Aspects de la Gaule • Introduction

La ville neuve de Waldgirmes. Conception : Faber & Courtial Darmstadt ; 
reproduction avec l'aimable autorisation du Förderverein Römisches Forum Waldgirmes e.V.).
La ville neuve de Waldgirmes. Conception : Faber & Courtial Darmstadt ; reproduction avec l’aimable autorisation du Förderverein Römisches Forum Waldgirmes e.V.).

Cette section rassemble une série de contributions pour la plupart très récentes liées à plusieurs grands programmes ou dossiers scientifiques qui ont fait l’objet de différentes monographies. Le premier consistait en une vaste enquête sur la “romanisation” dans l’Est de la Gaule, publiée en 20111. Le point de départ de cette entreprise collective résidait dans le constat du blocage épistémologique qu’entraîne la coupure traditionnelle entre les études sur l’âge du Fer et celles qui sont consacrées à la période romaine. Les premières reposent en grande partie sur les sources archéologiques, abordées dans le contexte général de l’Europe du nord à la Tène finale ; les secondes considèrent au contraire la Gaule comme une partie d’un vaste Empire centré sur la Méditerranée, pour lequel la documentation écrite (textes, inscriptions, papyri) fournit des informations essentielles. Or celles-ci conduisent toujours, dans notre tradition universitaire, à relativiser l’apport de l’archéologie au détriment des spécificités provinciales héritées du passé préromain. J’avais donc souhaité rompre avec cette méthode pour favoriser l’étude, sur le temps long, d’une région du nord de la Gaule, à un moment essentiel de son basculement historique dans l’orbite de Rome.

Naturellement, le mot même de “romanisation” a été critiqué, bien que je l’aie décrit “comme un simple moment du temps, celui de la transformation à la fois lente, hétérogène et inégale des sociétés protohistoriques au contact des nouvelles réalités induites par la conquête italienne”, et non comme un concept historique opératoire. Ce débat un peu théorique, mais qui n’est toujours pas clos, avait donné lieu à une communication, que je n’ai pas retenue dans ce recueil, lors d’un colloque tenu à Montpellier2. En revanche, j’ai réuni et fusionné ici, sous une forme nouvelle, l’introduction et la conclusion de la monographie consacrée à cette question (n°35). Les réflexions que ces textes contenaient en germe ont, depuis lors, été développées dans une monographie consacrée à l’ensemble de la Gallia Comata3 ; elles ont néanmoins été actualisées et la bibliographie complétée.

Cette enquête en avait entraîné une autre, organisée avec W. Van Andringa, sur la naissance des capitales de cités en Gaule Chevelue, et publiée dans un dossier de Gallia4. J’en ai retenu ici l’article introductif (n°36), précédé d’une réflexion complémentaire sur quelques enceintes du Midi, construites, dans le courant du Ier siècle avant notre ère, de manière traditionnelle au moment même où se développaient les nouvelles formes de l’urbanisme romain (n°37). Viennent s’y ajouter un cas d’étude sur le développement urbain d’Alésia romaine (n°38) et la conclusion du colloque consacré aux franges urbaines et aux confins territoriaux en Gaule (n°39)5.

De ces travaux est né un vaste programme international de recherches sur le monde rural dans le nord-est de la Gaule, de La Tène finale à l’Antiquité tardive, achevé en 2018 et publié6. Ces enquêtes, qui ont mobilisé un grand nombre de chercheurs, ne sauraient être résumées en quelques pages mais elles ont ouvert la voie à différents articles personnels et plus ponctuels dont j’ai rassemblé ici les plus actuels. Deux d’entre eux concernent les établissements ruraux (n°40 et 41). Je n’ai pas reproduit ici un article (“Grands et petits établissements ruraux dans le nord-est de la Gaule romaine : réflexions critiques”, REA, 117-2, 2015, p. 575-612) publié au début du programme ERC Rurland parce qu’il est disponible directement sur le site de la Revue des Études anciennes7. Sa version anglaise figure en ligne sur HAL au sein d’un ouvrage collectif qui constituait une première ébauche des analyses que développaient les chercheurs du programme Rurland8. On trouvera enfin une réflexion consacrée à l’impact économique de l’armée du Rhin sur les campagnes de Gaule, initialement publiée en anglais mais reproduite ici dans version française (n°42)9

Notes

  1. M. Reddé, P. Barral, F. Favory, J.-P. Guillaumet, M. Joly, J.-Y. Marc, P. Nouvel, L. Nuninger, C. Petit (dir.), Aspects de la romanisation dans l’Est de la Gaule, Bibracte 21, 2011.
  2. M. Reddé, “La Romanisation dans le Nord et l’Est de la Gaule : quelques stéréotypes à la lumière d’études archéologiques récentes”, in : H. Ménard, R. Plana-Mallart (éd.), Contacts de cultures, constructions identitaires et stéréotypes dans l’espace méditerranéen antique, Montpellier, 2013, p. 117-128.
  3. M. Reddé, “La Romanisation dans le Nord et l’Est de la Gaule : quelques stéréotypes à la lumière d’études archéologiques récentes”, in : H. Ménard, R. Plana-Mallart (éd.), Contacts de cultures, constructions identitaires et stéréotypes dans l’espace méditerranéen antique, Montpellier, 2013, p. 117-128.
  4. M. Reddé, W. Van Andringa (dir.), La naissance des capitales de cités en Gaule chevelue, Dossier Gallia 72-1, 2015.
  5. C. Besson, O. Blin, B. Triboulot (dir.), Franges urbaines, confins territoriaux. La Gaule dans l’Empire, Actes du colloque international (Versailles, 29 février-3 mars 2012), Ausonius Mémoires 41, Bordeaux, 2016.
  6. M. Reddé (dir.), Gallia Rustica 1. Les campagnes du nord-est de la Gaule, de la fin de l’âge du Fer à l’Antiquité tardive. Projet “Rurland” financé par l’European Research Council (ERC), Ausonius Mémoires 49, Bordeaux, 2017, [en ligne] https://ressources.una-editions.fr/s/jkrj2SffcNDZzaL [consulté le 02/09/22] ; M. Reddé (dir.), Gallia Rustica 2. Les campagnes du nord-est de la Gaule, de la fin de l’âge du Fer à l’Antiquité tardive. Projet “Rurland” financé par l’European Research Council (ERC), Ausonius Mémoires 50, Bordeaux, 2018, [en ligne] https://ressources.una-editions.fr/s/EtkRnDRHt4sTep4 [consulté le 02/09/22].
  7. [en ligne] https://revue-etudes-anciennes.fr [consulté le 22/08/22].
  8. M. Reddé, “Méthodes d’analyse des différents paysages ruraux dans le nord-est de la gaule romaine”, [en ligne] https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01253470 [consulté le 22/08/22].
  9. On n’a pas reproduit en revanche un article préliminaire publié sous le titre “Ut eo terrore commeatus Gallia aduentantes interciperentur (Tacite, Hist.,5.23). La Gaule intérieure et le ravitaillement de l’armée du Rhin”, REA, 113, 2011-2, p. 489-509, disponible directement sur le site de la Revue des Études Anciennes [en ligne] https://revue-etudes-anciennes.fr/wp-content/uploads/2020/03/redde2-2011.pdf [consulté le 22/08/22].
Posté le 23/12/2022
EAN html : 9782356134899
ISBN html : 978-2-35613-489-9
Publié le 23/12/2022
ISBN pdf : 978-2-35613-490-5
ISSN : 2827-1912
3 p.
Code CLIL : 4117; 3385
10.46608/basic3.9782356134899.40
licence CC by SA

Comment citer

Reddé, Michel, “Aspects de la Gaule. Introduction”, in : Reddé, Michel, Legiones, provincias, classes… Morceaux choisis, Pessac, Ausonius éditions, collection B@sic 3, 2022, 473-476, [en ligne] https://una-editions.fr/aspects-de-la-gaule-introduction [consulté le 21/11/2022].

Au téléchargement

Contenu(s) additionnel(s) :

Illustration de couverture • Première• La porte nord du camp C d'Alésia, sur la montagne de Bussy en 1994 (fouille Ph. Barral / J. Bénard) (cliché R. Goguey) ;
Quatrième• Le site de Douch, dans l'oasis de Khargeh (Égypte) (cliché M. Reddé, 2012)
Retour haut de page
Aller au contenu principal