Nouvel essai sur l’évolution de la géographie humaine.
Espace, sciences sociales et philosophie

Nouvel essai sur l’évolution de la géographie humaine.
Espace, sciences sociales et philosophie

par

Sommaire

1 Préface, par Vincent Berdoulay

2 Introduction

3 Chapitre 1. Autour de la géographie classique.
Les premières formes de la géographie humaine

Un savoir à la mode

Des problèmes épistémologiques posés par les sciences de la nature

La géographie classique

Le métier de géographe

La géographie classique et les sciences de l’homme et de la société

Géographie économique et géographie politique

L’essor de la géographie culturelle et les critiques qu’elle soulève

Un bilan mitigé

4 Chapitre 2. La Nouvelle Géographie

Les limites de la géographie classique

Vivre les apports de l’économie dans les années 1950 et 1960

Emprunts à l’économie spatiale et utilisation de nouvelles méthodes statistiques

La nature de l’espace économique

Mai 1968 : un changement de contexte épistémologique

Les versions radicales de la Nouvelle Géographie économique

Une plongée fondatrice dans l’anthropologie

Du renouveau de la géographie économique à celui de la géographie humaine

5 Chapitre 3. L’invention du social

Acte I. L’individu face au pouvoir, ou La Boétie et l’invention de la liberté

Acte II. L’individu face à la société : Bentham, Kant et Comte

6 Chapitre 4. Le triple faisceau des sciences sociales

Acte I. Durkheim, Weber et la systématisation des sciences sociales

Acte II. La remise en cause de la modernité

Du structurationnisme au poststructuralisme

7 Chapitre 5. Poststructuralisme et déconstruction

Foucault et le renversement de la métaphysique kantienne

Foucault et la critique du discours

Pierre Bourdieu et l’habitus

De La Boétie à Bourdieu

Conclusion

8 Chapitre 6. Foucault et l’espace

Pouvoir et dispositifs spatiaux chez Foucault

Foucault et les hétérotopies

9 Chapitre 7. Géographie poststructuraliste
et capitalisme d’extorsion

L’ouverture des perspectives de recherche

La prise en compte de l’imaginaire

Regard des autres et visibilité

Visibilité, sentiment d’exister et statut

Les processus de diffusion

Dynamique de l’identité et construction de l’autre

La perspective subalterne en géographie et les études postcoloniales

Un bilan

La théorie du marxisme d’extorsion de David Harvey

10 Chapitre 8. L’approche culturelle en géographie

Une autre conception de la culture

Imaginaires, valeurs et institutionnalisation du social

Les processus culturels de communication/diffusion

Les processus de distinction/identification

L’approche culturelle remodèle l’ensemble de la géographie

L’espace de l’approche culturelle

11 Bilan et conclusion

Mutations et permanences

Un bilan de l’approche culturelle

Les trois conceptions des sciences sociales et leurs implications

L’évolution de la géographie saisie dans son contexte

L’espace et les processus sociaux

Les approches philosophiques et les approches culturelles de la vie sociale

L’approche culturelle et les problèmes du monde actuel

12 Bibliographie

Contenus additionnels

Entretien (retranscrit)

“Faire de la géographie, c’est apprendre à s’étonner face au spectacle du monde, Entretien avec Paul Claval”, 2016 (©Société de Géographie, Portraits de géographes).

Vidéos

“Entretien avec Paul Claval, 8 livres, Série Les Possédés et leur monde”, Revue Anthopologie et Sociétés, Eaubonne 2016 (©Université Laval).

“Professor Paul Claval interviewed by Professor David Hooson (U.C. Berkeley), Série Invitation to Dialogue – In the practice of Geography”, 1986 (©Palacio de congresos, Barcelone).

“Géographie, terre des hommes, Conférence inaugurale par Paul Claval”, 2012 (©Université de La Rochelle, Département SHS).

“Les mutations contemporaines des formes de l’organisation de l’espace et l’évolution des constructions territoriales, Conférence de Paul Claval, Sexto Encuentro de Geógrafos de América Latina”, 1997 (©FILO UBA, Buenos Aires).

Résumé •••

Tirant parti de l’analyse des positions de Carl Ritter et contemporaine de l’évolutionnisme, la géographie humaine accorde, sous sa forme classique, une large place à la longue durée et à la manière dont les genres de vie permettent aux hommes de tirer leur subsistance du milieu. Elle s’attache moins aux villes et au rôle de la distance, pourtant inscrits à son agenda, et que développe la Nouvelle Géographie des années 1950 et 1960. La discipline, qui se rapproche alors des sciences sociales, est secouée par les remises en cause que connaissent celles-ci. La géographie poststructuraliste puise dans l’analyse des formations discursives de Foucault et dans celle de l’habitus de Bourdieu la place qu’elle accorde aux matrices de domination. L’approche culturelle rompt avec le fonctionnalisme, explore plus à fond la communication, le rôle des imaginaires et l’institutionnalisation sociale du monde, ce qui lui permet de bien éclairer l’actualité.

Abstract ••

Relying on Carl Ritter’s analysis of position and on evolutionism, human geography in its classical form stressed long duration and the way men developed modes of life in order to subsist on their environment. It did not focus on cities and the role of distance, even if they were parts of its agenda: they were explored by the New Geography of the fifties and sixties. The discipline becomes then closer to other social sciences and shared the crises they went through. The poststructuralist geography drew from Foucault’s analysis of discursive formations and Bourdieu’s habitus the role it gave to domination. The cultural approach broke with functionalism and went deeper into the analysis of communication, the role of imaginaries and the social institution of the World, which explains its grasp on today problems.

Cet ouvrage a été soutenu financièrement par le laboratoire TREE
(TRansitions Energétiques et Environnementales), UMR 6031 de l’UPPA.

logo UPPA - TREE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Posté le 09/06/2022
EAN html : 9782353111367
ISBN html : 2-35311-136-X
Publié le 09/06/2022
ISBN livre papier : 2-35311-138-6
ISBN pdf : 2-35311-137-8
ISSN : en cours
166 p.
Code CLIL : 3403; 4093; 3126
DOI : 10.46608/spatialites1.9782352111367
licence CC by SA

Contenu(s) additionnel(s) :

Illustration de couverture • Portrait de Paul Claval.
Design : Stéphanie Vincent.

Comment citer

Claval, Paul, Nouvel essai sur l’évolution de la géographie humaine. Espace, sciences sociales et philosophie, Pau, PUPPA, Collection Sp@tialités 1,
166 p., [en ligne] https://una-editions.fr/nouvel-essai-sur-l-evolution-de-la-geographie-humaine/ [consulté le 09/06/2022].

Dans la collection papier

L’imaginaire géographique.
Entre géographie, langue et littérature
,
par Lionel Dupuy, Jean-Yves Puyo, 2015
ISBN : 978-2-35311-060-5
Prix : 25 €

De l’imaginaire géographique aux géographies de l’imaginaire.
Écritures de l’espace
,
par Lionel Dupuy, Jean-Yves Puyo, 2015
ISBN : 978-2-353110-68-1
Prix : 15 €

Aménager pour s’adapter au changement climatique.
Un rapport à la nature à reconstruire ?
,
par Vincent Berdoulay, Olivier Soubeyran, 2015
ISBN : 978-2-35311-071-1
Prix : 18 €

De la spatialité des acteurs politiques locaux.
Territorialités & réticularités
,
par Frédéric Tesson, 2018
ISBN : 978-2-35311-087-2
Prix : 18 €

L’imaginaire géographique.
Essai de géographie littéraire
,
par Lionel Dupuy, 2019
ISBN : 978-2-35311-097-1
Prix : 18 €

Poésie des mondes scientifiques,
par Sonia Dheur, Jean-Baptiste Maudet, 2020
ISBN : 978-2-35311-115-2
Prix : 20 €

Retour haut de page
Aller au contenu principal