Une collection d’objets préhistoriques
en basse vallée de Dordogne

par

Cet ensemble d’objets dont la presque totalité provient du secteur de Montcaret à la limite des départements de la Dordogne et de la Garonne sur la marge occidentale du Périgord, le long de la basse vallée de la Dordogne, a été réuni lors de prospections anciennes, échelonnées sur de nombreuses années, par Pierre-Martial Tauziac.

Cette collection qui comporte 217 objets initialement présentés sur des panneaux ou dans des portoirs, outre un lot de lames et lamelles en silex sénonien clairement attribuable au Paléolithique supérieur est longtemps restée exposée dans le petit musée établi à proximité immédiate de l’établissement gallo-romain. À la demande du professeur Coupry, alors directeur des Antiquités Historiques d’Aquitaine, nous avions dans les années 70, établi un rapide inventaire du fonds de Préhistoire de la collection Tauziac. Nous avons repris cet inventaire et l’avons actualisé.

La plupart des pièces étaient, comme dans de nombreuses collections anciennes fixées à l’origine sur de petits panneaux mobiles en contreplaqué. Il s’est avéré donc nécessaire de les en détacher afin de pouvoir plus aisément les examiner et de rechercher d’éventuelles indications de provenance. Ces dernières sont malheureusement rares en comparaison du nombre total d’objets, 17 indications seulement dont trois concernant des pièces exotiques provenant de l’Adrar et le plus souvent mention des noms de propriétaires de parcelles et non des lieux-dits ou des communes. Il est cependant fort probable qu’à l’exception des pièces issues de l’Adrar, les autres sont d’origine locale.

Les bifaces sont relativement nombreux (44 au total), pour la plupart cordiformes et probablement du Moustérien de tradition acheuléenne ou de l’Acheuléen, outre trois bifaces ovalaires, trois bifaces lancéolés, un biface amygdaloïde, deux bifaces épais dont un partiel, un biface partiel sur galet un biface à dos cortical, quatre biface de style acheuléen. Il s’y ajoute un couteau à dos, 14 racloirs, une lame à encoche et trois denticulés, une pointe de Tayac, un foret triédrique, un grattoir sur lame, deux burins, trois éclats levallois, outre plusieurs éclats ou lames portant des ébréchures ou des retouches accidentelles, cinq nucléus prismatiques, un nucléus discoïde, un nucléus globuleux, un inclassable.

Une boite renfermait à part de nombreux produits de débitage (lames et lamelles de bonne facture) en silex peu patiné, attribuables au Paléolithique supérieur et qui pourraient provenir d’un remplissage de cavité proche (grotte, abri sous roche ou dépôt en pied de falaise). Il y a sept burins dièdres, un burin dièdre double, un burin d’angle sur cassure, un burin d’angle sur troncature, 10 grattoirs sur lame et un sur éclat, trois grattoirs doubles, quatre grattoirs-burins, une lame retouchée et une lame tronquée, un perçoir sur lame tronquée, un bec, un perçoir, deux nucléus prismatiques, une lamelle à dos, une pointe de flèche néolithique, une lame à crête, deux lames retouchées lustrées, une lame retouchée.

Dans ce lot d’objets, nous avons compté 27 haches polies entières ou fragmentaires dont 12 reprises et parfois même transformées en nucléus, cinq extrémités distales, cinq extrémités proximales, trois fragments. Il y a des haches taillées (14) dont une au tranchant poli, deux nucléiformes et une préforme grossière. Toutes ces pièces appartiennent au Néolithique et il en probablement de même d’un éclat détaché d’une hache polie, d’une grande lame appointée à retouche bilatérale qui évoque un poignard, de deux percuteurs sur nucléus en silex, d’un racloir convergent convexe sur éclat, d’un racloir en silex du Bergeracois, d’une lame denticulée et ébréchée, de cinq grattoirs sur éclat, d’un éclat retouché et d’un éclat tronqué en silex noir non patiné, outre une pièce biface partielle

Cet ensemble hétérogène comporte cependant un nombre non négligeable de beaux objets qui témoignent pour le secteur de la présence de l’homme de Néanderthal ou de populations plus anciennes. Il est dommage que la plupart des objets n’aient pas conservé d’indications de provenance, mais ils sont cependant significatifs du peuplement ancien de ce secteur.

Catalogue des pièces de la collection Tauziac

Dimensions exprimées en cm.

  1. Biface lancéolé en silex gris patiné à plage de cortex non usé. L’extrémité distale est bien dégagée et la retouche semble avoir été obtenue au percuteur tendre. Acheuléen, provenance inconnue.
    L : 15,00, l : 7,8 , e : 5.
  2. Biface ovalaire épais en silex à patine blanchâtre. Acheuléen, provenance : versant nord de Brion.
    L : 14,6, l : 8,4, e : 4,8.
  3. Hache taillée en silex brun clair, Néolithique, provenance inconnue.
    L : 19,6 : l : 5,4: e : 3,9.
  4. Hache taillée en silex brun, Néolithique, provenance inconnue.
    L : 20,1, l : 7,7, e : 4,9.
  5. Hache taillée en silex brun clair, Néolithique, provenance inconnue.
    L : 19,1, l : 7,5, e : 4,2.
  6. Hache taillée en silex brun clair à tranchant partiellement poli, Néolithique, provenance inconnue.
    L : 11, l : 6,1, e : 2,4
  7. Base de biface cordiforme en silex brun clair façonné au percuteur tendre. Moustérien de tradition acheuléenne, provenance illisible.
    L : 9,8, l : 10,4, e : 1,9.
  8. Biface cordiforme en silex gris, Moustérien de tradition acheuléenne, provenance : Lesperit.
    L : 12,5, l : 9,7, e : 2,6.
  9. Biface cordiforme en silex brun façonné au percuteur tendre, Moustérien de tradition acheuléenne, provenance inconnue.
    L : 16,8, l : 9,9, e : 2,6.
  10. Petit biface cordiforme épais en silex noir, Moustérien de tradition acheuléenne, provenance : la Rivière en dessous de Montet.
    L : 10,8, l : 8,35 : e : 3,4.
  11. Hache polie en silex brun clair reprise au tranchant, Néolithique, provenance inconnue.
    L : 8,80, l : 6,0, e : 4,1.
  12. Hache polie en silex brun reprise en nucléus, Néolithique, provenance : trouvée au Canet, offerte par Mr. Offele.
    L : 12,5, l: 6,3, e : 3,8.
  13. Hache polie en silex brun clair cassée et reprise, Néolithique.
    L : 9,4, l : 5,10, e : 3,3
  14. Extrémité de hache polie en silex beige, Néolithique, provenance : trouvée au Canet, offerte par Mr. Offele.
    L : 8,1, l : 6,1, e : 3,5.
  15. Extrémité de hache polie en silex brun zoné, Néolithique, provenance : La Beaume.
    L : 8,5, l : 6,1, e : 3,5.
  16. Outillage du Paléolithique supérieur, burins et grattoirs-burins provenance inconnue.
  17. Outillage du Paléolithique supérieur, grattoirs, provenance inconnue.
  18. Outillage du Paléolithique supérieur, grattoirs, burins, grattoirs-burins, perçoir, provenance inconnue.

ISBN html : 978-2-35613-384-7
Posté le 31/01/2021
EAN html : 9782356133847
ISBN html : 978-2-35613-384-7
Publié le 31/01/2021
ISBN livre papier : 978-2-35613-386-1
ISBN pdf : 978-2-35613-385-4
ISSN : 2741-1508
3 p.
Code CLIL : 4117
http://dx.doi.org/10.46608/dana1.9782356133847.11
licence CC by SA

Comment citer

Lenoir, Michel, “Une collection d’objets préhistoriques en basse vallée de Dordogne”, in : Berthault, Frédéric, éd., La villa romaine de Montcaret. Une villa et son environnement dans le sud-ouest de la Gaule, Pessac, Ausonius éditions, collection DAN@ 1, 2021, 113-116, [en ligne] https://una-editions.fr/une-collection-dobjets-prehistoriques/ [consulté le 1er février 2021].

Au téléchargement

Contenu(s) additionnel(s) :

DAN@_1_montcaret_cover
Retour haut de page Aller au contenu principal