Auteur : Maria Serena Vinci

Institut Ausonius (UMR 5607 – Université de Bordeaux Montaigne)
Maison de l’Archéologie, Esplanade des Antilles
33607 Pessac Cedex (FRANCE)
serenavnc@gmail.com
0000-0001-5993-7170

Après sa licence en Beni Archeologici (2006) à l’Université du Salento (Lecce, Italie), Maria Serena Vinci a obtenu deux masters en archéologie classique, un master interuniversitaire en Espagne à l’Université Rovira i Virgili / Université Autonome de Barcelone / Institut Catalan d’Archéologie Classique (2009) et un en Italie à l’Université du Salento (2010).

En 2012, elle est chercheuse invitée (2012) à l’École Normale Supérieure de Paris. Fin 2014, elle obtient son doctorat (financé par une bourse de la Generalitat de Catalunya) en Archéologie à l’Université Rovira i Virgili (Tarragone, Espagne) avec une recherche concernant l’analyse des techniques et des processus de construction du supposé Forum provincial de Tarraco (Hispania Citerior).

Depuis l’obtention de son doctorat, elle est boursière de la Fondation Hardt en Suisse (2015) puis de l’Institut Archéologique Allemand (DAI) de Berlin (2017, bourse DAAD). De 2017 à 2019, M. S. Vinci devient chercheuse postdoctorale, boursière IdEx Initiative d’Excellence de l’Université de Bordeaux, à l’Institut Ausonius.

Ses axes de recherche concernent principalement l’architecture, la construction dans l’Antiquité et la gestion de grands œuvres de construction de l’époque impériale avec une attention particulière à l’Hispanie romaine. Ces dernières années, elle a étudié tout particulièrement la relation entre les carrières d’extraction des pierres de construction et le monument lui-même, donc de l’organisation des différentes phases du chantier de construction.

Academia

Retour haut de page Aller au contenu principal