Jacques, Universæ naturæ brevis descriptio ex Aristotele, Paris, Thomas Richard, 1557.
  • CHARPENTIER Jacques, De elementis et variis eorum effectis iisque potissimum quæ in meteoris apparent, liber: ex Italorum vernaculis latinus factus, Paris, Matthieu David, 1558.
  • CHAVIGNY de la BRETONNIERE, La Religieuse en chemise et le Cochon mitré, éd. J. Sgard, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2009.
  • COLLETET Guillaume, « Aux doctes amis, M.M. Gassendi, De la Mothe Le Vayer, Deodati & Naudé, estant au Village d’Arcueil, 1644 », Épigrammes du Sieur Colletet, Paris, Jean-Baptiste Loyson, 1653.
  • COLLETET Guillaume, Poésies diverses, Jean-Baptiste Loyson, Paris, 1656.
  • COLLETET Guillaume, Ballet de l’harmonie, présenté au roi, pour estre dansé le mardi 14 déc 1632 & les trois jours suivants à deux heures précisément au jeu de paume du petit louvre au marets du temple, Paris, Pierre Chenault, 1632.
  • COLLETET Guillaume, Les doux ravissements de la France, Lyon, François Yvrard, 1619.
  • COLLETET Guillaume, Désespoirs amoureux, avec quelques lettres amoureuses, & Poësies, Paris, Toussaint du Bray, 1622.
  • COLLETET Guillaume, L’Art poëtique, Paris, Sommaville et Chamhoudry, 1658, Slatkine reprints Genève 1970.
  • COLLETET Guillaume, Les Divertissemens du Sieur Colletet, seconde édition, Paris, Jacques Dugast, 1633.
  • COLLETET Guillaume,« Vie de Charles Rovillon », BnF : N.A.F. 3073.
  • COLLETET Guillaume, « Vie de Rémy Belleau », BnF : N.A.F. 3073.
  • COLLETET Guillaume, Pierre de Ronsard, `ses juges et ses imitateurs, par Guillaume Colletet, éd. F. Bevilacqua Caldari, Paris, Nizet, 1983.
  • COLLETET Guillaume, « Vie de Roland Brisset », dans Vies des poètes tourangeaux par Guillaume Colletet, éd. L. Locey, M. Locey and J. L. Pallister, Seattle, PFSCL, Collection Biblio 17, 1989.
  • COLLETET Guillaume, « Vies d’Octovien de sainct Gelais, Mellin de sainct Gelais, Marguerite d’Angoulesme, Jean de la Peruse, poëtes angoumoisins par Guillaume Colletet, publiées pour la première fois par Ern. Gellibert des Seguin »., dans Le trésor des pièces Angoumoisines inédites ou rares, Angoulême, Auguste Aubry et François Goumard, 1863-1866, 2 vol., t. I
  • COLONNA, Francesco, Le Songe de Poliphile, éd. G. Polizzi,Paris, Imprimerie nationale, 1994.
  • CONTARINI Gasparo, De elementis et eorum mixtionibus libri quinque, Paris, Nicolas Le Riche, 1548.
  • COPERNIC Nicolas, Des Révolutions des orbes célestes, trad. du livre I Alexandre Koyré, Diderot éditeur, 1998.
  • DANTY M., Traité de la preuve par témoins en matière civile, contenant le commentaire de M. Jean Boiceau, sieur de la Borderie, Avocat au Présidial de Poitiers, sur l’article 54 de l’Ordonnance de Moulins ; En latin et en français ; Auquel sont ajoutées sur Chaque chapitre plusieurs Questions tirées des plus célèbres Jurisconsultes, & decidées par les Arrests des Cours Souveraines […] Le tout conferé avec l’Edit Perpetuel des Archiducs, les Ordonnances, Statuts & Coutumes de Milan, Bologne la Grasse, Naples, Portugal, & autres Païs qui ont rapport à l’usage du Droit François sur cette Matiere, par M. Danty, Avocat en Parlement, Paris, G. Cavellier, 1697.
  • D’AUBIGNE Agrippa, Les Tragiques, éd. J. -R. Fanlo, Paris, Champion Classiques, 2006.
  • DE MESMES Jean-Pierre, Institutions astronomiques, Paris, Michel de Vascosan, 1557.
  • DES PERIERS Bonaventure, Nouvelles récréations et joyeux devis, éd. K. Kasprzyk, Paris, Champion, STFM, 1980.
  • DOLET Étienne, Orationes duæ in Tholosam, Lyon, Sébastien Gryphe, 1534.
  • DOLET Étienne, Commentariorum linguæ latinæ, Lyon, Sébastien Gryphe, 1536.
  • DU BARTAS Guillaume, La Sepmaine ou Creation du monde, t. II, L’Indice de Simon Goulard, éd. Y. Bellenger, Paris, Classiques Garnier, 2011.
  • DU BELLAY Joachim, Les Antiquitez de Rome, [1558], Paris, Gallimard, 1975.
  • DU LAURENS André, « Discours des maladies melancholiques et du moyen de les guerir » [dans Discours sur la conservation de la veuë, des maladies melancholiques […], Paris, Jamet Mettayer, 1597], éd. R. Suciu, Paris Klincksieck, 2012.
  • DUPLEIX Scipion, La Physique, Paris, Veuve Salis et Laurent Sonnius, 1603.
  • DU PRAT (Abbé), Venus dans le cloître ou La religieuse en chemise. Entretiens curieux adressez à Madame l’Abesse de Beau-Lieu, par l’Abbé du Prat, Cologne, Jacques Durand, 1683.
  • DU REFUGE Eustache, Traicté de la Cour, ou instruction des Courtisans [1618], Paris, Nicolas Traboulliet, 1626.
  • DURET Claude, Traicté de la vérité des causes et effects : des divers cours, mouuements, flux, reflux, & saleure de la mer Océane, mer Méditerranée et autres mers de la terre, Paris, Jacques Rezé, 1600.
  • DU RYER Pierre, Saül, tragédie (1642), éd. M. Miller, préf. G. Forestier, Toulouse, SLC, 1996.
  • ERMOLD LE NOIR, Faits et gestes de Louis-le-Pieux, poeme, par Ermold le Noir. Annales de Saint-Bertin et de Metz, Belin, 1824.
  • ÉRASME Didier, Apophthegmatum opus cum primis frugiferum […], trad. Antoine Macault, Paris, Simon de Colines, 1532.
  • ÉRASME Didier, Les Apophthegmes, ce est à dire, promptz et sententieux dictz […], trad. Antoine Macault, Paris, Jacques Kerver, 1545 
  • ÉRASME Didier, Opera omnia, ordinis primi, atomus secundus, éd. J. -C. Margolin, Leyde, Brill, 1971.
  • ESTIENNE Henri, Apophthegmata Græca regum et ducum, philosophorum item, aliorumque quorundamex Plutarcho et Diogene Laertio, cum latina interpretatione, Genève, Henri Estienne, 1568, Préface p. 4.
  • FABRICIUS Johannes, De Maculis in sole observatis et apparente earum cum Sole conversione narratio, Witenberg, J. Borneri senioris et E. Rehefeldii, 1611.
  • FICIN Marsile, Théologie platonicienne, XIII, 3, éd. R. Marcel, Paris, Les Belles Lettres, 1964.
  • FICIN Marsile, Opera, Bâle, 1561.
  • FINÉ Oronce, La Sphere du monde, proprement ditte cosmographie […] comprenans la premiere partie de l’astronomie, & les principes universels de la geographie & hydrographie, Paris, Michel de Vascosan, 1551.
  • FINÉ Oronce, La theorique des cielz, mouvements et termes practiques des sept planetes, Paris, Simon Dubois, 1528.
  • FURETIERE Antoine, Nouveau recueil des factums, Amsterdam, Henry Desbordes, 1694.
  • GALILEO Galilei, Sidereus Nuncius, Le messager des étoiles, trad. Fernand Hallyn, Paris, Seuil, 1992.
  • GALILEO Galilei, Dialogo de Cecco di Ronchitti in Perpuosito de la Stella Nova, Padoue, Paolo Tozzi, 1605, attribué à Galilée et Girolamo Spinelli.
  • GALILEO Galilei, Lettres Concernant les Taches Solaires. Storia e dimonstrazioni intorno alle macchie solari et loro accidenti, Giacomo Mascardi, Rome, 1613.
  • GALILEO Galilei, L’Essayeur, trad. Christiane Chauviré, Les Belles Lettres, 1980.
  • GALILEO Galilei, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, trad. René Fréreux et François de Gandt, Paris, Seuil, Points Sciences, 2000.
  • GASSENDI Pierre, Vita Epicuri, Peireskii, Tychonis Brahei, Copernici, Peurbachii, & Regiomontanio, contenu dans Opera omnia, Tome V, Lyon, Laurent Anisson et Jean-Baptiste Devenet, 1658.
  • GREVIN Jacques, Second Discours sur les vertus et facultez de l’antimoine, Paris, Jacques du Puys, 1567.
  • GUARNA Andrea, Bellum grammaticale Nominis et Verbi Regum, de principalitate orationis inter se contendentium, Lyon, Sébastien Gryphe, 1532.
  • GUEZ DE BALZAC Jean-Louis, Œuvres de Monsieur de Balzac, Paris, Thomas Jolly, 1665.
  • GUICHARDIN François, Histoire d’Italie, trad. Jérôme de Chomedey, Paris, Jean Dallier, 1568.
  • GUILLEBAUD Pierre et SAINT ROMUALD Pierre, Hortus Epitaphiorum selectorum, ou Jardin d’épitaphes choisis. Où se voyent les Fleurs de plusieurs Vers Funèbres, tant anciens que nouveaux, tirés des plus fleurissantes villes de l’Europe, Paris, Gustave Meturas, 1648.
  • Il GALATEO (Antonio de Ferrariis), Liber de situ elementorum. [De Situ terrarum. Argonautica, sive de Peregrinatione. Libellus de mari et aquis. De Fluviorum generibus], Bâle, Petrus Pernam, 1558.
  • HERMÈS TRIMEGISTE (auteur prétendu), Mercurii Trismegisti Pymander, de potestate et sapientia Dei [Marsilio Ficino interprete], Bâle, Michel Isengrin, 1532.
  • KEPLER Johannes, Dissertatio cum Nuncio Sidereo ; Narratio de Observatis jovis satellitibus, éd. et trad. Isabelle Pantin, Paris, Les Belles Lettres, 1993.
  • LA FONTAINE Jean de, Fables, VII, 17, 1678, Œuvres complètes, vol. 1, Paris, Gallimard, 1991, p. 283.
  • LE MOYNE, Pierre (Père), « Les Hymnes de la sagesse divine et de l’amour divin », dans Les Œuvres poétiques du P. Le Moyne, Paris, Thomas Jolly, 1672.
  • LERY Jean de, Histoire d’un voyage faict en la terre de Brésil, éd. F. Lestringant, Paris, Le Livre de Poche, 1994.
  • LERY Jean de, Histoire mémorable du siège et de la famine de Sancerre, Genève, 1574, éd. G. Nakam, Genève, Slatkine Reprints, 2000.
  • LOYSEL Antoine, Institutes coustumieres : Ou manuel de plusieurs & diuerses reigles, sentences, & Prouerbes tant anciens que modernes du Droict Coustumier & plus ordinaire de la France, Paris, Abel L’Angelier, 1607.
  • LUCIEN DE SAMOSATE, Les Œuvres de Lucian de Samosate traduites du grec par Filbert Bretin, Paris, Abel L’Angelier, 1581.
  • MACHIAVEL Nicolas, Le Prince, éd. J. L. Fournel et J. -CL. Zancharini, Paris, PUF, 2000.
  • MACHON Louis, Apologie pour Machiavelle. La politique des Rois, et La science des souverains en faveur des Princes et des Ministres d’Estat [1643 et 1668], éd. J. P. Cavaillé, avec la coll. de C. Soudan, Paris, Champion, 2018.
  • MARGUERITE DE NAVARRE, Heptaméron, éd. N. Cazauran, Paris, Gallimard, 2000.
  • MARLIANI Bartolomeo, Topographia antiquæ Romæ, éd. F. Rabelais, Lyon, Sébastien Gryphe, 1534.
  • MARLIANI Bartolomeo, Urbis Romæ Topographia B. Marliani ad Franciscum Regem Gallorum ejusdem Urbis liberatorem invictum, Rome, Valerio et Luigi Dorico, 1544.
  • MARLIANI Bartolomeo, Antiquitatum variarum autores, quorum catalogum sequens continent pagella, Lyon, héritiers Sébastien Gryphe, 1560.
  • MELANCHTHON Philipp, Elementorum Rhetorices libri duo, Paris, Simon de Colines, 1532.
  • MERSENNE Marin (Père), Les mécaniques de Galilée : mathématicien ingénieur du duc de Florence ; traduites de l’italien par le P. Marin Mersenne ; éd. B. Rochot, Paris, P.U.F., 1966.
  • MILTON John, Le Paradis perdu, III, Londres, Peter Parker,1667.
  • MONTAIGNE Michel de, Essais, éd. A. Tournon, Paris, Imprimerie nationale, 1998 ; Les Essais, éd. P. Villey, 3 vol. , Paris, PUF, 2004.
  • NAUDÉ Gabriel, Considérations politiques sur les Coups d’État [1639], précédé de « Pour une théorie baroque de l’action politique », éd. et intro. L. Marin, Paris, Les Éditions de Paris, 1988.
  • NAUDÉ Gabriel, La Bibliographie politique, Paris, Veuve Guillaume Pele, 1642.
  • NERVAL Gérard de, Les Filles du Feu, Paris, Giraud, 1854.
  • PALISSY Bernard, Discours admirables de la nature des eaux et fontaines, tant naturelles qu’artificielles, des metaux, des sels et salines, des pierres, des terres, du feu et des emaux, Paris, Martin Le Jeune, 1580.
  • PATRIZI Francesco, Nova de universis philosophia in qua aristotelica methodo, non per motum, sed per lucem et lumina, ad primam causam ascenditur, Ferrare, Benedetto Mammarello, 1591.
  • PETRARQUE François, Lettres familières (Rerum familiarium), II, 14 et VI, 2, Paris, Les Belles Lettres, 2002.
  • PICCOLOMINI Alessandro, La prima parte della philosophia naturale,Venise, Giovanmaria Bonnello, 1552.
  • PICCOLOMINI Alessandro, La seconda parte delle philosophia naturale, Venise, Vincenzo Valgristo, 1554.
  • PICCOLOMINI Alessandro, L’Instrumento de la filosofia, Rome, Giovanni Maria Bonelli, 1552.
  • PICCOLOMINI Alessandro, Della sfera del mondo, Venise, [s.n.], 1540.
  • PICCOLOMINI Alessandro, Della grandeza della Terra et dell’Acqua, Venise, Giordano Ziletti, 1558.
  • PICCOLOMINI Alessandro, La sphere du monde, composée par Alexandre Piccolomini gentilhomme italien, en si grãde facilité, que chacun ayãt les principes ci apres mis, pourra le tout facilement entendre : traduitte de tuscan en françois par Jacques Goupyl […], Paris, Guillaume Cavellat, 1550.
  • PICCOLOMINI Alessandro, Sphere du monde […] Plus un Discours de la terre & de l’eau, fait par ledit Picolomini, traduict nouvellement en françois par Jacques Martin, piedmontois […], Paris, Denise Cavellat, 1608.
  • PICCOLOMINI Alessandro, La philosophie et institution morale du seigneur Alexandre Piccolomini. Mise en francois, par Pierre de Larivey Champenois, Paris, Abel L’Angelier, 1581.
  • PICCOLOMINI Alessandro, Instruction pour les jeunes dames, [s.n.], 1572, publiée également sous le titre Dialogues et devis des damoiselles pour les rendre vertueuses et bienheureuses en la vraye et parfaicte amitié, Paris, Vincent Norment, 1581.
  • PILET DE LA MESNARDIERES Jules-Hippolyte, Poésies, Paris, Sommaville, 1656.
  • PLUTARQUE, Vies des hommes illustres, trad. Jacques Amyot, Paris, Le club français du livre, 1967.
  • POMPONAZZI Pietro, Alexandri Aphrodisiensis […] In quatuor libros meteorologicorum Aristotelis commentatio […] quam latinitate donavit Alexander Piccolomineus Accedit insuper ejusdem Alexandri Piccolominei Tractatus de iride noviter impressus in quo quamplurima tum Aristo [telis] tum etiam Alexandri et Olympiodori dicta dilucidantur, Venise, Girolamo Scotto, 1540. 
  • POMPONAZZI Pietro, Les causes des merveilles de la nature ou Les enchantements, éd. et trad. Henri Busson, Paris, Rieder, 1930.
  • PONTANO Giovanni, De sermone, De la conversation, [1501] éd. et trad. Florence Bistagne, Paris, Champion, 2008.
  • PONTUS DE TYARD, Le Premier Curieux, dansJean Céard (dir.), Œuvres complètes, IV, 1, Paris, Classiques Garnier, 2010.
  • RABELAIS François, Œuvres complètes, éd. M. Huchon, Paris, Gallimard, 1994.—, Les épistres de Maistre Francois Rabelais docteur en medecine, escrites pendant son voyage d’Italie, nouvellement mises en lumiere. Avec des Observations historiques. Et l’Abregé de la vie de l’autheur, Paris, Charles de Sercy, 1651.
  • RACINE Jean, Britannicus (1669), dans Œuvres complètes, I, éd. G. Forestier, Paris, Gallimard, 1999.
  • RONSARD, Pierre de, « Remonstrance au peuple de France », dans Œuvres complètes I, éd. J. Céard, D. Ménager et M. Simonin, Vol. II, Paris, Gallimard, 1994.
  • RUTILIUS NAMATIANUS, Sur son retour, I, trad. Étienne Wolff, Paris, Les Belles Lettres, 2007.
  • SALOMON Jean, Recueil general des Œuvres et Fantaisies de Tabarin, contenant ses rencontres, questions et demandes facétieuses, avec leurs réponses, Paris, Antoine de Sommaville, 1623.
  • SCALIGER Jules César, Exotericarum exercitationum liber quintus decimus, de subtilitate, ad Hieronymum Cardanum, Paris, Michel de Vascosan, 1557.
  • SCHEINER Christoph, Tres epistolæ de maculis solaribus Scriptæ ad Marcum Velserum. (Trois lettres concernant les taches solaires), Augsbourg, 1612.
  • SCUDÈRY Georges de, Comédie des comédiens, Paris, Augustin Courbé, 1635.
  • SEYSSEL Claude de, La Grand’Monarchie de France […] Avec la loy Salicque, qui est la première & principale loy des Francois, Paris, Estienne Groulleau, 1558.
  • SPERONI SPERONE, Dialogo delle lingue dans I dialogi di Messer Speron Sperone, Venise, Fils d’Aldo Manuzio, 1542.
  • SPERONI SPERONE, Les Dialogues de messire Speron Sperone, italien traduitz en françoys par Claude Gruget, Paris, Jean Longis, 1551. Transcription P. Martin, révision I. Hersant, version html M.-L. Demonet. URL : http://xtf.bvh.univ-tours.fr/xtf/data/html/B861946101_D3775_1/B861946101_D3775_1.html. (consulté le 2 novembre 2020).
  • TAMIZEY DE LARROQUE Philippe, Lettres de Pereisc aux frères Dupuy, Paris, Imprimerie nationale, 1890.
  • TELESIO Bernardino, De natura iuxta propria principia liber primus, et secundus, Rome, Antonio Blado, 1565 (version partielle).
  • TELESIO Bernardino, De rerum natura iuxta propria principia. Libri IX, Naples, Orazio Salviani, 1586 (version complète).
  • TELESIO Bernardino, Tractationum philosophicarum tomus unus, in quo continentur: I. Philippi Mocenici, Veneti, Universalium institutionum ad hominum perfectionem, quatenus industria pararipotest, contemplationes V. II. Andreæ Cæsalpini, Aretini, Quaestionum peripateticarum libri V. III. Bernardini Telesii, Consentini, De rerum natura juxta propria principia libri IX, Genève, Eustache Vignon, 1588.
  • THEVET André, Histoire universelle (11 vol., 1616-1630), éd. A. Thierry, Genève, Droz, 1981-2000.
  • TRISTAN L’HERMITE (François L’Hermite sieur du Solier, dit), La Mariane (1636), éd. J. Madeleine, Paris, Nizet, 1984 (dans Tragédies, éd. R. Guichemerre et alii, Paris, Champion, 2009).
  • VASARI Giorgio, Vies des artistes (Vies des plus excellents peintres, sculpteurs et architectes) [1550], trad. Léopold Leclanché et Charles Weiss, éd. V. Gerard Powell, Paris, Grasset, 2007.
  • VENIER Lorenzo, La puttana errante, éd. N. Catelli, Milan, UNICOPLI, 2005.
  • VICOMERCATO Francesco, In quatuor libros Aristotelis Meteorologicorum commentarii, Paris, Michel de Vascosan, 1556.
  • VIVES Juan Luis, De disciplinis. Savoir et enseigner, éd. et trad. T. Vigliano, Paris, Les Belles Lettres, 2013.
  • ZABARELLA Giacomo, De rebus naturalibus libri XXX, quibus Quæstiones, quæ ab Aristotelis Interpretibus hodie tractari solent, accurate discutiuntur, Venise, Paolo Meietti, 1590.

Études critiques

  • AÏT-TOUATI Frédérique et DUPRAT Anne, Histoires et savoirs. Anecdotes scientifiques et sérendipité aux XVIe et XVIIe siècles, Berne, Peter Lang, 2012.
  • ALAZARD Florence, GEONGET Stéphan, GERBIER Laurent et MELLET Paul-Alexis (dir.), Dissensus. Pratiques et représentations de la diversité des opinions (1500-1650), Paris, Champion, 2016.
  • ALLUT Paul, Étude biographique et bibliographique sur Symphorien Champier, Lyon, Nicolas Scheuring, 1859.
  • ANDREI Filippo, Boccaccio the Philosopher, an Epistelomogy of the Decameron, Basingstoke (RU), Palgrave McMillan, 2017.
  • APOSTOLIDÈS Jean-Marie, Le Roi-machine. Spectacle et politique au temps de Louis XIV, Paris, Les Éditions de Minuit, 1981.
  • ARNOULD Jean-Claude et POULOUIN Claudine (dir.), Bonnes lettres/Belles lettres, Paris, Classiques Garnier, 2006.
  • BALSAMO Jean, L’amorevolezza verso le cose Italiche’. Le Livre italien à Paris au XVIe siècle, Genève, Droz, 2015.
  • BALSAMO Jean, (dir.), Passer les monts. Français en Italie – l’Italie en France (1494-1525), Paris, Champion, 1998.
  • BALSAMO Jean, Les Rencontres des muses (Italianisme et antiitalianisme dans les Lettres françaises de la fin du XVIe siècle), Genève, Slatkine, 1992.
  • BALSAMO Jean, « Traduction de l’Italien et transmission des savoirs : le débat des années 1575 », dans Violaine Giacomotto-Charra et Christine Silvi (dir.), Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Âge à la Renaissance, Paris, Presses de l’École Nationale des Chartes, 2014, p. 97-107.
  • BALSAMO Jean, « Comment estimer l’œuvre de Gabriel Chappuys ? Quelques remarques à propos de la traduction des Dialogues philosophiques de Giraldi Cinzio », Studi Giraldiani, II, 2016, p. 7-30.
  • BALSAMO Jean, « La traduction de l’italien : activité éditoriale, engagement religieux et loisir lettré (1575-1595) », dans Élise Boillet, Bruna Conconi, Chiara Lastraioli et Massimo Scandola (dir.), Traduire et collectionner les livres en italien à la Renaissance, Paris, Champion, 2019, p. 13-34.
  • BALSAMO Jean, « Rabelais et la topographie de Rome », Genève, Droz, 1998, p. 279-289.
  • BALSAMO Jean, CASTIGLIONE MINISCHETTI Vito, DOTOLI Giovanni (en coll. avec la BnF), Les Traductions de l’italien en français au XVIe siècle, Fasano, Schena / Paris, Hermann, 2009.
  • BARBIER Muriel et HALÉVY Olivier (dir.), Pathelin, Cléopâtre, Arlequin. Le théâtre dans la France de la Renaissance, catalogue de l’exposition du Château-Musée d’Écouen, Gourcuff-Gradenido, 2018.
  • BASSET Bérengère, Anecdotes et apophtegmes plutarquiens à la Renaissance : des « contre exemples » ? – Anormal et anomal au XVIe siècle, thèse soutenue en 2013 à l’Université Toulouse Jean Jaurès, sous la direction d’Olivier Guerrier.
  • BASSET Bérengère, GUERRIER Olivier, NEPOTE Fanny (dir.), Usages et enjeux de l’apophtegme (XVIe-XVIIIe siècle), Littératures Classiques, n°84, 2014.
  • BATTAGLIA RICCI Lucia, Scrivere un libro di novelle, Ravenne, Longo, 2013.
  • BAYLE Ariane, Romans à l’encan. De l’art du boniment dans la littérature au XVIe siècle, Genève, Droz, 2009.
  • BAYLE Ariane (dir.), Le Siècle des vérolés. La Renaissance européenne face à la syphilis. Une anthologie, avec la coll. de Brigitte Gauvin, Grenoble, Jérôme Million, 2019.
  • BERETTA Francesco (dir.), Galilée en procès, Galilée réhabilité ?, Saint-Maurice (Suisse), Éditions Saint Augustin, 2005.
  • BOLZONI Lina, « Il mondo utopico e il mondo dei cornuti: Plagio e paradosso nelle traduzioni di Gabriel Chappuys », dans Ead., Il lettore creativo. Percorsi cinquecenteschi fra memoria, gioco, scrittura, Naples, Guida, 2012, p. 193-216.
  • BORGHINI Vincenzo, « Considerazioni sopra le censure de Boccaccio », dans Giuseppe Chiecchi (dir.), Dolcemente dissimulando: cartelle laurenziae e decameron censurato 1573, Padoue, Antenore, 1992, p. 230.
  • BOTERO Giovanni, De la raison d’État, Paris, Gallimard, 2014.
  • BOURQUI Claude, La Commedia dell’arte, Paris, Armand Colin, 2011.
  • BRANCHER Dominique, Équivoques de la pudeur. Fabrique d’une passion à la Renaissance, Genève, Droz, 2015.
  • BRUNO PAGNAMENTA Roberta, Il Decameron, l’ambiguità come strategia narrativa, Ravenne, Longo, 1999.
  • CAPITANI Patrizia de, « Un traducteur de textes italiens à la fin de la Renaissance – Gabriel Chappuys (env. 1546 – env. 1613) », Filigrana, n°6/1, 2000, p. 89-114.
  • CAVE Terence, Pré-histoires. Textes troublés au seuil de la modernité, Genève, Droz, 1999.
  • CAZES Hélène, « Genèse et renaissance des Apophthegmes : aventures humanistes », dans Olivier Guerrier (dir.), « Moralia » et « Œuvres morales » à la Renaissance, Paris, Champion, 2008, p. 15-35.
  • CHOMÉTY Philippe, « Philosopher en langage des dieux ». La poésie d’idées en France au siècle de Louis XIV, Paris, Champion, 2006.
  • CLAVELIN Maurice, Galilée copernicien, Paris, Albin Michel, 1996.
  • CLÈRE Jean-Jacques, « Remarques introductives sur la preuve par témoins en droit civil français », dans Benoît Garnot (dir), Les Témoins devant la justice. Une histoire des statuts et des comportements, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 11-22.
  • COOPER Richard, « Jean Du Bellay, Rabelais et les milieux intellectuels romains, 1534-50 », dans Litteræ in tempore belli. Études sur les relations littéraires italo-françaises pendant les guerres d’Italie, Genève, Droz, 1997, p. 233-265.
  • COOPER Richard, « Rabelais and the Topographia antiquæ romæ of Marliani », Études rabelaisiennes, n°14, 1977, p 71-87.
  • COOPER Richard, « Rabelais et l’Italie. Les lettres écrites de Rome, 1535-1536 », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, n°30, 1978, p. 23-39.
  • COOPER Richard, Rabelais et l’Italie, Genève, Droz, 1991.
  • COOPER Richard, « Rabelais éditeur archéologue », L’Année rabelaisienne, 2018, p. 55- 70.
  • COPENHAVER Brian P., Symphorien Champier and the Reception of the Occultist Tradition in Renaissance France, La Hague-Paris-New York, Mouton Publishers, 1978.
  • COUZINET Marie-Dominique, Sub Specie hominis. Etudes sur le savoir humain au XVIe siècle, Paris, Vrin, 2007.
  • D’AMICO Juan Carlos et FOURNEL Jean-Louis (dir.), François Ier et l’espace politique italien : états, domaines et territoires, Rome, École française de Rome, 2018.
  • DACOS Nicole, Roma quanta fuit ou l’invention du paysage de ruines. Bruxelles, Musée de la Maison d’Érasme, 2004, et Paris, Somogy Éditions d’Art, 2004.
  • DAME Bernard, « Galilée et les taches solaires (1610-1613) », Revue d’histoire des sciences, n°19-4, 1966, p. 307-370.
  • DANDREY Patrick, Les Tréteaux de Saturne. Scènes de la mélancolie à l’époque baroque, Paris, Klincksieck, 2003.
  • DANDREY Patrick, Anthologie de l’humeur noire, Paris, Gallimard, 2005.
  • DECHAUD Jean-Marc, Bibliographie critique des ouvrages et traductions de Gabriel Chappuys, Genève, Droz, 2014.
  • DEFAUX Gérard, Marot, Rabelais, Montaigne : l’écriture comme présence, Paris, Champion, 1987.
  • DEFAUX Gérard, Introduction au Quart Livre, Paris, Le Livre de Poche, 1994.
  • DELCORNO Carlo, Exemplum e Letteratura, tra medioevo e rinascimento, Bologne, Il Mulino, 1989.
  • DEMONET Marie-Luce, « La parole civile chez Chappuys et Belleforest, traducteurs de Guazzo », Réforme, Humanisme, Renaissance, n°85-2, 2017, p. 247-289.
  • DE ROBERTIS Teresa, MONTI Carla Maria, PETOLETTI Marco (dir.), Boccaccio autore e copista, Florence, Mandragora, 2013.DHRAËIF Beya, NÉGREL Éric, RUIMI Jennifer (dir.), Théâtre et charlatans dans l’Europe moderne, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2018.
  • DUCHÉ Véronique, « Le réexamen de Huarte : Chappuys à l’épreuve de l’interculturel », Réforme, Humanisme, Renaissance, n°84, 2017, p. 107-118.
  • DUNAND Louis, et LEMARCHAND Philippe (éd.), Les Amours des dieux. 1, Les compositions de Jules Romain intitulées « Les Amours des dieux » gravées par Marc-Antoine Raimondi [1977] ; Les Amours des Dieux.2, Les compositions de Titien intitulées « Les Amours des dieux » gravées par Gian Jacopo Caraglio [1989] ; Les Amours des Dieux.3, Les Compositions intitulées « Les Amours des Dieux » gravées par Pierre de Jode l’Ancien [1990], Genève, Institut d’iconographie Arietis, Slatkine, 1977-1990.
  • DUPUIGRENET-DESROUSSILLES François, « Regards et savoirs : images du jardin botanique de l’Université de Padoue au XVIe siècle », Revue d’histoire des sciences, n°42-3, 1989, p. 281-291.
  • DUVAL Edwin, « Pantagruel’s genealogy and the redemptive design of Rabelais’s Pantagruel », Publications of the Modern Language Association of America, IC, 1984, p. 162- 178.
  • ELLUL Jacques, Sans feu ni lieu : signification biblique de la Grande Ville Paris, Gallimard, 1975 ; 2e édition : Paris, La Table Ronde, 2003.
  • ESPAGNE Michel, « La notion de transfert culturel », Revue Sciences / Lettres, n°1, 2013, URL : https://doi.org/10.4000/rsl.219 (consulté le 2 novembre 2020).
  • FELICE Maura, La Science en dialogue dans l’Europe de la Renaissance. Une enquête autour des dialogues scientifiques du XVIe siècle en langue vernaculaire, thèse soutenue à l’Université de Bologne, 2016.
  • FERRONE Siro, Vies et aventures de Tristano Martinelli, acteur, Montpellier, L’Entretemps, 2008.
  • FLASCH Kurt, Poesia dopo la peste, saggio sul Boccaccio, Bari, Laterza, 1995.
  • FOLENA Gianfranco, Il linguaggio del caos. Studi sur plurilinguismo rinascimentale [1983], Turin, Bollati Boringhieri, 1991.
  • FORERO-MENDOZA, Sabine, Le Temps des ruines. Le goût des ruines et les formes de la conscience historique à la Renaissance, Seyssel, Champ Vallon, 2002.
  • FRISCH Andrea, The Invention of the Eyewitness: Witnessing and Testimony in Early Modern France, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 2004.
  • FUZELIER Étienne, « Le théâtre en langue d’oc au XVII siècle », dans Yves Giraud (dir.), La Vie théâtrale dans les provinces du Midi, Tübingen/Paris, Gunter Narr Verlag/Jean-Michel Place, 1976, p. 103.
  • G.A.D.G.E.S Lyon 3, Recueils factices : de la pratique de collection à la catégorie bibliographique : URL : https://histoirelivre.hypotheses.org/4049 (consulté le 2 novembre 2020).
  • GARCIA Stéphane, Élie Diodati (1576-1661) : «agent de publicité scientifique» de Galilée, Thèse d’histoire moderne soutenue à Lausanne en 2003 sous la direction d’Alain Dubois.
  • GARDY Philippe, « Le “Théâtre de Béziers” ou “Teatre de Caritats” : état des connaissances, problèmes et perspectives de recherche », dans Carmen Alén Garabato (dir.), Béziers ville occitane ?, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2007, p. 69-90.
  • GARIN Eugenio, L’Éducation de l’homme moderne. La pédagogie de la Renaissance. 1400-1600, Paris, Fayard, 1968.
  • GARNOT Benoît (dir.), Les Témoins devant la justice. Une histoire des statuts et des comportements, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003.
  • GIACOMOTTO-CHARRA Violaine et SILVI Christine (dir.), Lire, choisir, écrire : la vulgarisation des savoirs du Moyen Âge à la Renaissance, Paris, Presses de l’École Nationale des Chartes, 2014.
  • GIACOMOTTO-CHARRA Violaine, « Quelques réflexions sur la notion de genre épistémique à la Renaissance », R.H.R., n°86, 2018, p. 185-198.
  • GIACOMOTTO-CHARRA Violaine, « Le poète aimé des savants : la réception scientifique de Du Bartas entre 1580 et 1630 », Littératures classiques, n°85, « Littérature et science : archéologie d’un litige XVIe-XVIIIe siècles », dir. Ph. Chométy et J. Lamy, 2014, p. 249-260.
  • GIACOMOTTO-CHARRA Violaine, « L’influence de Lucrèce sur les théories des éléments à la Renaissance : concepts et représentations », Franck Lestringant, Emmanuel Naya (dir.), La Renaissance de Lucrèce, Cahiers Saulnier, n°27, Paris, PUPS, 2010, p. 97-112.
  • GLEASON Elisabeth, Gasparo Contarini: Venice, Rome, and Reform, Berkeley et Los Angeles, U.C.P., 1993.
  • GRAFTON Anthony, JARDINE Lisa, From Humanism to the Humanities: Education and the Liberal Arts in Fifteenth- and Sixteenth-Century Europe, Cambridge, Harvard University Press, 1986.
  • GRAFTON Anthony, SIRAISI Nancy, Natural Particulars. Nature and the Discipline in Renaissance Europe, Cambridge, the MIT Press, Cambridge, 1999.
  • GREGOIRE Vincent M., « Voir sans se faire voir : gloire et limites de l’impérialisme oculaire au XVIIe siècle », Cahiers du XVIIe siècle, vol 4, no2, 1990, p. 185-209.
  • GRENDLER Paul F., The Universities of the Italian Renaissance, Baltimore, J.H.U.P., 2011.
  • GUERRIER Olivier, « `Les merveilleuses lumières de Machiavel´ : Florence et son Histoire », dans Jean-Raymond Fanlo et Marie-Madeleine Fragonard (dir.), Les Tragiques 1616-2016 – L’acier de mes vers – Littérature, Politique, violence, Albineana,n°30, 2018, p. 101-110.
  • GUYOT Sylvaine et CONLEY Tom (dir.), Littératures classiques, no83, 2013/3, « L’Œil Classique », Armand Colin, 2014.
  • HAMOU Philippe, La Mutation du visible, essai sur la portée épistémologique des instruments d’optique au XVIIe, vol. 1 : Du Sidereus Nuncius de Galilée à la Dioptrique de Descartes, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 1999.
  • HÄBERLEIN Mark, Brüder, Freunde and Betrüger : soziale Beziehungen, Normen und Konflikte in der Augsburger Kaufmannschaft um die Mitte des 16. Jahrhunderts, Berlin, Akademie Verlag, 1998.
  • HESTER Nathalie, « Textes volés ? L’Estat, description et gouvernement des royaumes et républiques du monde de Gabriel Chappuys », Bibliothèque d’Humanisme Et Renaissance, n°58-3, 1996, p. 651-666.
  • HUCHON, Mireille, Rabelais, Paris, Gallimard, 2011.
  • HUNKELER Thomas, « Symphorien Champier : logique(s) du compilateur », dans Andrea Carlino et Alexander Wenger (dir.), Littérature et médecine. Approches et perspectives (XVIe-XIXe siècles), Genève, Droz, 2007, p. 49-64.
  • HUPPERT George, The Idea of Perfect History. Historical Erudition and Historical Philosophy in Renaissance France, Urbana, University of Illinois Press, 1970, traduction française sous le titre de L’idée de l’histoire parfaite par F. et P. Braudel, Paris, Flammarion, 1973.
  • JEANNERET Michel, « La littérature et la voix : attraits et mirages de l’oral au XVIe siècle », dans Frank Lestringant et Michel Zink (dir.), Histoire de la France littéraire – Naissances, Renaissances, Paris, PUF, 2006, p. 212-225.
  • JOLLES André, Einfache Formen [1930], Tubingue, Niemeyer, 1974.
  • JOUANNA Arlette, Le pouvoir absolu. Naissance de l’imaginaire politique de la royauté, Paris, Gallimard, 2013.
  • KIRKHAM Victoria, The Sign of Reason in Boccaccio’s fiction, Florence, Olschki, 1993.
  • KÜPPER Joaquin, « Affichierte ‘Exemplarität’ tatsächliche A-Systematik, Boccaccios Decameron und die Episteme der Renaissance », dans Klaus W. Hempfer (dir.), Renaissance. Diskursstrukturen und epistemologische Voraussetzungen, Stuttgart, Franz Steiner Verlag Wiesbaden, 1993, p. 47-93.
  • LACHÈVRE Frédéric, Le Libertinage au XVIIe siècle, t. VII, Mélanges, Paris, Champion, 1920.
  • LASTRAIOLI Chiara, « Brucioli sconosciuto: De certaines traductions françaises des Dialogi et d’un manuscrit inconnu », dans Élise Boillet (dir.), Antonio Brucioli. Humanisme et évangélisme entre Réforme et Contre-Réforme, Paris, Champion, 2008, p. 147-173.
  • LATTARICO Jean-François, « Les monstres du langage. Le laboratoire plurilingue de la commedia dell’arte à la comédie ridiculosa (XVIe-XVIIe siècles) », Littératures classiques, n°87, 2015, p. 33-47.
  • LEBÈGUE Raymond, « Premières infiltrations de la commedia dell’arte dans le théâtre français », CAIEF, 1963, p. 165-176.
  • LEFRANC, Abel, « Rabelais et les peuples conquis », RSS, II, 1914, p. 285-286.
  • LERNER Michel-Pierre, « Pour une édition critique de la sentence et de l’abjuration de Galilée », Revue des Sciences philosophiques et théologiques, vol. 82, n°4 1998, p. 607-629.
  • LEVY Jean-Philippe, La Hiérarchie des preuves dans le droit savant du Moyen Âge depuis la renaissance du droit romain jusqu’à la fin du XIVe siècle, Paris, Librairie du recueil Sirey, 1939.
  • LIBRAL Florent, Le Soleil caché, rhétorique sacrée et optique au XVIIe siècle en France, Paris, Garnier, 2016.
  • LIBRAL Florent, « Entre ostentation et révélation. Vêtement et quête des sociétés idéales (1600-1675) », dans Sociopoétique du textile à l’âge classique. Du vêtement et de sa représentation à la poétique du texte [Actes du colloque de Moulins, septembre 2014], Carine Barbafieri et Alain Montandon (dir.), Paris, Hermann, 2015, p. 38-39.
  • LIBRAL Florent, « Interroger la sorcellerie par le récit et le théâtre : Sciascia et Du Ryer » (avec la coll. de G. Troisi), à paraître dans les actes du colloque Parrêsia et civilité (Toulouse II, octobre 2017), Toulouse, Presses Universitaires du Midi, « coll. de l’E.C.R.I.T. »,2020.
  • LIBRAL Florent, « Poésie et optique au XVIIe siècle : entre charmes de l’illusion et profondeur de l’apparence », “Les sœurs fâchées”. Éléments pour une histoire des relations entre poésie et science des origines à nos jours, Philippe Chométy (dir.), Toulouse, Presses universitaires du Midi, coll. « Lettres et culture », à paraître.
  • LOBBES Louis, Des « Apophtegmes » à la « Polyanthée ». Érasme et le genre des dits mémorables, Paris, Champion, 2013.
  • LOUVAT-MOLOZAY Bénédicte, « Formes, modèles et invariants du corpus pastoral dans le Théâtre de Béziers : quelques hypothèses », dans Jean-François Courouau, François Pic, Claire Torreilles (dir.), Amb un fil d’amistat. Mélanges de littérature occitane offerts à Philippe Gardy, Toulouse, CELO, 2014, p. 679-696.
  • MARCHAL Hugues (dir.), Muses et Ptérodactyles. La poésie de la science de Chénier à Rimbaud, Paris, Seuil, 2013.
  • MARCHIARO Michaelangiola, ZAMPONI Stefano (dir.), Boccaccio Letterato, Florence, Accademia della Crusca, 2015.
  • MARICHAL Robert, « Le dernier séjour de Rabelais à Rome », Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, n° 4, 1980, p. 686-697.
  • MARTINEZ de BUJANDA Jésus, Index de Rome, 1557, 1559, 1564 : les premiers index romains et l’index du Concile de Trente, Sherbrooke (Québec), Éditions de l’Université de Sherbrooke, 1990.
  • MAUSSEN Yves, Veritatis adiutor. La procédure du témoignage dans le droit savant et la pratique française (XIIe-XIVsiècles), Milan, Dott. A. Giuffrè Editore, 2006.
  • MAYAUD Pierre-Noël, Le Conflit entre l’astronomie nouvelle et l’écriture sainte au XVIe et XVIIesiècles. Un moment de l’histoire des idées autour de l’affaire Galilée, vol. 1, Paris, Champion, 2005.
  • MAZZOTTA Giuseppe, The World at Play in Boccaccio’s Decameron, Princeton, Princeton University Press, 1986.
  • MELLINGHOFF-BOURGERIE Viviane,« Le Secrettaire de Gabriel Chappuys face au Del Secretario de Francesco Sansovino et à The English Secretary d’Angel Day. Remarques sur l’héritage de l’éthos épistolographique érasmien », dans Rosanna Gorris-Camos (dir.), Il segretario è come un angelo : trattati, raccolte, epistolari, vite paradigmatiche, ovvero come essere un buon segretario nel Rinascimento, Fasano, Schena, 2008, p. 63-92.
  • MENAGER Daniel, Rire à la Renaissance, Paris, PUF, 1995.
  • MENINI Romain, Rabelais altérateur, « Graeciser en françois », Paris, Classiques Garnier, 2014.
  • MESKILL SERMIN Lynn, « Optique et anamorphose dans le Paradis Perdu de John Milton », Revue de la société d’études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, n°61, 2005, p. 53-70.
  • MICHEL Lise, Des princes en figure. Politique et invention tragique en France (1630-50), Paris, PUPS, 2013.
  • MIGEL Marilyn, The Ethical Dimension of the Decameron, Toronto, University of Toronto Press, 2015.
  • MORTIER, ROLAND, La Poétique des ruines en France, Ses origines, ses variations de la Renaissance à Victor Hugo,Genève, Droz, 1974.
  • MOSS Ann, Les recueils de lieux communs – Apprendre à penser à la Renaissance, Genève, Droz, 2002, traduction de Printed Commonplace-Books and the Structuring of Renaissance Thought, Oxford, Clarendon Press, 1996.
  • MUCHEMBLED Robert, Culture populaire et culture des élites dans la France moderne (XVe-XVIIIe siècles), Paris, Flammarion, 1978.
  • NEPOTE Fanny, « Esther et Athalie : au terme de la vision racinienne du pouvoir », dans Diversité, c’est ma devise, Mélanges Jurgen Grimm, Paris-Seattle-Tübingen, Biblio 17, 1994, p. 361-373.
  • NEUSCHÄFER Hans-Jörg, Boccaccio und der Beginn der Novelle, Munich, Fink, 1969.
  • PANDOLFI Vito, La commedia dell’arte, t. IV, Florence, Sansoni, 1958.
  • PANTIN Isabelle, « Alessandro Piccolomini en France : la question de la langue scientifique et l’évolution du genre du traité de la sphère », dans Alfredo Perifano (dir.), La Réception des écrits philosophiques, scientifiques et techniques italiens en France à la Renaissance, Paris, Presses de l’Université Paris III, 2000, p. 9-28.
  • PANTIN Isabelle, « Oronce Fine’s Role as Royal Lecturer », dans Alexander Marr (dir.), The Worlds of Oronce Fine. Mathematics, Instruments and Print in Renaissance France, Donington, Shaun Tyas, 2009, p. 13-30.
  • PANTIN Isabelle, « Teaching Mathematics and astronomy in France: the Collège royal (1550-1650) », Science and education, n°15, 2006, p. 189-207.
  • PICONE Michelangelo, Boccaccio e la codificazione della novella, Ravenne, Longo, 2008.
  • PIÉJUS Marie-Françoise,« De Rome à Paris : l’étrange voyage des courtisanes », dans Regards sur la Renaissance italienne. Mélanges de Littérature offerts à Paul Larivaille, Marie-Françoise Piéjus (dir.), Université Paris X-Nanterre, PUBLIDIX, 1998, p. 53-69.
  • POMATA Gianna et SIRAISI Nancy, Historia: Empiricism and Erudition in Early Modern Europe, Cambridge, the MIT Press, 2005.
  • POMATA Gianna, « Observation rising: birth of an epistemic genre, cA. 1500-1650 », dans L. Daston et E Lunbeck (dir.), Histories of Scientific Observation, Chicago, The University of Chicago Press, 2011, p. 45-80.
  • POMATA Gianna, « Sharing Cases: The Observationes in Early Modern Medicine », Early Science and Medicine, n°15-3, 2010, p. 193-236.
  • PRÉVOT Jacques, notice de L’École des filles dans Libertins du XVIIe siècle, Paris, Gallimard, t. I, 1998, p. 1672-1680.
  • PULIGA Donatella, « La guerra grammaticale in uno studio medico », dans Donatella Puliga et Svetlana Hautala (dir.), La Guerra grammaticale di Andrea Guarna (1511): un’antica novità per la didattica del latino, Pise, ETS, 2011, p. 75-78.
  • QUONDAM Amedeo, Forma del vivere : l’etica del gentiluomo e i moralisti italiani, Bologne, Il Mulino, 2010.
  • RAJCHENBACH-TELLER Élise, « De « ceux qui de leur pouvoir aydent et favorisent au publiq » Guillaume Rouillé, libraire à Lyon », dans Christine Bénévent, Anne Charon, Isabelle Diu et Magali Vène (dir.), Passeurs de textes. Imprimeurs et libraires à l’âge de l’humanisme, Paris, Publications de l’École nationale des chartes, 2012, p. 99-116.
  • ROGER Jacques, « L’humanisme médical de Symphorien Champier », Actes du XIVe colloque international du CESR : L’humanisme français au début de la Renaissance, Paris, Vrin, 1973, p. 261-272.
  • ROICK Matthias, Pontano’s Virtue, Londres, Bloomsbury, 2017.
  • RUSSO François, « Lettre de Galilée à Christine de Lorraine, Grande-Duchesse de Toscane (1615) », Revue d’histoire des sciences et de leurs applications, tome 17, n°4, 1964, p. 331-338.
  • ROUSSELET-PIMONT Anne, « `La mutation des loix estoit ridicule´. Les juristes du XVIe siècle face à la nouveauté législative », dans Florence Alazard, Stéphan Geonget, Laurent Gerbier et Paul-Alexis Mellet (dir.), Dissensus. Pratiques et représentations de la diversité des opinions (1500-1650), Paris, Champion, 2016, p. 44-61. 
  • ROUSSET Jean, « L’eau et le soleil dans le paysage des poètes », Cahiers de l’AIEF, 6, 1954, p. 49-55.
  • SANSOVINO Francesco, MULA Patrick, Gabriel Chappuys, Filigrana, n°6, 2000.
  • SARTON Éric, « Descartes, Galilée et l’Inquisition », La Recherche, n°473, 2013, p. 92.
  • SCHERER Jacques, Théâtre du XVIIe siècle, Paris, Gallimard, t. I, 1975, p. 239-244.
  • SCHMITT Charles B., « The Rise of the Philosophical Textbook », dans Charles B. Schmitt, Quentin Skinner, Eckhard Kessler and Jill Kraye (dir.), The Cambridge History of Renaissance Philosophy, Cambridge, C.U.P., 1998, p. 792-804.
  • SCHNEEWIND Jerome B., The Invention of Autonomy. A History of Modern Moral Philosophy, Cambridge, Cambridge University Press, 1998.
  • SENELLART Michel, Les arts de gouverner. Du regimen médiéval au concept de gouvernement, Paris, Seuil, 1995.
  • SEGUIN-BRAULT Olivier, « Vitruve à Thélème. Rabelais lecteur du De architectura. », RHR, n° 87, 2018, p. 9-22.
  • SHEA William, La Révolution galiléenne, Paris, Seuil, 1992. 
  • SIRAISI Nancy, Medieval and Early Renaissance Medicine: an Introduction to Knowledge and Practice, Chicago-Londres, The University of Chicago Press, 1990.
  • SIRAISI Nancy, Medicine in the Italian universities, Leyde, Brill, 2001.
  • STIERLE Karlheinz, « Three moments in the crisis of exemplarity: Boccaccio-Petrach, Montaigne and Cervantes », Journal of the History of Ideas, vol. 59, n°4, 1998, p. 581-595.
  • STOFFEL Jean-François, « La révolution copernicienne et la place de l’Homme dans l’Univers : étude programmatique », Revue philosophique de Louvain, vol. 96, n°1, 1998, p. 7-50.
  • STOFFEL Jean-François, « Cosmologie versus idolâtrie : l’exemple de la désacralisation du soleil » dans Ralph Dekoninck et Myriam Watthee-Delmotte (dir.), L’idole dans l’imaginaire occidental, Paris, L’Harmattan, 2005, p. 195-216.
  • SUEUR Jean-Pierre, « Étienne Dolet, Jean Jaurès et le combat pour la souveraine liberté de l’esprit », préface de Jean JAURÈS, Le martyre d’un libre-penseur, Étienne Dolet, Tours, La Guêpine, 2019.
  • THORNDIKE Lynn, A History of magic and Experimental Science, Vol. 5, New York, C.U.P et London, O.U.P, 1941.
  • THUAU Étienne, Raison d’État et pensée politique à l’époque de Richelieu [1966], Paris, Albin Michel, 2000.
  • TODOROV Tzvetan, Grammaire du Décaméron, La Haie, Mouton, 1969.
  • TOLDO Pietro, « La comédie française de la Renaissance », Revue d’histoire littéraire de la France, n°4, 1900, p. 280-281.
  • TORERO IBAD Alexandra,« Vérités de science, vérités de foi : lectures libertines d’une distinction polysémique », Libertinage et philosophie au XVIIe siècle. Les Libertins et la science, n°9, 2005, p. 9-36.
  • TOURNON André, « Route par ailleurs ». Le « nouveau langage » des Essais, Paris, Champion, 2006, [rééd. Classiques Garnier, 2006].
  • TOURNON André, « La poétique du témoignage dans Les Tragiques d’Agrippa d’Aubigné », dans Olivier Pot (dir.), Poétiques d’Aubigné, Genève, Droz, 1999, p. 135-146.
  • TOURNON André, « Sur quelques aspérités du Discours de la servitude volontaire », Montaigne Studies, XI, n°1-2, 1999, p. 61-76.
  • VAQUERO Stéphan, Baltasar Gracián, la civilité ou l’art de vivre en société, Paris, PUF, 2009.
  • VYSSOTSKY Alexandre Nicolas, Historical Notes And Papers : Astronomical Records in the Russian Chronicles from 1000 to 1600 A.D., Lunds (Suède), Meddelande från Lunds Observatorium, 1949.
  • WEBER Henri, « Deux théoriciens de la facétie : Pontano et Castiglione », RHR, n°7, 1977, p. 74-78.
  • WOLFF Étienne, « Les lecteurs de Jérôme Cardan : quelques éléments pour servir à l’histoire de la réception de son œuvre », Nouvelle Revue du XVIe siècle, n°9, 1991, p. 91-107.
Posté le 18/12/2020
EAN html : 9791030008005
ISBN html : 979-10-300-0800-5
Publié le 18/12/2020
ISBN livre papier : 979-10-300-0802-9
ISBN pdf : 979-10-300-0801-2
ISSN : en cours
11 p.
Code CLIL : 3387 ; 4024
http://dx.doi.org/10.46608/savoirshumanistes1.9791030008005
licence CC by SA

Comment citer

Roudière-Sébastien, Carine, éd., Quand Minerve passe les monts. Modalités littéraires de la circulation des savoirs (Italie-France, Renaissance-XVIIe siècle), Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, collection S@voirs humanistes 1, 2020, 175-188, [en ligne] https://una-editions.fr/quand-minerve-passe-les-monts/ [consulté le 15 décembre 2020].

Au téléchargement

Contenu(s) additionnel(s) :

Retour haut de page Aller au contenu principal