L’exploitation minière dans le sud-ouest
de la Gaule entre le second âge du Fer
et la période romaine
Le district de l’Arize dans son contexte régional

par

Sommaire •••

Remerciements

Note aux lecteurs

Introduction

Le sud-ouest de la Gaule, une région plurielle

L’activité minière au cœur d’un système

L’archéologie minière, une approche de terrain et pluridisciplinaire

Partie 1 Les exploitations minières du sud-ouest de la Gaule

Chapitre 1. Une région marquée par une diversité de ressources

Chapitre 2. Le Pays basque

Les exploitations de non-ferreux

Les exploitations sidérurgiques

Chapitre 3. Les Pyrénées centrales

Le massif du Montaigu

Les Hautes Baronnies

Chapitre 4. Les Pyrénées ariégeoises

Rivèrenert : plomb-argent et fer

La haute vallée du Garbet : polymétallisme et diachronie

Lercoul : la sidérurgie

L’Assaladou : l’or

Chapitre 5. L’extrémité orientale des Pyrénées

Les ateliers sidérurgiques

Les mines de fer de la commune de Baillestavy

Chapitre 6. Les Corbières

Les modes opératoires miniers avant l’utilisation de la poudre

Mine de La Caunetta 6 : la question du démarrage de l’exploitation

Les ateliers de traitement métallurgique

Chapitre 7. La Montagne noire

La mine des Barrencs

La sidérurgie aux Martys

Chapitre 8. Le sud-ouest de la Gaule, un panorama varié d’exploitations anciennes

Partie 2 Le district à cuivre argentifère du massif de l’Arize

Chapitre 1. Le cadre naturel, conditionnements et potentiels

Une géographie de piémont

Structure géologique du front nord du massif de l’Arize

Minéralisations du front nord du massif de l’Arize

Chapitre 2. Historique des recherches

Les mines avant l’archéologie minière

Les premières caractérisations archéologiques de l’exploitation

Les campagnes 2014-2017

Chapitre 3. Les réseaux anciens bien préservés

Mine de Rougé (Esplas-de-Sérou)

Mine de La Coustalade (Castelnau-Durban)

Mine du Goutil (La Bastide-de-Sérou et Larbont)

Mine d’Hautech (Larbont)

Chapitre 4. Les réseaux anciens accessibles sur un petit périmètre

Mine des Atiels (La Bastide-de-Sérou et Larbont)

Mine de La Tuilerie (Larbont)

Chapitre 5. Les réseaux anciens inaccessibles

Mine de La Calotte (Rimont)

Mines de Douach (Rimont)

Mine de Lagarde (La Bastide-de-Sérou)

Mine du Coffre (Cadarcet)

Mines de Moutou (Cadarcet)

Mine de Gayet (Cadarcet)

Mine de Matet (Saint-Martin-de-Caralp)

Chapitre 6. Synthèse des données minières

Chapitre 7. Les ateliers métallurgiques

L’atelier de Berni (Cadarcet)

L’atelier des Atiels – berge du Pézègues (La Bastide-de-Sérou)

Chapitre 8. Les habitats

IVe et IIIe s. av. n. è.

De la fin du IIe s. av. n. è. à la période augustéenne

Partie 3 L’évolution régionale de l’exploitation minière
dans son contexte archéologique et historique

Chapitre 1. Les IVe et IIIe s. av. n. è. : une période globalement méconnue

Des dynamiques régionales endogènes nourries d’influences multiples

Dans les mines, une phase mise en lumière par le radiocarbone

En filigrane : éléments de portraits des communautés minières

Chapitre 2. Les IIe et Ier s. a.C. : la multiplication des données

L’avancée progressive de Rome

Une activité minière à réévaluer

Mines gauloises, mines romaines : la question du contrôle d’une ressource stratégique

Chapitre 3. Sous l’empire romain : des facettes multiples

Conséquences de la domination romaine sur l’exploitation minière

Les mines du Sud-Ouest : des destins divers

Les mines post-augustéennes : des réalités plurielles

Conclusions

Annexe 1. Glossaire

Annexe 2. Temps géologiques

Annexe 3. Descriptions des US

Bibliographie

nuage de mots du livre L’exploitation minière dans le sud-ouest de la Gaule IVe s. a.C.-IVe s. p.C.
 Le district de l'Arize dans son contexte régional

Résumé •••

L’exploitation des ressources minières est une activité qui a été pratiquée dans tous les massifs montagneux du sud-ouest de la Gaule (Pyrénées, Corbières, Montagne noire) à toutes les périodes. Cet ouvrage propose une synthèse sur les exploitations du second âge du Fer et de la période romaine, pour lesquelles les données ont été largement renouvelées depuis le début des années 2000. Après une présentation d’ensemble des sites miniers et métallurgiques connus dans la région, le cas du district à cuivre argentifère du front nord du massif de l’Arize est abordé plus spécifiquement, avec un exposé des résultats de terrain. Ces travaux ont conduit à mettre en évidence un démarrage de l’activité dès la période des IVe et IIIe s. a.C., selon les dates radiocarbone calibrées obtenues dans les chantiers miniers. Cette phase d’exploitation, jusqu’alors totalement inédite pour ce district, fait écho à des résultats similaires obtenus dans d’autres mines de la région et peut être mise en relation avec le développement économique généralisé observé à l’échelle de l’Europe celtique au IIIe s. a.C. Ces résultats conduisent à nuancer l’importance de la phase d’exploitation tardo-républicaine et l’impact de la prise en main romaine de la région sur la production minière locale. Ces éléments sont repris dans une discussion générale mettant en perspective les données régionales et celles d’autres sites connus, en Gaule ou en péninsule Ibérique, pour ces chronologies. Les données de l’archéologie minière sont alors mises en relation avec celles dont on dispose sur les contextes archéologiques et historiques. Cela contribue à identifier les dynamiques à l’œuvre dans l’évolution des exploitations minières du sud-ouest de la Gaule et à mieux comprendre les modalités de la transition entre le monde du second âge du Fer et l’Empire romain.

Abstract •••

The exploitation of mining resources has been practised in all the mountainous massifs of south-western Gaul (Pyrenees, Corbières, Montagne Noire) at all periods. This book offers a synthesis about the mines of the Second Iron Age and the Roman period, for which the data has been largely renewed since the beginning of the year 2000’s. After a general presentation of the mining and metallurgical sites known in the region, the case of the argentiferous copper district of the northern front of the Arize Montains is discussed more specifically, with an account of the field results. This work led to the identification of the beginning of the activity between the 4th and 3rd centuries BC, according to the calibrated radiocarbon dates obtained from the mines. This phase of exploitation, hitherto totally unknown for this district, echoes similar results obtained in other mines in the region and can be related to the widespread economic development observed throughout Celtic Europe in the 3rd century BC. These results lead to reconsider the importance of the late-Republican exploitation phase and the impact of the Roman takeover of the region on local mining production. These elements are taken up in a general discussion that gives an overview of the regional data compared to other known sites, in Gaul or the Iberian Peninsula, for the same chronologies. The data from mining archaeology is then related with the data available from the archaeological and historical contexts. This contributes to identify the dynamics at work in the evolution of mining in south-west Gaul and to better understand the modalities of the transition between the Second Iron Age world and the Roman Empire.

Cette publication a été financée par la DRAC Occitanie, le département de l’Ariège
et les donateurs de l’association Archéologie et Matériaux de l’Occident Romain

ISBN html : 978-2-35613-497-4
Livre
Posté le 10/11/2023
EAN html : 9782356134974
ISBN html : 978-2-35613-497-4
ISBN pdf : 978-2-35613-499-8
ISSN : 2741-1508
308 p.
Code CLIL : 4117
doi.org/10.46608/DANA10.9782356134974
licence CC by SA

Comment citer

Meunier, Emmanuelle, L’exploitation minière dans le sud-ouest de la Gaule entre le second âge du Fer et la période romaine. Le district à cuivre argentifère de l’Arize dans son contexte régional, Pessac, Ausonius Éditions, collection DAN@ 10, 2023, 308 p. [en ligne] https://una-editions.fr/lexploitation-miniere-dans-le-sud-ouest [consulté le 03/11/2023]
Illustration de couverture • Première  : Dans les calcaires du massif de l’Arize, les mines de cuivre argentifère.
Quatrième : Filonet de cuivre gris curé à l’outil dans la mine du Goutil Est (photo : E Meunier).
Publié le 10/11/2023
Retour en haut
Aller au contenu principal