Catégorie : Sciences politiques

Bibliographie de Esthétique et politique dans le cinéma argentin
Étudier le corpus de films réalisés par Albertina Carri et Lucía Puenzo entre 2000 et 2013 a mis en lumière des liens étroits entre esthétique et politique
Le quatrième long-métrage d’Albertina Carri, produit par Matanza Ciné et Betaplus Broadcasting, avec le soutien de l’INCAA et du Hubert Bals Fund sortit en salle en 2008.
Le titre de cette dernière partie fait référence à Walter Benjamin qui incita ses contemporains à questionner l’histoire « à rebrousse poil » et à l’écrire depuis les discontinuités dont elle regorge et qui introduisent un dysfonctionnement dans l’ordre existant.
La théoricienne de la littérature Toril Moi, à l’origine de la réappropriation féministe de la sociologie bourdieusienne, montra que le genre est construit comme une catégorie du même ordre que la classe
El niño pez (L’enfant poisson), sorti sur les écrans en 2009, est l’adaptation du premier roman de Lucía Puenzo, écrit dix ans plus tôt, publié en 2004 et traduit en français en 2010.
Parler de race en Amérique latine est une tâche d’autant plus ardue qu’elle constitue, selon l’anthropologue argentino-brésilienne Rita Laura Segato l’angle mort du discours latino-américain sur l’autre
L’une des constantes des travaux consacrés aux artistes femmes réalisés depuis une perspective féministe est d’identifier et de ré-interroger les lieux communs des pratiques instituées qui prennent place dans cet ensemble.
Parce qu’elles sont les filles de pères célèbres, la naissance en tant que cinéastes d’Albertina Carri et de Lucía Puenzo est systématiquement envisagée à partir de cette identité
L’une des constantes des travaux consacrés aux artistes femmes réalisés depuis une perspective féministe est d’identifier et de ré-interroger les lieux communs des pratiques instituées qui prennent place dans cet ensemble.
Ce premier chapitre a pour objectif de dresser un état des lieux du cinéma argentin des années 90 et 2000 puisque c’est à cette période que débute le parcours d’Albertina Carri et de Lucía Puenzo.
Cette recherche porte sur la représentation des relations de pouvoir et de domination au cinéma et sur les conditions de l’accès des femmes à la réalisation cinématographique dans un contexte historique et socio-culturel donné.
Retour haut de page
Aller au contenu principal